Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

12 juin 2016

Billevesée #233

Le beffroi, c'est la tour qui porte les cloches du village.

Le clocher, c'est la tour qui porte les cloches de l'église.

Attention, faut pas mélanger les pouvoirs !

Alors, billevesée ?

Billevesee_Beffroi

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Mon Boudoir - Lignes d'affrontement [10] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Billevesée #233

  • Et voilà : c'est Don Camillo et Peppone !

    Posté par Mamanous, 12 juin 2016 à 11:12 | | Répondre
    • Je me demandais qui évoquerait ça en premier... et je ne suis pas surprise !

      Posté par Lili Galipette, 13 juin 2016 à 17:48 | | Répondre
  • Les cloches du Beffroi, ce sont des cloches laïques en somme...

    Posté par Lydia B, 12 juin 2016 à 12:27 | | Répondre
  • Ha non pas billevesée, en temps de guerre ça change tout ! Mais bon c'est toujours le glas qui sonne !

    Posté par Asphodèle, 12 juin 2016 à 13:40 | | Répondre
  • Et en Italie tu as les Campanile : une tour abritant les cloches de l'église ou de la cathédrale mais construite à côté (je crois que le Campanile le plus célèbre est "légèrement" penché ...).

    Posté par MissG, 13 juin 2016 à 16:51 | | Répondre
  • Pise ?

    Posté par Lili Galipette, 13 juin 2016 à 17:49 | | Répondre
  • Et tu savais que les beffrois des villes de Flandre abritaient souvent les archives de la ville ? Et vi, on rangeait les documents constituant la ville en commune libre juste à côté des symboles en plomb de 2 tonnes qui rappelaient ça tous les jours. Bonjour les dégâts causés par les pigeons !

    Posté par Nath, 01 août 2016 à 10:16 | | Répondre
    • Oui, je savais, petite sœur en études d'archivistique m'en avait parlé quand nous étions à Lille.
      J'imagine bien les traces laissées par les pigeons !

      Posté par Lili Galipette, 01 août 2016 à 10:47 | | Répondre
Nouveau commentaire