Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

13 octobre 2014

Charly 9

Roman graphique de Richard Guérineau, d’après le roman de Jean Teulé. À vingt-deux ans, Charles IX est encore un enfant manipulé par sa mère, Catherine de Médicis. Aujourd’hui, ce que veut la reine mère, c’est la disparition des protestants et elle exhorte son fils d’accepter un bain de sang qui deviendra le tristement célèbre massacre de la Saint-Barthélémy. « Je croyais que, lundi, on avait marié ma sœur Marguerite au protestant Henri de Navarre en signe de réconciliation entre les deux religions. En fait, vous voudriez faire... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

12 octobre 2014

Billevesée #146

Mes soeurs fêtent leur anniversaire aujourd'hui ! Bon anniversaire les grumelles ! Pour fêter ça, je vous présente quelques jumeaux/jumelles célèbres. Ashley et Mary-Kate Olsen, tristement célèbres actrices américaines Igor et Grichka Bogdanoff, effrayants animateurs de télévision Rosie et Jenny, connues sous le nom des Dolly Sisters, fameuses chanteuses américaines George et Fred Weasley, roux jumeaux de la saga Harry Potter Alors, billevesée ? Ben quoi ? Vous ne pensiez quand même pas que j'allais publier une photo de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :
11 octobre 2014

Alaska

Roman de Melinda Moustakis. Au fil des générations, au fil de l’eau de la rivière Kenai, une famille vit tant bien que mal au rythme des hivers interminables de l’Alaska. « Ils luttent contre la rivière, les pierres, les ours, l’hameçon et la ligne. » (p. 16) Zacharias, Colleen, Kitty, Ben, Gracie, Jack, ces enfants ont très tôt appris que la nature est belle, qu’elle donne beaucoup, mais qu’elle demande également beaucoup. Il en va de même de la famille : pour y faire sa place, il faut se battre, se dresser... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
10 octobre 2014

Cellulaire

Roman de Stephen King. Un 1er octobre comme tant d’autres, l’Impulsion a changé la face du monde. Toutes les personnes s’étant servi de leur téléphone cellulaire ont reçu cette impulsion et se sont transformées en zombies agressifs. « Dès qu’on passe un appel ou qu’on décroche, on reçoit… comment dire ? Une sorte de message subliminal, j’imagine… un message qui vous rend cinglé. On dirait de la science-fiction, mais je suppose qu’il y a quinze ou vingt ans, on aurait pris les portables tels que nous les connaissons... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
08 octobre 2014

Mourir un peu

Essai de Sylvie Germain. « Partir, dit-on, c’est mourir un peu. Mais partir d’où, pour aller où et qu’entend-on par ‘mourir un peu’ ? Comment le verbe mourir peut-il s’accommoder d’un adverbe de quantité alors qu’il désigne un évènement à chaque fois unique, définitif, absolument inquantifiable ? » (p. 9) Sur ces interrogations s’ouvre le texte de Sylvie Germain. Le mouvement est le symbole de l’existence. Partir, c’est donc mourir à soi-même et aux autres puisque le mouvement est transformation, élan,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
06 octobre 2014

Pathologie du lapin

Essai vétérinaire de Gustave Lesbouyries. Éminent spécialiste des animaux de compagnie, Gustave Lesbouryries dresse ici un traité complet sur les affections touchant les lapins. Son ouvrage se divise en cinq grandes parties : les troubles de la reproduction, les maladies des lapereaux, les maladies générales, les tumeurs et les intoxications. On y apprend qu’un lapin peut être frigide, ce qui démonte un cliché largement partagé. On y découvre également qu’il existe une forme de syphilis propres aux lapins : c’est sûr, à... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

05 octobre 2014

Billevesée #145

Le retour de flamme est un phénomène dangereux puisqu'il s'agit de la remontée de la flamme dans le brûleur, d'où une possibilité d'explosion ou de brûlure. Dans le langage courant et imagé, le retour de flamme est un peu comme le retour de bâton, à savoir que l'on récolte ce que l'on sème quand le grain est pourri. (Je suis la reine des métaphores aujourd'hui !) Un exemple ? L'illustration fera ça très bien ! Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
04 octobre 2014

Aio Zitelli ! – Récits de guerre 14-18

Bande dessinée de Frédéric Bertocchini (scénario) et d’Inaki Holgado (dessin). À la fin de l’été 1914, la mobilisation générale appelait les Français sous les drapeaux. Tous les Français, même les insulaires. Les Corses mobilisés, pour certains, quittaient pour la première fois leur île. Parmi eux, il y a des vieux et des enfants, aucun n’imaginant ce qui les attend alors qu’il y a tant à faire au pays, les labours et le reste. La guerre se charge rapidement de faire tomber les illusions. « Nous n’étions pas des assassins…... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2014

Jude l'obscur

Roman de Thomas Hardy. Jude Fawley, abandonné par son père, est élevé par une vieille tante acariâtre qui a peu d’espoir pour lui. Décidé à être aussi savant que son ancien professeur, M. Phillotson, il apprend seul le latin et le grec. Il ambitionne d’entrer dans un collège de Christminster, d’obtenir son doctorat, puis d’entrer dans les ordres et, pourquoi pas, d’accéder à l’épiscopat. Mais ses ambitions ne sont pas à la mesure de ses moyens et, dans les austères écoles de la ville, personne ne veut d’un pauvre autodidacte.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 octobre 2014

Le bruit des trousseaux

Texte de Philippe Claudel. Pendant plusieurs années, l’auteur a été professeur de français en maison d’arrêt. En peu de pages, en peu de mots, dans des phrases courtes et pudiques, il raconte les relations avec les détenus et les gardiens, ses réflexions sur son engagement auprès de la population carcérale. « Moi-même, que suis-je venu faire en prison pendant si longtemps, sinon acheter à crédit ma part de sommeil du juste ? » (p. 56) Il interroge ses motivations, ne cache pas la fatigue qui, à la longue, a usé sa... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]