Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

18 septembre 2011

♪♫ Dimanche en paroles ♪♫ N° 38 - Pornophonique

Pornophonique est un groupe allemand qui diffuse sa musique sous licence Creative Commons. Non aux grands majors ! Ce sera tout pour le coup de gueule anti-capitaliste... Le groupe est très lié au monde de la bande dessinée. Et c'est en regardant la vidéo FormicaPunk de Boulet que j'ai découvert le groupe, comme quoi, tout se rejoint !

Je serai honnête, je ne connais qu'un seul titre de ce groupe et c'est celui que je vous présente aujourd'hui. Il s'agit de 'Sad Robot'. Ceux qui suivent un peu ce blog savent que je m'intéresse assez peu à la Science-Fiction, mais qu'une de ses branches a retenu mon attention, j'ai nommé le steampunk. Voir mon article sur Un amour de Marmelade d'Olivier Supiot.

'Sad Robot' m'évoque le courant steampunk, à tort ou à raison. Mais la mélancolie qui sourd de ce titre peut émouvoir tout le monde.

 

His steely skin is covered
By centuries of dust
Once he was a great one
But now he's dull and rust
An oily tear he's crying
Can you feel the pain
Of the sad sad robot
driving him insane

He can't turn back time nor history
So his life became a misery
He has to face the destiny
Nobody cares anymore

Sad sad robot
Sad sad robot
Sad sad robot
All alone

He's a sad sad robot
He's a sad sad robot
He's a sad sad robot
He's so alone

Me steely skin is covered
By centuries of dust
Once me was a great one
But now I'm dull and rust
An oily tear I'm crying
Can you feel me pain
I'm the sad sad robot
It's driving me insane

I can't turn back time nor history
So me life became a misery
I have to face me destiny
That I'm all on me own

Sad sad robot
I'm a sad sad robot
I'm a sad sad robot
All alone

I'm a sad sad robot
I'm a sad sad robot
I'm a sad sad robot
I'm all alone

Sad sad robot
Sad sad robot
Sad sad robot
All alone

He's a sad sad robot
He's a sad sad robot
He's a sad sad robot
He's so alone

I'm a red red robot
I'm a red red robot
I'm a red red robot
and so I shall return

 

Posté par Lili Galipette à 09:00 - Mon Boudoir - Lignes d'affrontement [4] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur ♪♫ Dimanche en paroles ♪♫ N° 38 - Pornophonique

    PORNOPHONIQUE ???

    ça existe ça ? Pornophonique ??? Si tu le dis certainement...mais je ne comprends pas tout (les paroles) ! La musique vient d'ailleurs ! Tu m'expliqueras (mine de rien...) Bises

    Posté par Asphodèle, 18 septembre 2011 à 10:25 | | Répondre
  • @ Asphodèle

    Oui, oui, le groupe existe !

    L'histoire : un robot rouillé est triste et se rappelle les belles heures de son passé. Puis le chanteur se compare au robot rouillé.

    Ma phrase préférée "An oily tear he's crying" : il pleure une larme d'huile. Je trouve ça très touchant.

    Posté par Lili Galipette, 18 septembre 2011 à 11:12 | | Répondre
  • Eh! j'ai beaucoup aimé! merci pour cette découverte (allez hop, je le relance une deuxième fois)

    Posté par Chocolat, 18 septembre 2011 à 11:47 | | Répondre
  • @ Chocolat

    Ravie que ça te plaise !
    Bon dimanche !

    Posté par Lili Galipette, 18 septembre 2011 à 12:30 | | Répondre
Nouveau commentaire