Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

26 mai 2017

Réparer les vivants

Roman de Maylis de Kerangal. Simon Limbres n’a pas 20 ans quand il tombe dans le coma après un accident de voiture. « On se réveille du coma, il arrive que l’on se réveille, même des années plus tard, il y a plein de cas comme ça, n’est-ce pas ? » (p. 71) Rapidement, il apparaît que le coma est irréversible : mort cérébrale, c’est fini. Le garçon était beau, riche de tout ce qu’il n’avait pas vécu, jeune dieu marin sur son surf. Mais sur son lit d’hôpital, il n’est plus rien. Rien si ce n’est – à la condition... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 mai 2017

La tristesse des éléphants

Roman de Jodi Picoult. Quatrième de couverture : La mère de Jenna, Alice, a disparu lorsque celle-ci n'avait que trois ans. Aujourd'hui, elle en a treize et est bien décidée à retrouver sa trace. Elle n'a qu'une certitude : jamais sa mère ne l'aurait abandonnée. Jenna se met à relire le journal de bord d'Alice, une scientifique qui étudiait le deuil chez les éléphants. Pour progresser dans sa quête, elle s'adjoint les services de Serenity Jones, une voyante qui prétend être en lien avec l'au-delà, et de Virgil Stanhope,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 mai 2017

Ces douleurs que l'on cache

Roman de Carine Petit. Luce et Xavier forment un couple heureux et complice. Ils savent avoir trouvé le partenaire de leur vie et rien ne semble pouvoir briser leur bonheur. Hélas, quand Luce tombe dans le coma après un grave accident de voiture, Xavier est démuni, d’autant plus qu’il découvre peu à peu les nombreux secrets de sa bien-aimée. Finalement, le bonheur est plus fragile qu’il n’y paraît… à moins que l’on sache surmonter les non-dits et les incompréhensions et ouvrir son cœur à l’autre pour l’accepter comme il est, avec ses... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
21 mai 2017

Billevesée #282

On écrit fonts baptismaux et non pas fonds baptismaux. Fonts vient de "fons", la fontaine en latin. Sivouplé, écrivez ça correctement... Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
19 mai 2017

Rencontre SF avec VendrediLecture et Bookeen

Je vous ai récemment parlé de VendrediLecture et de Bookeen. Ces deux-là s'entendent plutôt bien sur les réseaux sociaux. Tellement bien qu'ils ont décidé d'organiser une soirée ensemble. Mais pas juste entre eux : avec des lecteurs ! Donc, rendez-vous le jeudi 15 juin à 19 heures au Dernier bar avant la fin du monde pour parler science-fiction, rencontrer des auteurs, gagner des goodies et papoter avec les gentils organisateurs de la soirée. Toutes les informations sont dans l'article publié par VendrediLecture et sur la page... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
17 mai 2017

Roland est mort

Roman de Nicolas Robin. « Roland n’avait rien fait pour moi de son vivant, alors pourquoi je ferais quelque chose pour lui après sa mort ? » (p. 10 & 11) Le narrateur est bien embêté depuis la mort de son voisin : il a récupéré son vieux caniche et doit organiser les funérailles d’un homme solitaire, fan de Mirelle Mathieu et que personne ne semble vraiment connaître. Lui-même solitaire et un peu paumé, le narrateur est un homme cynique et désabusé. « Elle me suit partout. Elle reste au pied de mon... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 mai 2017

La perle et la coquille

Roman de Nadia Hashimi. Pour pouvoir aller à l’école et protéger l’honneur de ses sœurs, Rahima devient une basha-posh, une fille que l’on transforme en garçon, au vu et au su de toute la communauté. Rahima jouit alors d’une liberté qui n’est ordinairement pas permise aux filles : elle aide sa mère et son père peut revendiquer avoir un fils. Mais le statut de basha-posh est toujours temporaire, jusqu’à la puberté de la jeune fille qui doit alors reprendre sa place soumise et effacée dans la société. Contrainte d’épouser un homme... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
14 mai 2017

Billevesée #281

Le brocoli a été introduit en France par Catherine de Médicis. Sa consommation régulière (plusieurs portions par semaine) semble réduire visiblement les risques de maladies et accidents cardio-vasculaires chez les femmes ménopausées. C'est une variété de chou et le chou romanesco en est une variété. Le velouté de brocoli (surtout le mien), c'est du bonheur dans l'assiette (surtout la mienne). Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
12 mai 2017

Judas

Roman d’Amos Oz. « Vous avez quelque chose de désarmant : l’apparence d’un homme des cavernes et l’âme nue d’une montre dont on aurait ôté le verre. » (p. 99) Quitté par sa petite amie, ses finances en berne, son projet de maîtrise à l’arrêt, Schmuel Asch répond à une annonce pour devenir l’homme de compagnie du vieux Gershom Wald. Cet étudiant hypersensible a besoin de se retirer du monde, mais ce n’est pas dans la maison d’Atalia Abravanel, qui héberge le vieil homme, qu’il va trouver la sérénité. Atalia est une... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2017

La Jaune

Roman de Jean-Pierre Fontana. Un cataclysme chimique inexpliqué envahit la ville : un nuage de gaz jaune se répand partout, gagne tous les espaces. « Les victimes, pour la plupart, n’avaient guère que le temps de vomir avant de rendre l’âme. » (p. 27) Pour échapper à La Jaune et à l’air vicié et acide, une seule solution : fuir. Dans l’exode paniqué de voitures et de piétons, une bande de voyous ultra violents attaquent, volent, violent et pillent. « À présent, un cadavre de plus sur le macadam déjà... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]