Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

21 septembre 2009

Shanna

Roman de Kathleen E. Woodiwiss. Shanna

Shanna est la fille du Lord Trahern, propriétaire du magnifique domaine de Los Camellos. Ce dernier exige de sa fille qu'elle se choisisse un époux, sans quoi il accomplira lui-même cette tâche. Pour se débarasser de cette obligation sans perdre sa liberté, Shanna choisit un condamné à mort destiné à la potence quelques heures après leur mariage. Se croyant veuve, Shanna peut enfin profiter de l'existence sans plus de soucier des exigences de son père. Mais le mari n'est pas mort et il revient exercer ses droits d'époux sur la fière Shanna.

Je sais, les Harlequinades, c'est fini... Mais j'ai trouvé ce livre dans la bibliothèque familiale, édité par France Loisirs. Et je l'ai lu une demi-douzaine de fois quand j'étais adolescente, en quelques heures à peine. Kathleen E. Woodiwiss, c'est une autre Barbara Cartland. Et j'adore! J'ai encore d'autres merveilleux romans d'amouuuuuuuur de cette auteure à vous faire découvrir, mais pas tout de suite, je ne lis pas que ça tout de même... Pour faire court, la femme est superbement belle, l'homme est merveilleusement viril et protecteur, les méchants sont punis, et l'amour est au beau fixe. Et avouez que la couverture est alléchante! Il fait envie le beau mâle enchaîné en arrière-plan, non?

Posté par Lili Galipette à 06:52 - Mon Alexandrie - Lignes d'affrontement [4] - Permalien [#]

Commentaires sur Shanna

    Tiens, en lisant le début de ton billet, j'aurais juré que le mari serait un méchant.
    Mais si il s'agit d'un Harlequin^^

    Posté par Cynthia, 21 septembre 2009 à 14:27 | | Répondre
  • @ Zazette

    Et oui, c'est Harlequin! Le mari est un homme idéal...

    Posté par Lili Galipette, 21 septembre 2009 à 14:29 | | Répondre
  • Ah ah, on y prend goût !!!

    L'homme idéal, c'est Harlequin ? Flute, j'aurais dû faire mon challenge il y a quelques années... maintenant c'est un peu tard pour changer...

    Posté par liliba, 21 septembre 2009 à 21:58 | | Répondre
  • @ Liliba

    Mais ça doit être lassant à la longue de vivre avc l'homme idéal! Moi, j'ai choisi le N'amoureux parce qu'il n'est pas capable de faire la vaisselle sans casser un verre ou se couper un doigt... C'est rassurant!

    Posté par Lili Galipette, 22 septembre 2009 à 07:18 | | Répondre
Nouveau commentaire