Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

05 mai 2014

Liberté et cie - Quand la liberté des salariés fait le succès des entreprises

Getz&Carney_Liberte et cieEssai d’Isaac Getz et Brian M. Carney.

Dans le vaste univers des entreprises, il en est certaines qui ont adopté un mode de fonctionnement qui ne repose pas sur la hiérarchie et les contraintes/récompenses, mais qui promeut l’équité entre employés et l’autodiscipline. Dans ces entreprises dites libérées, il n’est pas question d’emploi mais d’engagement, ni de salarié mais d’associé. « Les contraintes leur donnent l’impression de n’exercer aucun contrôle sur leur vie professionnelle, ce qui, à sont tour, engendre du stress, de la fatigue et de la démotivation. » (p. 11) Il s’agit de développer les prises d’initiative et de donner confiance aux employés : en leur donnant envie d’agir pour l’entreprise, ils œuvrent pour le bien commun et pas uniquement pour le patron.

Le management au sein des entreprises libérées ne se fonde pas sur le « comment », mais sur le « pourquoi ». « Une société qui cultive la liberté repose précisément sur l’idée qu’il ne faut pas dire aux employés ce qu’ils doivent faire – même si c’est ce qu’ils attendent de vous. » (p. 94) Les employés doivent souscrire à la vision portée par le leader libérateur et avoir envie de réussir pour le plaisir de bien faire leur métier, sans considération de primes ou autres avantages.

Attention, l’absence de hiérarchie n’est pas l’anarchie, mais l’autonomie, chaque employé se trouvant en situation de réaliser seul la tâche qui lui est confiée en usant de tous les moyens nécessaires pour y parvenir. S’agit-il surtout de grands discours et de quelques exceptions utopiques dans le maelstrom entrepreneurial ? Apparemment pas puisque les deux essayistes présentent de nombreux exemples d’entreprises libérées qui sont à la pointe de leur secteur et qui ont un poids au niveau mondial. En effet, il ne sert à rien de développer un mode de fonctionnement original si cela ne sert pas les bénéfices et ne permet pas de challenger la concurrence.

Le concept d’entreprise libérée est alléchant et j’ai retiré quelques idées intéressantes à mettre en œuvre à mon niveau dans mon emploi. Cette lecture m’ayant été conseillée par mon employeur, j’attends de voir la libération de mon entreprise. Ou plutôt, je vais voir si je peux y participer.

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Mon Alexandrie - Lignes d'affrontement [4] - Permalien [#]

Commentaires sur Liberté et cie - Quand la liberté des salariés fait le succès des entreprises

  • Je ne suis vraiment pas convaincue par le type de discours prôné dans ce bouquin ! Mais bon, si certaines entreprises ont réussi, pourquoi pas...

    Posté par Lydia B, 05 mai 2014 à 11:59 | | Répondre
  • Mouais... Un discours libéral ! Un employé heureux et motivé aide l'entreprise à prospérer mais est-ce que le salaire de l'employé suit cette courbe (supposée ascendante) ? Tout est là, ne nous leurrons pas ! Tu es une employée modèle : suivre les conseils de lecture de ton boss, bravo !

    Posté par Asphodèle, 07 mai 2014 à 11:28 | | Répondre
    • Je suis loin d'être une employée modèle ! Si tu savais le nombre d'erreurs que je fais tous les jours... et je suis arrivée en retard ce matin. On ne fait pas mieux...

      Posté par Lili Galipette, 07 mai 2014 à 12:33 | | Répondre
Nouveau commentaire