Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

05 octobre 2015

Petit Piment

Mabanckou_Petit pimentRoman d’Alain Mabanckou.

Tokumisa Nzambe po Mose yamoyindo abotami namboka ya Bakoko, dit Moïse, dit Petit Piment, grandit à l’orphelinat de Loango, au Congo. Quand le directeur de l’institution, Dieudonné Ngoulmoumako, fait renvoyer Papa Moupelo, le prêtre qui apprenait des chants et des danses aux enfants, Petit Piment sent que le vent tourne, que tout change. Le directeur ne jure que par la révolution socialiste et la fermeté en matière d’éducation des enfants. « Donner une fessée aux enfants, c’est normal ! Moi-même j’ai été élevé de la sorte, et ça a marché ! On ne va pas en faire tout un plat de port aux bananes plantains ! » (p. 119) Un jour, la coupe est pleine et Petit Piment s’enfuit de l’orphelinat pour rejoindre Pointe-Noire, découvrir la cruauté de la survie et l’injustice du monde. Alors qu’il perd toutes les personnes qui comptent pour lui, il perd aussi la tête. Et quand il la retrouve, c’est pour raconter son histoire, sans espoir de pardon. « Les eaux de la terre ne pourront jamais procurer de la pureté à qui que ce soit. » (p. 178)

Malheur ! La quatrième de couverture est beaucoup trop bavarde ! Oublions cela et approchons-nous de Dieudonné Ngoulmoumako, ce personnage grotesque que Molière n’aurait pas renié dans ses tragicomédies. Despote opportuniste adepte du népotisme, l’homme est odieux, écœurant et ridicule. Il pourrait être un esprit vilain dans un conte de griot. Quant à Petit Piment, il a gagné son nom grâce à ses hauts faits à l’orphelinat : ce justicier raté est touchant, lui qui est témoin et victime des crises qui secouent son pays.

Drôle et lucide, ce roman donne à voir tout un monde de petites gens aux destins moins ordinaires qu’il y paraît. Comme toujours, la voix d’Alain Mabanckou sonne haut et clair : asseyez-vous et écoutez !

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Mon Alexandrie - Lignes d'affrontement [5] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Petit Piment

  • il est dans ma PAL celui-ci.

    Posté par Lydia B, 05 octobre 2015 à 12:41 | | Répondre
    • Un des très bons crus de cette rentrée littéraire !

      Posté par Lili Galipette, 05 octobre 2015 à 12:42 | | Répondre
  • Je l'aime beaucoup mais je n'arrive pas à le lire ! J'essaierai autre chose que Porc-épic qui traîne dans ma PAL depuis des années et me tombe des mains à chaque fois...

    Posté par Asphodèle, 18 octobre 2015 à 14:17 | | Répondre
    • Essaie "Petit Piment", alors : il y a de la ponctuation !

      Posté par Lili Galipette, 18 octobre 2015 à 16:20 | | Répondre
  • C'était de tous les titres de la rentrée litteraires (et de la liste des "Goncourables") celui qui me tentait le plus.
    Ce fut un beau voyage, et c'est un sublime récit. Peut être suis-je un peu déçue d'une fin abrupte après une histoire si belle sur les 3 premiers quarts.
    Un beau livre tout de même, que je conseille.

    Posté par Naddiear, 06 novembre 2015 à 23:16 | | Répondre
Nouveau commentaire