Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

20 octobre 2008

Vingt-quatre heures d'une femme sensible

Roman épistolaire de Constance de Salm. Après avoir vu son amant disparaître dans la calèche d'une autre femme, l'héroïne, vivement troublée, écrit une série de lettres qui témoigne de son affection passionnée et de sa jalousie brûlante. Elle cherche à se rassurer, revoit la soirée à l'opéra, revit les premiers moments de leur amour. Elle envoie ses serviteurs quérir des informations au domicile de l'amant trompeur. Pour s'assurer de son malheur, elle quitte toute discrétion et met son honneur en péril, révélant à la société son... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :