Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

19 août 2008

Le joueur d'échecs

Roman de Stefan Zweig.Joueur_d__chec

Sur un paquebot, le narrateur rencontre l'illustre Czentovic, champion mondial des échecs. Le personnage est antipathique et désinvolte. Mais il accepte une partie d'échecs, seul contre tous. Un inconnu renverse le jeu, et pour la première fois de sa carrière, Czentovic n'est pas vainqueur. Qui est cet homme capable de renverser le maître du jeu ? Le narrateur lui demande son histoire. Cet homme a subi les expériences d'isolation absolue des nazis, et pour se sauver de l'ennui et du silence, il s'est absorbé dans la lecture d'un manuel d'échecs, jusqu'à la folie. Mais en est-il revenu ?

Superbe ! Rapide et efficace. J'ai été incapable de lâcher le livre avant la fin. Les phrases s'enchaînent et entraînent au dénouement, éclatant. Je me suis isolée dans la lecture de ce texte comme le personnage s'enferme dans la compréhension des échecs pour ne pas devenir fou.

Posté par Lili Galipette à 05:40 - Mon Alexandrie - Lignes d'affrontement [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Le joueur d'échecs

    Un roman inoubliable, et qui donne envie de découvrir l'oeuvre complète de ce brillant auteur.
    Si ce n'est déja fait, je te conseille Amok et surtout 24 heures de la vie d'une femme.

    Posté par Roxane, 09 décembre 2008 à 12:00 | | Répondre
Nouveau commentaire