Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

24 juin 2008

L'horloge aux souvenirs

Saga familiale en deux tomes de Johanne Poulin-Gagnon

Florence Beauchamps et Arthur Grand-Maison sont nés au bord de la Rivière des Prairies. Mais c'est à Montréal qu'ils s'installent pour fonder leur foyer et entreprendre une existence pleine de promesses. De nombreux enfants agrandissent leur famille. Puis des mariages et des petits-enfants. Chez les Grand-Maison, on est fier et entreprenant, mais aussi sensible et passionné. Les peines ne leur sont pas épargnées: les décès, les injustices, les hontes, les revers de fortune,... Mais l'optimisme et la vaillance prévalent. Il y a toujours un Grand-Maison pour en secourir un plus démuni. Et l'horloge est toujours là, immuable, charriant des décennies de souvenirs et de fierté.

De 1898 aux années 1950, c'est un vrai plaisir de suivre les personnages, attachants et au caractère fort. Mais ça se lit hélas trop vite. J'attendrais presque un troisième tome, parce que je reste sur ma faim!

Posté par Lili Galipette à 21:06 - Mon Alexandrie - Lignes d'affrontement [0] - Permalien [#]

Commentaires sur L'horloge aux souvenirs

Nouveau commentaire