Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

23 avril 2011

Chansons pour les yeux

Je dédie ce billet à mon adorable petite mamie. Elle n'est plus pour là pour le lire, mais je sais qu'elle entendra les paroles et l'amour que je lui envoie par-delà le temps.

♥♥♥♥

Chansons_pour_les_yeuxBande dessinée dirigée (ou pas) par Jean-Jacques Goldman.

Jean-Jacques Goldman a signé en 2001 l'album Chansons pour les pieds. Maintenant qu'on a bien dansé, on peut s'asseoir et ouvrir un album où des dessinateurs tous azimuts se sont emparés de chansons de JJG pour les mettre en images.

J'ai eu quinze ans et j'ai écouté à en pleurer les chansons de JJG. Ah, l'adolescence et les hormones... Au-delà de ces considérations physio-émotionnelles, il me semble évident qu'il faut connaître les textes du bonhomme pour appréhender l'ouvrage. Si vous n'aimez pas le chanteur, passez votre chemin !

Chaque dessinateur a saisi l'âme d'une chanson, en a repris partiellement ou intégralement le texte et a imaginé une histoire en images. Aquarelle, fusain, comics, images de propagande, portrait, pastel ou esquisse, tous les moyens d'expression picturale sont au rendez-vous. Le résultat est touchant, hilarant ou stupéfiant. Quelques délires créatifs et autres touches de folie secouent les pages. Ainsi, on apprend que le métal bat le S.L.A.M. qui ne regroupe qu'"une bande d'emperruqués ramollos du tympan !" (p. 29)

Une biographie en images et le carnet des chansons ferment l'album. Quelques noms des dessinateurs qui se sont frottés aux textes de JJG : Manu Larcenet, Zep, Buche, Isabelle Dethan, etc. Un album très réussi, poétique qui offre une compilation des chansons les plus fameuses de JJG remixées par les plumes expertes de dessinateurs talentueux.

Et Jean-Jacques Goldman, il pense quoi de tout ça ?"Mes rapports avec la bande dessinée étant... Comment dire... Euh... En fait y'en a pas de rapports. Bref je suis d'autant plus ému du fait que mes chansons aient pu susciter un tel ouvrage. Un sincère merci à tous les talents, les délires, les divagations exprimées ici. Tous sont légitimes, chacun me touche. Respectueusement ... Et fièrement, JJG."

Posté par Lili Galipette à 05:30 - Mon Alexandrie - Lignes d'affrontement [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Chansons pour les yeux

Nouveau commentaire