Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

31 mai 2017

Challenge Destination PAL : ma PAL 2017

Voyage bien ordonné commence par soi-même : voici ma PAL, déclinée en papier et en numérique. Pas de sélection, je balance tout et je verrai ce que ça donne à la fin de l'été ! Je compléterai progressivement en ajoutant les liens vers les livres lus.

Destination PAL

Ma PAL papier : 4/7

  1. Mon Antonia, Willa Cather
  2. Phil Ochs - Vie et mort d'un rebelle, Marc Eliot
  3. Pour qui sonne le glas, Ernest Hemingway
  4. Frères et soeurs - Histoire d'un lien, Didier Lett
  5. Journal d'une femme adultère, Curt Leviant
  6. Seule la mer, Amos Oz
  7. Les raisins de la colère, John Steinbeck

Ma PAL numérique : 1/16

  1. La septième fonction du langage, Laurent Binet
  2. L'innocence, Tracy Chevalier
  3. La pierre de lune, Wilkie Collins
  4. La piste du crime, Wilkie Collins
  5. Les frères Karamazov, Fiodor Dostoievski
  6. Han d'Islande, Victor Hugo
  7. Le fléau, Stephen King
  8. Minuit 2 et 4, Stephen King
  9. Revival, Stephen King
  10. Shining, Stephen King
  11. Revenir de loin, Marie Laberge
  12. Moby Dick, Herman Melville
  13. L'oeil le plus bleu, Toni Morrison
  14. Bellefleur, Joyce Carol Oates
  15. Carthage, Joyce Carol Oates
  16. La fille du fossoyeur, Joyce Carole Oates

Résultats à la fin de l'été : PAL papier : 0/7 --- PAL numérique : 0/16

PAL totale : 0/23, soit ...% de ma PAL !

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Mon Boudoir - Lignes d'affrontement [7] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Challenge Destination PAL : ma PAL 2017

    Ah toi aussi tu Hugotes ? J'espère que tu aimeras le Binet. Il est potache : brillant, quelquefois un peu gratuit et longuet, mais j'avais bien aimé. Et étrangement les frères Karamazov m'ont laissé peu de souvenirs... à relire peut-être.

    Posté par nathalie, 31 mai 2017 à 18:46 | | Répondre
    • Oui, j'hugote, mais à petite dose parce que j'ai presque lu tous les romans du Monsieur et que je ne suis pas fan de sa poésie et de son théâtre...

      Posté par Lili Galipette, 31 mai 2017 à 19:02 | | Répondre
  • Je ne pensais pas que tu pouvais encore avoir des "King" à lire !

    Posté par Lydia B, 01 juin 2017 à 15:19 | | Répondre
    • Pour les textes de fiction, il ne me reste que ceux-là. Pas encore ouvert ses essais/autobiographies.
      Et je ne me suis mise à le lire qu'en 2011, et je ne lis pas que ça, et le bonhomme a été et est toujours prolifique !

      Posté par Lili Galipette, 01 juin 2017 à 18:49 | | Répondre
      • Oui, c'est vrai qu'avec tout ce qu'il a écrit, il y a de quoi faire !

        Posté par Lydia B, 02 juin 2017 à 18:39 | | Répondre
  • Je ne l'ai pas encore lu (mais il me tente) mais "Le fléau" dans sa dernière publication est un pavé de plus de 1 000 pages, le plus long roman de Stephen King me semble-t-il.
    J'hésite à mettre du Stephen King dans ma PAL d'été, d'un côté ça me tente de l'autre j'ai envie de lire diversifié et j'ai peur de rester trop longtemps sur un de ses livres.

    Posté par MissG, 05 juin 2017 à 09:51 | | Répondre
    • Alors tente un roman plus court !
      Et oui, Le Fléau fait 1400 pages dans mon édition numérique !

      Posté par Lili Galipette, 05 juin 2017 à 12:00 | | Répondre
Nouveau commentaire