Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

01 février 2013

Dictionnaire indispensable et commenté des insultes, surnoms et autres expressions [...]

TITRE COMPLET : Dictionnaire indispensable et commenté des insultes, surnoms et autres expressions à l’usage des lecteurs érudits de La chair de la salamandre et de L'assassinat du mort

Dictionnaire_MarteilDictionnaire de Jean-Louis Marteil et de quelques doux dingues de son entourage (Y paraît même que j’en fais partie. Vous me trouverez parmi les furies.)

Tout est dans le titre qui est vachement long, me direz-vous. Ignares ! Fainéants ! Jean-Foutre ! Comme si un titre faisait le moine ! Oui, c’est un dictionnaire puisque l’auteur a eu l’extrême rigueur intellectuelle de ranger ses entrées de A à Z, même s’il saute des lettres. Mais c’est loin d’être seulement un dictionnaire ! Vous pensez vraiment que Robert et Littré se seraient cassé la nouille à compiler et à expliquer les mots et les expressions d’un langage plus vert que les culottes des Irlandais ?

Voyons l’avertissement de l’éditeur : « Ce Dictionnaire indispensable est un petit cadeau destiné d’une part aux libraires et aux lecteurs familiers des romans historiques de Jean-Louis Marteil, d’autre part aux libraires et aux lecteurs non-familiers (mais forcément appelés à le devenir). Les premiers ne seront pas surpris par le ton décalé de ce dictionnaire et ils s’en amuseront sans doute beaucoup. Les seconds ne doivent pas s’inquiéter des mêmes causes, car elles produisent les mêmes effets : La chair de la Salamandre et L’assassinat du mort ne sont pas un catalogue d’insultes et de jurons médiévaux. Il s’agit bien de polars historiques très respectueux de la période évoquée, et ce Dictionnaire permet alors de deviner, voire de pressentir, l’esprit facétieux (pour le moins) qui a présidé à leur rédaction. » (p. 4)

Ce fameux dictionnaire présente un langage qui relève conjointement de la faune et de la flore : entre noms d’oiseaux et termes fleuris, gare au quidam qui se trouve dans la ligne de mire de l’auteur de La chair de la salamandre et de L’assassinat du mort ! Il a toutes les chances de se voir affublé d’un sobriquet. En son temps, Flaubert le gueulard a commis un savoureux Dictionnaire des idées reçues. Qu’à cela ne tienne, Jean-Louis Marteil et sa clique marqueront l’histoire avec un dictionnaire politiquement très incorrect, mais foutrement drôle.

Quelques extraits pour la bonne bouche :

« Charognard : nom d’oiseau… ou pas. » (p. 6)

« Cruche (pauvre) : tant va à l’eau qu’à la fin… on est soulagé qu’elle se casse de là. » (p. 8)

« Tête d’ail : se dit d’une personne chez qui il faut enlever les nombreuses couches de pensées superficielles pour s’apercevoir que le germe même des pensées est indigeste. » (p. 13)

Ça vous a fait marrer ? Un bon point ! Maintenant, pour rester dans mes petits papiers et dans ceux de mon pote Jean-Louis, il faut lire les romans de l’auteur : La chair de la salamandre et la trilogie de La relique. Prenez vos tablettes et notez que L’assassinat du mort paraîtra le 27 mars dans toutes les bonnes librairies. Je l’ai déjà lu et je peux vous dire que ça dépote ! En attendant, vous pouvez lire le premier chapitre sur le site de l'éditeur et vous trouverez aussi la version numérique du dictionnaire. Elle est pas belle la vie ?! Surtout que le dico est gratuit ! Le seul effort à faire, c'est de le télécharger (parce qu'il ne sera diffusé pas en librairie) : alors, on se remue !

Posté par Lili Galipette à 07:00 - Mon Alexandrie - Lignes d'affrontement [29] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Dictionnaire indispensable et commenté des insultes, surnoms et autres expressions [...]

    je note car je suis certaine que l'on doit beaucoup s'amuser à la lecture de ce dico
    par contre j'avais déjà rencontré cet auteur sur les blogs il faut que je m'y intéresse

    Posté par Dominique, 01 février 2013 à 10:29 | | Répondre
  • Attention ! S'y intéresser présente des risques graves pour la santé ! Surtout à la fin des livres... quand il n'y a plus de page à tourner !
    J'en profite pour remercier l'auteure de ce blog qui a judicieusement choisi les définitions du dictionnaire...

    Posté par Philippe Marsu, 01 février 2013 à 18:11 | | Répondre
    • Le remède est simple : repartir du début !
      Ravie que les extraits choisis vous aient plu. Les auriez-vous commis ?

      Posté par Lili Galipette, 01 février 2013 à 18:29 | | Répondre
    • Ouai. Elle est restée polie et mesurée, elle !...

      Posté par JL, 01 février 2013 à 18:44 | | Répondre
  • Il paraît que je fais partie des foldingues !!!

    Posté par Lydia, 01 février 2013 à 18:55 | | Répondre
    • Plus précisément, tu fais partie des furies !

      Posté par Lili Galipette, 01 février 2013 à 18:57 | | Répondre
  • Heu... Deux d'entre eux oui. Honte sur moi d'avoir participé à ce grand n'importe quoi, et d'y avoir pris plaisir !

    Posté par Philippe Marsu, 01 février 2013 à 18:55 | | Répondre
    • Honte ? Mais non, quand y a de la gêne, etc. !

      Posté par Lili Galipette, 01 février 2013 à 18:59 | | Répondre
  • Note de l'éditeur : C'est bon, là, les politesses ? Il est trop bien tenu, ce blog. Moi, je vais aller m'engueuler et me faire insulter sur Yahoo !

    Posté par JL, 01 février 2013 à 19:05 | | Répondre
  • Un peu maso ce JL quand même...
    Bonjour Philippe !!! Comme le dit Lili, il ne faut pas avoir honte. Ça fait tellement plaisir d'inventer ce type de bêtises !

    Posté par Lydia, 02 février 2013 à 10:22 | | Répondre
  • Voilà un ouvrage qui manque à ma biblio !!

    Posté par belette2911, 02 février 2013 à 10:51 | | Répondre
    • Précision : tu ne le trouveras pas en librairie, mais en téléchargement gratuit sur le site de l'éditeur. Le lien est dans mon billet.
      Bonne journée.

      Posté par Lili Galipette, 02 février 2013 à 11:06 | | Répondre
  • Tranquillisez-vous !
    Je n'écris "honte" que pour agacer l'auteur/éditeur susceptible...
    En revanche, le plaisir était bien là !

    Posté par Philippe Marsu, 02 février 2013 à 12:09 | | Répondre
    • Agacer l'auteur/éditeur, c'est bien le plus drôle !

      Posté par Lili Galipette, 02 février 2013 à 13:10 | | Répondre
      • Oh oui !!!

        Posté par Lydia, 02 février 2013 à 13:37 | | Répondre
  • OOOO ça a l'air bien drôle cette affaire!!!

    Posté par Melusine1701, 02 février 2013 à 21:05 | | Répondre
  • C'est plus que drôle ! C'est savoureux, croustillant, délicieux !!!
    Il faut que tu lises les romans de Jean-Louis (oui, je l'appelle par son petit nom, il aime bien ça !) pour savourer ce dictionnaire que tu trouveras en téléchargement gratuit sur le site de l'éditeur. Le lien est à la fin de mon billet.

    Posté par Lili Galipette, 02 février 2013 à 21:23 | | Répondre
    • Je note monsieur Jean-Louis dans mes petits carnets.

      Posté par Melusine1701, 02 février 2013 à 21:25 | | Répondre
      • Ouaip !

        Posté par JL, 03 février 2013 à 22:39 | | Répondre
  • Ah, ça va lui faire plaisir !

    Message personnel à Jean-Louis : c'est pas parce que mes copines blogueuses te mettent dans leurs petits papiers qu'il faut prendre la grosse tête, hein ?

    Posté par Lili Galipette, 02 février 2013 à 21:26 | | Répondre
    • Meuh non... Faut juste que je pense à faire un peu élargir mes portes. Rien de grave...

      Posté par JL, 03 février 2013 à 22:42 | | Répondre
      • Les travaux d'huisserie, c'est jamais simple...

        Posté par Lili Galipette, 04 février 2013 à 06:26 | | Répondre
  • Merci c'est drôle
    j'aime bien celle là :
    Satan (trou du cul de) : heureusement pour le blasphémateur,
    et contrairement à ce qui se dit, Satan a
    de l’humour... noir, mais c’est un marrant.

    Sinon pour le Z l'auteur aurait pu se forcer ...

    Zaperlipopette !

    Posté par Didi, 03 février 2013 à 19:45 | | Répondre
  • J'aime assez la logique potache sur laquelle se termine ce dico !

    Posté par Lili Galipette, 03 février 2013 à 19:53 | | Répondre
  • Je glousse doucement à chaque fois que je vois l'ouvrage, sans même l'ouvrir. Rien qu'aux souvenirs liés de son élaboration D

    Posté par Dédale, 15 février 2013 à 20:37 | | Répondre
Nouveau commentaire