Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

19 juin 2011

♪♫ Dimanche en paroles ♪♫ N° 25- Boris Vian

Je ne présente pas Boris Vian. Pour les curieux ou les incultes, l'ami Wiki fait tout le boulot !

Pourquoi le titre 'J'suis snob' aujourd'hui ? Parce qu'on me reproche d'être snob. Damned, voilà bien une épithète que je ne pensais jamais mériter. Pourquoi suis-je snob ? Parce que je ne dis pas Amen à toutes les paroles de Pernault sur TF1. Parce que, même si 300 000 lecteurs l'adorent, je n'aime pas Marc Levy et j'argumente. Parce que je trouve qu'il vaut toujours mieux parler des livres que l'on a lus que de ceux que l'on n'a pas ouverts. Parce que je reprends souvent les gens qui font des fautes de français à l'oral (ben ouais, j'ai la faiblesse de croire que nous apprenons de nos erreurs...). Parce que j'ai envie de vivre à Paris. Parce que je préfère boire mon café dans une tasse propre. Si tout ça, c'est du snobisme, alors je signe pour un snobisme éternel.

Coup de gueule du dimanche ? Pourquoi m'abaisser à ça : on est snob ou on ne l'est pas !

J'suis snob... J'suis snob

C'est vraiment l'seul défaut que j'gobe

Ça demande des mois d'turbin

C'est une vie de galérien

Mais lorsque je sors avec Hildegarde

C'est toujours moi qu'on regarde

J'suis snob... Foutrement snob

Tous mes amis le sont

On est snob et c'est bon

 

Chemises d'organdi, chaussures de zébu

Cravate d'Italie et méchant complet vermoulu

Un rubis au doigt... de pied, pas çui-là

Les ongles tout noirs et un très joli p'tit mouchoir

J'vais au cinéma voir des films suédois

Et j'entre au bistro pour boire du whisky à gogo

J'ai pas mal au foie, personne fait plus ça

J'ai un ulcère, c'est moins banal et plus cher

 

J'suis snob... J'suis snob

C'est bath

J'm'appelle Patrick, mais on dit Bob

Je fais du ch'val tous les matins

Car j'ador' l'odeur du crottin

Je ne fréquente que des baronnes

Aux noms comme des trombones

J'suis snob... Excessivement snob

Et quand j'parle d'amour

C'est tout nu dans la cour

 

On se réunit avec les amis

Tous les vendredis, pour faire du snobisme-party

Il y a du coca, on déteste ça

Et du camembert qu'on mange à la petite cuiller

Mon appartement est vraiment charmant

J'me chauffe au diamant, on n'peut rien rêver d'plus fumant

J'avais la télé, mais ça m'ennuyait

Je l'ai r'tournée... d'l'aut' côté, c'est passionnant

 

J'suis snob...

J'suis ravagé par ce microbe

J'ai des accidents en Jaguar

Je passe le mois d'août au plumard

C'est dans les p'tits détails comme ça

Que l'on est snob ou pas

J'suis snob... Encor’ plus snob que tout à l'heure

Et quand je serai mort

J'veux un suaire de chez Dior!


Posté par Lili Galipette à 09:00 - Mon Boudoir - Lignes d'affrontement [8] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur ♪♫ Dimanche en paroles ♪♫ N° 25- Boris Vian

  • J'adhère à fond et reprends le refrain en chœur avec toi !! Depuis hier une charmante commentatrice relance le débat des auteurs et ça me saoule. Ne pas aimer Lévy et Musso c'est décrié la littérature populaire voire même, sic "les auteurs d'aujourd'hui"...je rêve !!!!!
    allez on reprend en choeur : "j'suis snob" !

    Posté par George, 19 juin 2011 à 09:40 | | Répondre
  • TOI SNOB ???

    Je trouve que les arguments soulevés pour dire que tu es snob sont très...légers ou alors je connais beaucoup de snobs, moi la première !! Roh la la que de souvenirs cette chanson, je l'avais chantée avec une amie pour le spectacle des internes en terminale !! Les fous-rires, les robes années 30 et les colliers de perles !! J'adooore ! (est-ce assez snob mon j'adooore ???). Allez jeune fille, vous êtes parfaite et surtout ne changez rien !!

    Posté par Asphodèle, 19 juin 2011 à 09:53 | | Répondre
  • @ George

    Quand je tombe sur une telle discussion, je ne dis plus rien. En revanche, si on m'interroge, je suis carrément franche.
    Et demain, je vais être snob parce que je vais dire du mal de deux romans. Ouh la vilaine fille ! Au bûcher la sorcière !

    Posté par Lili Galipette, 19 juin 2011 à 10:17 | | Répondre
  • @ Asphodèle

    Tu veux d'autres arguments à mon encontre ? Parce que je n'ai pas tout mis !

    - J'aime aller au cinéma seule (accompagnée aussi, mais je ne suis pas une mordue de la compagnie à tout va)
    - Je n'aime pas qu'on parle pendant ou tout de suite après un film (c'est aussi pour ça que j'y vais souvent seule)
    - J'ai fait une prépa, ouhlalalala que c'est snob
    - Je connais l'origine du mot 'snob' et qu'est-ce que c'est snob de dire !
    - J'ai ouvert un PEL avant mes 25 ans
    - And so on...

    Ton 'J'adoooore' est parfait !
    Bonne journée !

    Posté par Lili Galipette, 19 juin 2011 à 10:20 | | Répondre
  • Punaise ça craint! Paris mis à part, je correspond aussi à tous ces critères (et en plus de la prépa, j'ai passé l'agreg, mon Dieu, comble du snobisme...)! Moi je dis, on devrais faire un club. Est-ce que le "je préfère lire un bon livre que de participer à une conversation inutile et inintéressante" rend snob? Parce que là, je suis foutue...

    Posté par Mélusine, 19 juin 2011 à 11:06 | | Répondre
  • @ Mélusine

    Toute la réponse à ta question réside dans la définition d'un bon livre...
    Faut-il qu'il se vende à 600000 exemplaires ou que personne n'en parle ?
    Faut-il que je sois la seule à avoir entendu parler de l'auteur ?
    Ai-je le droit de parler de livres en public ?
    Ai-je le droit de lire ?

    J'en viens à penser qu'il ne faut pas essayer de sortir les cons de leur crasse : je ne les blâme pas d'aimer Vincent Lagaff (en fait, je m'en fous royalement), mais pourquoi me conspuent-ils parce que je sors un livre au lieu de regarder les mêmes conneries qu'eux ?

    Ah, plus j'en parle et plus je m'échauffe ! Voilà qui manque cruellement de snobisme ! Dédaignons plutôt les vils imbéciles qui veulent nous empêcher de tourner en rond dans notre petit cercle d'intellos cultureux ! Et je revendique les deux dernières épithètes !

    Posté par Lili Galipette, 19 juin 2011 à 11:16 | | Répondre
  • Ca me fait penser à un passage de Persuasion de Jane Austen ; je te donne la version traduite par mes soins :
    " Mr Elliot, l'idée que je me fais d'une bonne compagnie, c'est la compagnie de personnes intelligentes et avisées qui ont de la conversation. C'est ce que j'appelle une bonne compagnie."
    "vous vous trompez", dit-il avec douceur,"ce n'est pas une bonne compagnie, c'est la meilleure. Une bonne compagnie ne requiert que le privilège d'une bonne naissance, d'une bonne éducation et des bonnes manières, et en ce qui concerne l'éducation, elle peut être infime."

    Posté par nath, 23 juin 2011 à 15:25 | | Répondre
  • @ nath

    Uhuhuhu !! J'adhère !

    Posté par Lili Galipette, 23 juin 2011 à 15:26 | | Répondre
Nouveau commentaire