Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

19 mars 2017

Billevesée #273

Avoir l'oeil qui frise signifie avoir un regard coquin, aguicheur, séducteur.

Mais crotte de bique, je n'ai pas trouvé l'origine de cette expression, du moins pas de façon claire et nette.

Cette fois-ci, à vous de bosser : si vous en savez plus, je vous attends dans les commentaires !

Alors, billevesée ?

Billevesee_Oeil qui frise

Je n'ai pas trouvé d'illustration pour cette expression. Je vous ai mis des bichons. C'est mignon, les bichons. C'est frisé, les bichons. Un jour, j'aurai un bichon.

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Mon Boudoir - Lignes d'affrontement [15] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Billevesée #273

    plus élégant que de dire " Oh merde alors", ou bien c'est tellement petit une crotte de bique que ce n'est pas important... maintenant ce qui est petit peu avoir de la valeur ....
    avec le sourire

    Posté par lilousoleil, 19 mars 2017 à 08:20 | | Répondre
  • J'ai du mal à imaginer un oeil faire des bouclettes !!
    Petite hypothèse (mais sans garantie !) : friser aurait plus le sens de" frôler, caresser."

    Posté par Mamanous, 19 mars 2017 à 09:37 | | Répondre
    • J'ai en effet trouvé cette explication, mais sans certitude.

      Posté par Lili Galipette, 19 mars 2017 à 09:38 | | Répondre
  • Tu as vu le dernier de friser dans le littré ? Je ne la connaissais pas celle-là, c'est pas mal !
    http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/friser
    (oui je sais ça ne répond pas à la question)

    Posté par nathalie, 19 mars 2017 à 11:16 | | Répondre
  • Ça ne répond toujours pas à la question, mais ce n'est pas grave. D'après le dictionnaire de Féraud (1787), ça remonte : l'expression "je m' en frise",pour dire "je m' en moque, je m' en soucie peu," est bas et populaire, il est surtout peu décent dans la bouche des femmes.
    L'image de l'oeil qui frise est plutôt curieuse en effet, mais il y a quelque chose de piquant, d'irrégulier, de brillant (presque comme un bijou en fait).

    Posté par nathalie, 19 mars 2017 à 11:32 | | Répondre
  • J'ai cherché aussi ma Lili mais pas de référence explicite quant à l'origine, que du décryptage quand on parle du "langage du corps" et notamment celui des yeux : oeil de biche, de velours, etc. Si on l'oppose à l'expression "ça me défrise" qui exprime un mécontentement, alors l'oeil qui frise est alors signe de ravissement, de désir, amoureux ou autre ! Tiens, un exemple (par exemple, entre mille hein ) , moi quand je rentre dans une librairie, j'ai l'oeil qui frise, j'en suis sûre, alors que mes cheveux raides me désespèrent... Donc friser serait synonyme de beauté aussi...Bon allez, moi aussi je voudrais un bichon !!! Gros bisous

    Posté par Asphodèle, 19 mars 2017 à 12:07 | | Répondre
  • D'après le CNRTL (Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales), le verbe "friser", employé dans cette expression, veut dire "plisser, rider finement". Le sens est dérivé par extension de sa première signification : "faire des boucles, des plis, des ondulations".

    Posté par Lydia B, 19 mars 2017 à 12:18 | | Répondre
    • J'avais en effet trouvé cette source, mais comment un oeil pourrait-il faire des ondulations ? Grrrr, l'étymologie, parfois, c'est frustrant.

      Posté par Lili Galipette, 19 mars 2017 à 17:15 | | Répondre
      • Mais c'est un sens dérivé de plisser... C'est la peau autour de l’œil qui plisse, une sorte de métonymie.

        Posté par Lydia B, 19 mars 2017 à 18:01 | | Répondre
        • Han, la honte... C'est évident !!! Moi qui adore les métonymies, en plus !!!

          Posté par Lili Galipette, 19 mars 2017 à 18:08 | | Répondre
  • Et Minette, elle aime les bichons ? En tout cas, moi oui !

    Posté par Miss Alfie, 19 mars 2017 à 19:32 | | Répondre
Nouveau commentaire