Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

25 septembre 2016

Billevesée #248

Gourmandise, me revoilà ! Parlons des petits fours et de l'origine de leur nom.

L'ami Wikipedia fait ça très bien, ne nous fatiguons pas plus !

Le terme provient de l’usage des pâtissiers d’utiliser la chaleur résiduelle des fours après cuisson pour cuire des pâtisseries plus petites. Comme les pâtes où le sucre constitue la base principale sont beaucoup plus délicates que celles préparées pour les autres pâtisseries, leur dénomination vient de ce que, exigeant une chaleur beaucoup plus douce, elles doivent être cuites « à petit four », ce nom comprenant tout ce qui ne nécessite qu’un four doux ou modérément chauffé.

C'est malin, maintenant, j'ai faim...

Alors, billevesée ?

Billevesee_Petits fours

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Mon Boudoir - Lignes d'affrontement [6] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Billevesée #248

    Ha oui c'est malin, je n'avais pas faim mais je plongerais bien ma main dans cette assiette, juste par gourmandise !!! Oui c'est péché mais j'irai à confesse après !

    Posté par Asphodèle, 25 septembre 2016 à 11:43 | | Répondre
  • J'en bave !!!

    Posté par Lydia B, 25 septembre 2016 à 14:04 | | Répondre
  • On n'y a pas pensé, obsédés que nous étions par notre gourmandise mais quid des petits fours froids ???😂

    Posté par Asphodèle, 04 décembre 2016 à 23:41 | | Répondre
    • Hum... peut-être une extension du nom à une autre sorte de gourmandises ?

      Posté par Lili Galipette, 05 décembre 2016 à 06:27 | | Répondre
Nouveau commentaire