Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

05 mars 2014

Fleur de tonnerre

Teule_Fleur de tonnerreRoman de Jean Teulé.

Hélène Jégado, dite Fleur de tonnerre, a empoisonné des centaines de personnes tout au long de sa vie. Elle a commencé par sa famille et a étendu ses talents de meurtrière aux personnes chez qui elle s’engageait comme cuisinière. « Malheur à tous ceux qui ouvrent leur porte à sa carrière de mort. » (p. 147) Maniant la belladone et l’arsenic avec autant de talent que le sucre et le beurre, elle confectionnait de délicieux potages aux herbes et des gâteaux à se damner. Oui, sa cuisine est une tuerie. Sous le tablier de la cuisinière se cache une bouchère qui ne se salit jamais les mains. Fleur de tonnerre tue comme elle respire. « Ne faisant aucune distinction, elle empoisonne comme par distraction ainsi que si elle lançait des graines aux pigeons. » (p. 202)

Pétrie de légendes celtiques, de peurs ancestrales et de traditions druidiques, Hélène s’identifie à l’Ankou, incarnation bretonne de la mort qui traîne sa charrette sur les routes : quiconque entend le grincement de son essieu est voué à mourir dans la nuit. Gare à celui qui entend Hélène remuer ses casseroles ! Jean Teulé aime les figures que l’on a conspuées. Après le très licencieux Je, François Villon et le féroce Montespan, il a ouvert ses pages à une criminelle dont la Bretagne ne sait pas vraiment si elle doit s’en honorer ou s’en blâmer. Comme toujours, la plume est vive, drôle, crue quand il faut l’être et poétique quand on s’y attend le moins. C’est avec un plaisir non boudé que j’ai dégusté ce roman qui m’a promenée sur les routes bretonnes, entre les pierres levées qui dissimulent encore leurs secrets.

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Mon Alexandrie - Lignes d'affrontement [15] - Permalien [#]

Commentaires sur Fleur de tonnerre

  • Ça y est, tu l'as lu. Pas encore de mon côté. Il faut dire que je n'avais pas vu de bonnes critiques. Je ne vais pas tarder alors, vu ce que tu en dis !

    Posté par Lydia B, 05 mars 2014 à 08:35 | | Répondre
    • J'ai trouvé ça très plaisant, tout à fait dans la lignée des bons bouquins de cet auteur !

      Posté par Lili Galipette, 05 mars 2014 à 12:32 | | Répondre
      • Bon, alors, il n'y a plus l'ombre d'une hésitation ! Merci ma Lili !

        Posté par Lydia B, 05 mars 2014 à 18:23 | | Répondre
  • C'est vrai : cette empoisonneuse n'est pas tout à fait antipathique... Jean Teulé arrive à nous faire sourire malgré cette histoire terrible à vous en faire dresser les cheveux sur la tête et regarder d'un oeil soupçonneux son bol de soupe...
    Cerise sur le gâteau (empoisonné bien sûr) : je connais presque tous les lieux qu'elle a traversés et particulièrement son village natal !! Je vais pouvoir taquiner les amis bretons avec ça !!

    Posté par Mamanous, 05 mars 2014 à 11:23 | | Répondre
    • Bien envie de prendre la carte de ses déplacements et de visiter tous ces villages !

      Posté par Lili Galipette, 05 mars 2014 à 12:33 | | Répondre
  • Ca me tente bien, je note!

    Posté par Melusine1701, 05 mars 2014 à 14:16 | | Répondre
  • Ce roman est dans ma PAL depuis sa sortie... et je crois bien que tu viens de le faire remonter tout en haut de la pile !!

    Posté par So, 05 mars 2014 à 15:54 | | Répondre
  • Je pensais que tu l'avais déjà lu celui-ci ! Je ne sais pas, j'ai du mal avec cet auteur dont j'avais commencé plusieurs livres et abandonné à chaque fois ! Et pourtant tu aimes, ce devrait être un critère majeur !!! J'adore quand tu dis que sa cuisine est une tuerie, vu comme ça ... En tous cas, il faudra que je réessaie Jean teulé et ce tite me plaît bien !^^

    Posté par Asphodèle, 05 mars 2014 à 18:32 | | Répondre
    • Quels livres as-tu commencés et abandonnés ? (les pauvres)
      Et qu'est-ce qui te gêne chez cet auteur ?

      Posté par Lili Galipette, 05 mars 2014 à 20:51 | | Répondre
  • Très chouette critique qui me donnerait presque envie de découvrir Teulé. Mais tu te doutes que le sujet ne me rend pas objective !

    Posté par Miss Alfie, 05 mars 2014 à 20:11 | | Répondre
    • Toi, ma Bretonne préférée, tu dois lire ce livre !!!
      Tu n'as donc jamais lu de Teulé ?

      Posté par Lili Galipette, 05 mars 2014 à 20:50 | | Répondre
  • Cette brave, si gentille et si attentionnée Hélène Jégado ! Une bretonne trop méconnue et mal jugée, réputée pour sa soupe, tous ces cadavres le long de sa route, ça ne peut être que le fruit du hasard ... ou pas !
    J'ai dévoré ce livre, j'aime beaucoup la plume féroce de Jean Teulé. A ce jour mon préféré reste "Le magasin des suicides".

    Posté par MissG, 09 mars 2014 à 09:30 | | Répondre
    • S'il fallait n'en choisir qu'un, ce serait "Je, François Villon".

      Posté par Lili Galipette, 09 mars 2014 à 09:57 | | Répondre
Nouveau commentaire