Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

14 juillet 2013

Billevesée du dimanche #81

Depuis le Moyen-Age, les cloches (celles qui font ding-dong, pas celles qui font hein-quoi) ont des marraines qui choisissent leur nom. Oui, c'est tout pour aujourd'hui.

Alors, billevesée ?

Billevesee_Cloche_Marraine

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Mon Boudoir - Lignes d'affrontement [7] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Billevesée du dimanche #81

  • « J’ai été bénite l’AN 1 832 par Mr l’Abbé GUILLOIS, Vicaire Général de B*****, accompagné de Mr le Curé Alain de T****** et baptisée sous le nom de :
    Marie Renée Louise
    J’ai eu pour PARRAIN :
    René DAUNAY-LEFEVRE
    et pour MARRAINE :
    Dame Ange Hélène de MARTEL Comtesse de PRADEL
    Les TEMOINS de mon BAPTEME étaient :
    Monsieur le COMTE de PRADEL,
    Monsieur Antoine LEROY, Maire de T*****,
    Monsieur François TINCHAMPS, son Adjoint. BOLLEE Maître Fondeur à ORLEANS »

    Cette inscription est gravée sur la cloche de l'église de mon village.
    Enfin on me l'a dit car Marie Louise Renée n'est pas visible pour les visiteurs.

    Posté par laurence m, 14 juillet 2013 à 08:28 | | Répondre
  • Très intéressant !
    Moi je préfère quand elles laissent tomber des chocolats dans le jardin ! hihi

    Posté par Mamanous, 14 juillet 2013 à 09:29 | | Répondre
  • Ha oui, tu fais dans le minimaliste aujourd'hui !!! Mais tu fais bien, je ne le savais pas !!! Je vais demander si je peux voir celles de mon clocher !!!

    Posté par Asphodèle, 14 juillet 2013 à 18:04 | | Répondre
  • Oui, je le savais. Depuis toujours l'Eglise a tenu à personnifier ses cloches, certainement car elles étaient considérées comme un moyen de communiquer.

    Posté par Lydia B, 14 juillet 2013 à 19:20 | | Répondre
Nouveau commentaire