Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

09 octobre 2016

Billevesée #250

Vous le savez, je suis dingo-frappée de mon chat d'amour le plus beau du monde, Bowie. Ce n'est pas un scoop et ça s'explique très probablement par la biologie. Je suis sûrement infectée par le toxoplasma gondii.

L'ami Wikipedia va expliquer ça mieux que moi (Lisez l'article en entier pour tout comprendre, j'ai fait quelques coupes).

"Le toxoplasma gondii est un protozoaire intracellulaire : il est l'agent de la toxoplasmose. Il est un parasite intracellulaire obligatoire : il doit vivre à l'intérieur d'une cellule pour survivre. Une fois le parasite installé dans la cellule-hôte, celle-ci lui assure de larges ressources en nutriments ainsi qu'une protection contre le système immunitaire de l'hôte. Le toxoplasma gondii ne peut se multiplier de manière sexuée que chez les félidés, qui constituent ainsi ses hôtes définitifs, bien qu’il puisse infecter tous les animaux homéothermes, dénommés hôtes intermédiaires.

Une infection par le toxoplasma gondii peut modifier le comportement des hôtes intermédiaires. En effet, en 2011, il a été démontré que des rats infectés montraient des signes d'excitation sexuelle après avoir reniflé de l'urine de chat au lieu des signes de peur détectés chez les individus sains. Ainsi, les rats infectés ont tendance à rechercher la présence de chats au lieu de la fuir (ces derniers étant des prédateurs), ce qui favorise la transmission du parasite à l'hôte définitif. De même, une étude publiée en février 2016 montre que cette manipulation parasitaire affecte également les chimpanzés, qui acquièrent suite à l'infection une attirance à l'égard de l'urine du léopard, prédateur naturel et hôte définitif du toxoplasma gondii.  Cette étude amène à repenser les différences de comportement observées chez les humains porteurs du parasite."

Ainsi, la présence du toxoplasma gondii chez l'homme pourrait expliquer pourquoi ce dernier aime autant les chats. Bruce Benamran, de la chaîne YouTube e-penser, en parle très bien dans sa vidéo. (N'hésitez pas à regarder TOUTES ses vidéos : c'est de la vulgarisation scientifique passionnante. Il faut un peu s'accrocher, mais ça vaut le détour !)

Conclusion, je suis quasiment certaine d'être infectée par le toxoplasma gondii puisque je gatouille dès que je vois un matou. (Bon, ça marche aussi pour les toutous, les lapins et tous les trucs mignons genre pandas roux, loutres, koalas et oursons...)

M'en fous d'être parasitée : Bowie est mon bébé chat beauté que j'adore pour toujours !

Alors, billevesée ?

Billevesee_Toxoplasma gondii

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Mon Boudoir - Lignes d'affrontement [7] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Billevesée #250

  • Ah c'est très amusant ça ! Moi, j'ai l'impression que les chats savent que j'ai une bonne tête, vu la façon dont ils m'accueillent.

    Posté par nathalie, 09 octobre 2016 à 08:32 | | Répondre
  • EUH.... Ne me dis pas que tu as fait comme le rat, à renifler l'urine du chat, quand même !!! Sans compter ce qui s'ensuit !

    Posté par Lydia B, 09 octobre 2016 à 14:43 | | Répondre
  • Ben moi j'ai toujours aimé les chats mais pour mes 2 grossesses, j'ai été contrôlée pour la toxoplasmose et le test a été négatif... De toute façon, je gatouille vite sur n'importe quelle boule de poils...

    Posté par Mamanous, 10 octobre 2016 à 21:41 | | Répondre
Nouveau commentaire