Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

29 mai 2011

♪♫ Dimanche en paroles n°22 ♫♪ - Berthe Sylva

Je ne connais Berthe Sylva que pour ce titre. Pas de mystère, j'ai choisi cette chanson pour la fête des mères. Parce qu'on ne leur offre jamais assez de fleurs. Alors, j'adresse ma tendresse à ma maman. Et j'envoie une bise à Asphodèle, qui saura pourquoi.

C'était un gamin, un gosse de Paris,

Pour famille il n'avait qu' sa mère

Une pauvre fille aux grands yeux rougis,

Par les chagrins et la misère

Elle aimait les fleurs, les roses surtout,

Et le cher bambin tous les dimanches

Lui apportait de belles roses blanches,

Au lieu d'acheter des joujoux

La câlinant bien tendrement,

Il disait en les lui donnant :

 

"C'est aujourd'hui dimanche, tiens ma jolie maman

Voici des roses blanches, toi qui les aime tant

Va quand je serai grand, j'achèterai au marchand

Toutes ses roses blanches, pour toi jolie maman"

 

Au printemps dernier, le destin brutal,

Vint frapper la blonde ouvrière

Elle tomba malade et pour l'hôpital,

Le gamin vit partir sa mère

Un matin d'avril parmi les promeneurs

N'ayant plus un sous dans sa poche

Sur un marché tout tremblant le pauvre mioche,

Furtivement vola des fleurs

La marchande l'ayant surpris,

En baissant la tête, il lui dit :

 

"C'est aujourd'hui dimanche et j'allais voir maman

J'ai pris ces roses blanches elle les aime tant

Sur son petit lit blanc, là-bas elle m'attend

J'ai pris ces roses blanches, pour ma jolie maman"

 

La marchande émue, doucement lui dit,

"Emporte-les je te les donne"

Elle l'embrassa et l'enfant partit,

Tout rayonnant qu'on le pardonne

Puis à l'hôpital il vint en courant,

Pour offrir les fleurs à sa mère

Mais en le voyant, une infirmière,

Tout bas lui dit "Tu n'as plus de maman"

Et le gamin s'agenouillant dit,

Devant le petit lit blanc :

 

"C'est aujourd'hui dimanche, tiens ma jolie maman

Voici des roses blanches, toi qui les aimais tant

Et quand tu t'en iras, au grand jardin là-bas

Toutes ces roses blanches, tu les emporteras"

 

Posté par Lili Galipette à 09:00 - Mon Boudoir - Lignes d'affrontement [8] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur ♪♫ Dimanche en paroles n°22 ♫♪ - Berthe Sylva

    Ouiiin....

    Là cest toi qui déclenche la machine à chouiner...Je suis émue et je te fais un gros gros bisou...ouiiin (cette chanson active mes glandes lacrymales)...

    Posté par Asphodèle, 29 mai 2011 à 09:21 | | Répondre
  • @ Asphodèle

    Gros bisous mon Isa !

    Posté par Lili Galipette, 29 mai 2011 à 10:07 | | Répondre
  • La chanson préférée de ma mémé, partie depuis bien trop longtemps déjà ....
    Bises, bon dimanche !

    Posté par Sofynet, 29 mai 2011 à 10:08 | | Répondre
  • @ Sofynet

    Je pense aussi à mes mamies aujourd'hui , surtout à la maman de maman qui vient de partir.
    Bon dimanche Sofynet. Bises.

    Posté par Lili Galipette, 29 mai 2011 à 10:14 | | Répondre
  • Merci pour ce petit moment d'émotion! Je pense à ma tante qui la chantait dans toutes les réunions de famille et ça me faisait pleurer à chaque fois!

    Posté par mango, 29 mai 2011 à 10:22 | | Répondre
  • @ mango

    Bonjour Mango. C'est une chanson qui semble toucher toutes les générations et toutes les familles. Son émotion ne faiblit pas.
    Bon dimanche.

    Posté par Lili Galipette, 29 mai 2011 à 10:31 | | Répondre
  • Que de souvenirs...

    Ma chérie, cette chanson-là, ma grand-mère déjà la fredonnait et me faisait monter les larmes aux yeux. Et je revois ta Mamie, toujours très émue, lorsqu'elle entendait ce refrain.
    Dans le même registre et pour bien mouiller les yeux, il y a aussi "L'enfant au piano" interprétée par Serge Lama.
    Merci pour cette tendre pensée.

    Posté par Mamanous, 30 mai 2011 à 09:38 | | Répondre
  • @ Maman

    Il me semblait bien que mamie aimait cette chanson.
    Bises.

    Posté par Lili Galipette, 30 mai 2011 à 10:02 | | Répondre
Nouveau commentaire