Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

09 octobre 2011

♪♫ Dimanche en paroles ♪♫ N° 41- Nathalie Cardone

1997. Nathalie Cardone, actrice et chanteuse française, reprenait 'Hasta Siempre', l'hymne de Carlos Puebla. Je ne parle pas un mot d'espagnol, mais "Che Guevara", ça voulait tout dire pour l'adolescente que j'ai été... Voici "Comandante Che Guevara'.

La primera cancion esta escrita
Cuando nuestro Comandante en Jefe
Leyo la carta de despedida del Che

Aprendimos a quererte,
Desde la historica altura,
Donde el sol de tu bravura
Le puso cerco a la muerte.

Aqui se queda la clara,
La entranable transparencia
De tu querida presencia,
Comandante Che Guevara.

Vienes quemando la brisa
Con soles de primavera
Para plantar la bandera
Con la luz de tu sonrisa

Aqui se queda la clara,
La entranable transparencia
De tu querida presencia,
Comandante Che Guevara.

Tu amor revolucionario
Te conduce a nueva empresa,
Donde espera la firmeza
De tu brazo libertario.

Aqui se queda la clara,
La entranable transparencia
De tu querida presencia,
Comandante Che Guevara.

Aqui se queda la clara,
La entranable transparencia
De tu querida presencia,
Comandante Che Guevara.

Seguiremos adelante
Como junto a ti seguimos
Y con Fidel te decimos :
"¡Hasta siempre Comandante!"

Aqui se queda la clara,
La entranable transparencia
De tu querida presencia,
Comandante Che Guevara.

Aqui se queda la clara,
La entranable transparencia
De tu querida presencia,
Comandante Che Guevara.

 
Nathalie Cardone - Hasta Siempre Comandante Che Guevara

 

Posté par Lili Galipette à 09:00 - Mon Boudoir - Lignes d'affrontement [10] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur ♪♫ Dimanche en paroles ♪♫ N° 41- Nathalie Cardone

  • j'aime beaucoup cette version de Natalie Cardone

    Posté par Mélusine, 09 octobre 2011 à 11:11 | | Répondre
  • @ Mélusine

    Je n'ai pas trouvé la version originale sous forme potable. Dommage, j'aurais aimé comparer.

    Posté par Lili Galipette, 09 octobre 2011 à 11:39 | | Répondre
  • Rhâââ ! Je trouvais à cette fille un charme incroyable, et une âme véritable !

    Quant à la chanson, je pourrais l'écouter en boucle. Je suis heureux de constater, grâce à toi, qu'elle parle toujours à mes tripes d'anar pas encore guéri de ses rages de jeunesse ! Et qui d'ailleurs est de plus en plus souvent en colère : que le Che n'ait pas été un ange importe peu, nous aurions bien besoin aujourd'hui de tels symboles... vivants !

    Posté par JL, 09 octobre 2011 à 12:44 | | Répondre
  • @ JL

    Toi, anar ? J'aurais dû m'en douter !

    Posté par Lili Galipette, 09 octobre 2011 à 13:03 | | Répondre
  • Ahhhh mon petit coeur d'ado midinette a également vibré avec cette chanson et j'ai eu ma grande phase Ernesto (alala, la jeunesse!). Par contre, je ne peux presque plus l'entendre depuis un voyage à Cuba où on m'a cassé les oreilles à chaque coin de rue avec.

    Posté par zarline, 09 octobre 2011 à 14:02 | | Répondre
  • @ Zarline

    Quel(le) ado n'a pas eu sa phase Ernesto ?

    Posté par Lili Galipette, 09 octobre 2011 à 15:33 | | Répondre
  • Et à qui Cuba et sa grande démocratie n'ont-ils pas cassé bien pire que les oreilles ?

    Posté par JL, 09 octobre 2011 à 16:03 | | Répondre
  • @ JL

    Pire que les oreilles ? Euh... Les pieds ? Les dents ? Ah ok, je vois...

    Posté par Lili Galipette, 09 octobre 2011 à 16:16 | | Répondre
  • J'adoore, je viens de me la repasser deux fois en bougeant les bras, les ffevux, et en remuant du popotin !!! Je l'avais mise sur mon blog je crois déjà "Viva la revolucion" ! en V.O mais j'adore Nathalie Cardone, et c'est bien quand on comprend direct les paroles ! Ah ha JL anar , Plum plum tralala, ...il doit compléter pour voir si c'est vrai ce qu'il dit, le drapeau noir flotte sur.... à compléter aussi ! Ca me rappelle mes énervements étudiants et je dois dire que je suis encore plus énervée aujourd'hui ! C'est l'ambiance à Mayotte qui te met dans cet état ma puce ? Bisous

    Posté par Asphodèle, 10 octobre 2011 à 18:19 | | Répondre
  • @ Asphodèle

    Les anars parlent aux anars ?

    L'ambiance à Mayotte me met dans un certain état de nerfs, en effet. Je comprends la grogne et les revendications, mais j'ai un peu la trouille...

    Posté par Lili Galipette, 10 octobre 2011 à 19:13 | | Répondre
Nouveau commentaire