Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

22 août 2016

Anthracite

Gras_AnthraciteRoman de Cédric Gras.

Quatrième de couverture : « À l’hiver 2014, dans une Ukraine survoltée, la foule furieuse se mit à dézinguer toutes les idoles communistes. Elle détruisait les plâtres, les granits, les bronzes, la fonte, les effigies, elle abattait les grands Lénine, les petits, les statues où il montrait la voie (sans issue). Elle cognait le spectre d’une URSS qui la hantait. Elle défoulait sa haine contre les fantômes soviétiques, taillant tout cela en pièces et veillant jusqu’à l’aube, comme si les sculptures avaient eu le pouvoir de se redresser à la faveur de la nuit. Et d’une certaine manière c’est ce qui arriva : l’empire fut ravivé. » Entre guerre civile et mines d’anthracite, deux amis d’enfance traversent leur Donbass natal dans un rond trip tragi-comique. Une grande épopée contemporaine

De ce roman, j’ai lu un gros tiers avant de rendre les armes. Ce n’est pas que le destin et l’actualité des anciens pays du bloc de l’Est ne m’intéressent pas, mais je n’ai pas réussi à m’attacher aux pas de Vladlen, narrateur et protagoniste de cette histoire. Ce musicien poursuivi par des séparatistes n’est pas antipathique, son amour pour sa chère Essénia est touchant et son retour au Donbass est empreint de souvenirs percutants, mais rien à faire, je me suis ennuyée dans ce voyage vers cette province ukrainienne. « Le Donbass étalait ses industries décaties et immuables, sa seule histoire. La sensibilité prorusse y était latente, la russophonie, exclusive et l’héritage, soviétique. […] La ville de Donetsk prospérait sur le butin de l’anthracite, la manne de la sidérurgie et le pactole de l’énergie. » (p. 26)

Ce n’est pas grave, j’ai bien d’autres livres à découvrir et je suis certaine que ce roman trouvera son public.

Posté par Lili Galipette à 17:00 - Mon Enfer - Lignes d'affrontement [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Anthracite

Nouveau commentaire