Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

03 novembre 2012

Barbe Bleue

Barbe_BleueRoman d’Amélie Nothomb.

Saturnine n’en revient pas : c’est elle que Don Elemirio a choisi pour être sa colocataire, dans son luxueux immeuble particulier parisien. La jeune Belge apprend que 8 femmes l’ont précédée et ont disparu. Apparemment, elles ont ouvert la chambre noire interdite. Saturnine ne connaissait pas la réputation de son illustre colocataire qui se prétend l’homme le plus noble du monde. Elle découvre sa misanthropie et son étrange façon d’assouvir ses besoins charnels. « Les colocatrices n’espèrent pas qu’on les épouse. Elles habitent déjà avec vous. » (p. 28)

D’abord cynique, Don Elemirio tombe fou amoureux de Saturnine. Fasciné par l’or, il le voit s’incarner dans la jeune femme. Mais Saturnine se méfie : son hôte a-t-il tué ses 8 colocataires ? Que cache la chambre noire ? « Ce type se nourrit de l’angoisse des autres, et des femmes en particuliers. Je veux lui montrer qu’il ne m’impressionne pas. » (p. 61) Saturnine saura-t-elle résister au charme trouble de Don Elemirio ? Saura-t-elle le battre à son jeu désabusé ?

Pas vraiment emballée par Stupeur et tremblements, j’ai apprécié cette fable chromatique qui revisite le célèbre mythe littéraire. En partant du présupposé que la colocation est l’accomplissement idéal de l’amour, Amélie Nothomb pose un regard cynique sur les relations amoureuses et humaines en général. Bon, ce n’est pas le livre de l’année, mais il est plaisant, parfois très drôle et la fin est surprenante.

J'ai lu Barbe Bleue dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire arbitrés par PriceMinister. 15/20

Priceminister_matchsrentree2012

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Mon Alexandrie - Lignes d'affrontement [14] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Barbe Bleue

  • Je n'ai jamais eté émue par sa plume, il faudrait vraiment qu'il me tombe dessus ! Mais tu ferais presque envie !!!^^

    Posté par Asphodele, 03 novembre 2012 à 08:41 | | Répondre
    • Je t'avoue que le style n'est pas époustouflant, mais l'histoire est vraiment intéressante et la lecture est facile, très plaisante.

      Posté par Lili Galipette, 03 novembre 2012 à 09:21 | | Répondre
  • Tiens c'est marrant je l'ai commencé hier soir et j'ai hâte de m'y remettre

    Posté par SD49, 03 novembre 2012 à 09:38 | | Répondre
  • Je partage ton avis. Pas inoubliable, mais sympathique et intéressant.

    Posté par Melusine1701, 03 novembre 2012 à 10:56 | | Répondre
    • Exactement. Parfois, il ne faut pas en demander aux livres plus qu'ils n'en peuvent donner.

      Posté par Lili Galipette, 03 novembre 2012 à 11:00 | | Répondre
  • Amélie Nothomb et moi, ce n'est vraiment pas le grand amour !

    Posté par Lydia, 03 novembre 2012 à 11:34 | | Répondre
    • Entre elle et moi non plus, mais j'ai été bien surprise par ce dernier opus.

      Posté par Lili Galipette, 04 novembre 2012 à 08:08 | | Répondre
  • J'ai du me pincer : tu as apprécié un Nothomb ! ^^
    Je n'ai pas lu ses 2 derniers parce que l'engouement n'y était plus (alors que j'étais fan en son temps) mais celui-ci me fait de l'oeil et je devrais le lire bientôt !

    Posté par Cynthia, 03 novembre 2012 à 22:07 | | Répondre
  • J'ai choisi le même livre et il me tardait d'en connaître la fin !
    C'est le 2e livre de Amélie Nothomb que je lis, comme toi, après Stupeur et tremblements. C'est drôle et facile à lire. En fait j'ai bien aimé !

    Posté par Soène, 04 novembre 2012 à 13:11 | | Répondre
  • Bon tu sais ce que je pense de Nothomb, mais comme il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, si un jour il me tombe sous la main, pourquoi pas.

    Posté par George, 05 novembre 2012 à 17:30 | | Répondre
    • En fait, moi, je suis une imbécile qui a changé d'avis, au moins sur ce livre !

      Posté par Lili Galipette, 05 novembre 2012 à 17:33 | | Répondre
Nouveau commentaire