Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

24 juin 2008

La très noble demoiselle

Roman historique de Louise Simard.Tr_s_noble_demoiselle

Louise de Ramezay est la fille du gouverneur de Montréal, Claude de Ramezay, au début du 18° siècle. Indépendante et déterminée, elle fait le choix de ne jamais se marier. Son existence est dédiée aux moulins à scie, au coeur des forêts du Québéc, contrées menaçantes et hostiles. Celle que tous nomment "la très noble demoiselle" n'a de cesse d'obtenir de nouvelles terres pour alimenter ses moulins, pour étendre son domaine, pour étendre le Québec. À l'heure de la mort, alors que son pays est aux mains de l'ennemi anglais, Louise de Ramezay fait défiler ses souvenirs. A-t-elle eu tort de se méfier de l'amour? Qu'a-t-elle gagné dans les luttes féroces du commerce?

L'auteur livre une biographie plus que romancée. Tout manque de précision: les faits, les dates, les lieux. La lecture est simple et s'accorde à l'écriture simpliste.

Posté par Lili Galipette à 21:02 - Ma Réserve - Lignes d'affrontement [0] - Permalien [#]

Commentaires sur La très noble demoiselle

Nouveau commentaire