Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

29 novembre 2008

Au bonheur des dames

Roman d'Emile Zola. Au_bonheur_des_dames

Denise quitte la Normandie avec ses deux jeunes frères pour échapper à la misère. Elle trouve un emploi au Bonheur des Dames, grand magasin de nouveautés au coeur de Paris. Petite provinciale timide, elle a peu de chance de se faire respecter. Mais peu à peu, elle attire l'attention et l'affection de Mouret, le directeur du magasin. Par pudeur et par honneur, Denise résiste, elle ne songe qu'à ses frères. Tout autour d'eux, dans un Paris bouillonnant et trépignant, le Bonheur des Dames ne cesse de grossir et d'écraser les petites boutiques.

Encore un roman de mon chouchou ! C'est une de ses oeuvres les plus faciles à lire. J'ai aimé être plongée dans la frénésie de ce magasin, dans les intrigues de couloirs. L'héroïne est fine et fragile, touchante et forte. Comme toujours, l'auteur sait tirer les ficelles de son intrigue jusqu'au dernier souffle de la page. J'attrape un autre ouvrage du cycle des Rougon-Macquart dès que je peux !

Posté par Lili Galipette à 18:23 - Mon Alexandrie - Lignes d'affrontement [3] - Permalien [#]

Commentaires sur Au bonheur des dames

    Jamais je n'ai lu le drame que fut la montée des grandes surfaces pour tous les petits commerces décrit avec plus de force, de génie et d'émotions.
    Un des meilleurs Zola à mon sens..

    Posté par sybilline, 01 décembre 2008 à 22:49 | | Répondre
  • Ton billet me fait penser que j'ai ce livre dans ma PAL depuis un bon moment, voilà une bonne raison de lui faire prendre l'air !

    Posté par Florinette, 02 décembre 2008 à 15:15 | | Répondre
  • Ah...La série des Rougon !!!!
    Il est si difficile après les avoir tous lus de choisir ceux qu'on préfere...Personnellement, je dirais, par ordre de préférence :
    1) L'Oeuvre
    2) Le Reve
    3) Germinal
    4) La Bete Humaine
    5) La faute de l'abbé Mouret

    A bientot,

    Roxane

    Posté par Roxane, 09 décembre 2008 à 11:43 | | Répondre
Nouveau commentaire