Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

07 avril 2014

La mort s'invite à Pemberley

James_Mort sinvite a pemberleyRoman de P. D. James.

Six ans après leur mariage, Elizabeth et Darcy vivent un parfait bonheur avec leurs deux fils et leurs nombreux amis. Alors qu’ils préparent leur bal annuel, Lydia, la jeune sœur d’Elizabeth, frappe à la porte de Pemberley. Depuis qu’elle a épousé Wickham, jeune officier qui avait tenté de séduire la sœur de Darcy, Lydia n’est pas vraiment la bienvenue dans la demeure des Darcy. Mais il fait nuit, le vent rugit dans les bois et la jeune femme est hystérique. Quelque part, dans la forêt, Wickham a disparu avec son ami Denny et des coups de fusils ont retenti. « Il n’est guère d’avantage social à attendre du meurtre brutal d’un capitaine d’infanterie ordinaire, sans argent ni lignage susceptible de lui prêter quelque intérêt. » (p. 211) Et de fait, Darcy et son cousin Fitzwilliam trouvent un cadavre dans les bois de Pemberley. Wickham est-il coupable ? Si oui, de quoi faut-il l’accuser ?

Passé le premier plaisir de retrouver les personnages de Jane Austen, j’ai été bien en peine de retrouver leur caractère. L’intérêt principal d’Orgueil et préjugés réside dans l’opposition entre les deux caractères, plutôt bien trempés, d’Elizabeth et Darcy. Ici, il n’y a qu’harmonie conjugale et concorde amoureuse entre eux. C’est très joli et fleur bleue, mais ça manque du piquant qui rend le chef-d’œuvre de Jane Austen si délicieux. Quel intérêt trouver à Darcy s’il n’est pas un très riche gentilhomme aux idées un peu bornées et à Elizabeth si elle n’est pas un peu finaude et taquine ? P. D. James essaie d’expliquer le comportement des deux héros dans le roman de Jane Austen, mais ses démonstrations sont artificielles et quelques peu grotesques. Il est tout à fait inutile, voire dommage, de décortiquer des personnages dont la complexité donne tout son sel aux joutes verbales qui les opposent.

Une suite policière à Orgueil et préjugés ? Shocking ! L’intrigue est assez plate et n’a pas vraiment su m’intéresser, tant j’avais pressenti que Wickham resterait Wickham, ce qui suffit à résumer le personnage pour qui a lu le roman de Jane Austen. P. D. James a saupoudré son texte de fantômes, de vieilles rancunes et de promenades nocturnes secrètes, autant d’éléments que l’on pourrait trouver dans des romans de la grande Jane, mais qui sont loin d’être exploités avec le même talent. Ce roman n'est pas ignominieux, mais il ne peut se comparer à l'œuvre dont il prétend être la suite.

Pour finir, je m’indigne : l’auteure a choisi de redessiner la figure du colonel Fitzwilliam, le cousin de Darcy. Ce n’est plus le parfait gentleman d’Orgueil et préjugés, mais un homme avec des défauts et des zones d’ombre. Certes, dans la réalité, les hommes ont des défauts, mais le colonel Fitzwilliam est au-dessus de cette masse. Fallait pas toucher au colonel, Madame ! Non, fallait vraiment pas ! Je vais retrouver le texte original de Jane Austen et la perfection de son style.

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Ma Réserve - Lignes d'affrontement [19] - Permalien [#]

Commentaires sur La mort s'invite à Pemberley

  • Bon, encore un que je le lirai pas !

    Posté par Lydia B, 07 avril 2014 à 09:35 | | Répondre
  • Comme toi j'avais été très déçue par ce roman, et j'ai relu Orgueil et préjugés !

    Posté par Bene31, 07 avril 2014 à 12:30 | | Répondre
  • Je me méfiais de cette suite, vu ton avis je vais passer mon chemin

    Posté par Lectureetcie, 07 avril 2014 à 14:28 | | Répondre
  • Bon, ça c'est fait, j'éviterai donc !

    Posté par Miss Alfie, 07 avril 2014 à 18:19 | | Répondre
  • Ah je vois qu'on a un avis similaire sur ce roman qui m'a beaucoup déçue, et même mise en colère parce que j'adore P.D James et là je n'ai vraiment mais alors vraiment pas compris ce qu'elle a voulu faire !

    Posté par CaroBev, 08 avril 2014 à 13:24 | | Répondre
    • Ce qu'elle a voulu faire ? De l'argent...

      Posté par Lili Galipette, 08 avril 2014 à 19:03 | | Répondre
      • Honnêtement, je ne pense pas, elle n'a pas besoin de ça et c'est une grande fan de Jane Austen. Je pense qu'elle a voulu lui rendre hommage... mais c'est raté !

        Posté par CaroBev, 16 avril 2014 à 16:32 | | Répondre
  • Le titre donne envie. L'intrigue? Oui, un peu. Et pourtant, il est grand le nombre d'avis négatif que j'ai lu sur ce roman!!! Et pourtant, j'aimerais bien le lire un jour pour me faire ma propre opinion!

    Posté par Gwen, 08 avril 2014 à 17:14 | | Répondre
    • Me faire ma propre opinion, voilà pourquoi j'ai lu ce livre !

      Posté par Lili Galipette, 08 avril 2014 à 19:04 | | Répondre
  • Tu confirmes ce que j'ai déjà lu à ce sujet mais pour avoir vu P.D. James à Quais du Polar l'an dernier (dédicacer à plus de 80 ans), c'est une vieille dame délicieuse ! Le titre attire comme un aimant mais méfions-nous des mirages, surtout quand ils veulent ressusciter Jane Austen !

    Posté par Asphodèle, 08 avril 2014 à 18:35 | | Répondre
    • Ce qui est agaçant, c'est le côté vache à lait de Jane Austen...

      Posté par Lili Galipette, 08 avril 2014 à 19:05 | | Répondre
  • Tant qu'il n'y aura pas une suite écrite par Jane Austen elle-même, je l'en lirai pas :p

    Posté par Séverine, 11 avril 2014 à 20:59 | | Répondre
  • En revanche, tu peux peut-être te laisser tenter par la mini série BBC. Je l'ai vue, elle n'est pas mauvaise... mais bon, c'est du BBC, alors ça aide.

    Posté par Nathalie, 14 avril 2014 à 23:45 | | Répondre
    • Merci pour l'info, mais je vais en rester là pour cette "suite"...

      Posté par Lili Galipette, 15 avril 2014 à 07:26 | | Répondre
Nouveau commentaire