Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

23 juillet 2017

Billevesée #291

Selon la liste des codes internationaux des plaques minéralogiques, la Suisse s'abrège en CH. Et sur Internet, un site suisse se termine en .ch (.fr pour la France, .uk pour l'Angleterre, vous voyez le truc).

Eh ben pendant longtemps, j'ai cru qu'on désignait la Suisse par les lettres CH parce que les Suisses francophones ont un accent (pour les non Suisses qui les écoutent, évidemment !) et qu'ils prononcent Chuiche au lieu de Suisse.

Voilà, j'ai un peu honte de vous avouer mes raisonnements d'enfant...

Alors, billevesée ?

Billevesee_Suisse CH

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Mon Boudoir - Lignes d'affrontement [16] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Billevesée #291

    Ah, je n'arrivais pas à poser un commentaire ! J'essaie depuis ce matin en vain. CB déconne de plus en plus !

    Ta confusion est mignonne. Moi, quand j'étais gosse, je pensais que la course "Le Vendée Globe" s'écrivait "Vent des Globes". Ça me paraissait plutôt logique d'ailleurs, le vent poussant les bateaux...

    Posté par Lydia B, 23 juillet 2017 à 15:18 | | Répondre
    • Oui, Canalblog a des petits soucis aujourd'hui.
      Et j'apprends à l'instant comment on écrit vraiment cette compétition de voile...

      Posté par Lili Galipette, 23 juillet 2017 à 18:10 | | Répondre
      • Ah, comme quoi, on apprend à tout âge !

        Posté par Lydia B, 23 juillet 2017 à 18:12 | | Répondre
  • Ah ah c'est très mignon !

    Posté par nathalie, 23 juillet 2017 à 18:09 | | Répondre
  • Sois tranquille, j'ai longtemps cru la même chose à propos de la Chuiche

    Posté par hedwige, 23 juillet 2017 à 20:27 | | Répondre
    • Ah, je ne suis pas la seule à penser de travers.

      Posté par Lili Galipette, 24 juillet 2017 à 07:46 | | Répondre
  • Coucou de Suisse!

    CH, c'est tout simplement "Confoederatio Helvetica", c'est-à-dire Confédération helvétique, et ce CH est utilisé à toutes les sauces. La Suisse cause latin!

    Dans le même ordre d'idées, les timbres-poste suisses portent depuis toujours (c'est-à-dire 184 la mention "Helvetia" - tu le verras si je t'envoie une carte postale dûment affranchie d'ici... Et un certain nombre d'organisations de bienfaisance bien établies (Pro Juventute, Pro Patria) ont encore un nom latin en Suisse. Par ailleurs, sur le fronton du Palais fédéral (qui est le bâtiment où siège notre parlement, construit au début du vingtième siècle), on lit "Curia Confoederationis Helveticae". Enfin, même les pièces de monnaie parlent latin: sur la tranche d'une pièce de cinq francs, on lit "Dominus providebit": Dieu y pourvoira...

    Le latin, langue pas si morte que ça, me paraît une bonne manière de trouver un terrain linguistique neutre pour un pays qui a quatre langues nationales/officielles. C'est toujours mieux que de céder au "tout à l'anglais". Je crois savoir par ailleurs qu'il y a des gens qui militent pour l'utilisation du latin, comme langue de travail neutre justement, du côté de Bruxelles et des institutions européennes...

    Posté par DF, 23 juillet 2017 à 20:46 | | Répondre
    • Bonjour Daniel, oui, je sais que CH veut dire Confédération helvétique, mais les enfants ont de drôles de raisonnements...

      Posté par Lili Galipette, 24 juillet 2017 à 07:46 | | Répondre


  • Et pour le coup, il y a un véritable "chuiche" dans "L'Ecume des jours" de Boris Vian...

    Posté par DF, 24 juillet 2017 à 08:36 | | Répondre
  • Ho c'est trop mignon ! Mais qu'ouïs-je ? Tu viens d'apprendre pour le Vendée Globe, haaan ??? Cha alors ! Très intéressant le commentaire de Daniel sur le latin et la Suisse... Bisous ma Lili !

    Posté par Asphodèle, 24 juillet 2017 à 13:04 | | Répondre
    • Oui... je ne m'intéresse pas vraiment (pas du tout) aux courses de bateaux...

      Posté par Lili Galipette, 24 juillet 2017 à 13:06 | | Répondre
      • Je suis sûre qu'ils ont fait exprès de toute façon pour qu'il y ait un jeu de mots.

        Posté par Lydia B, 24 juillet 2017 à 13:29 | | Répondre
  • Ah - et justement, demain, c'est la fête nationale en Suisse. Les premiers feux d'artifice se font déjà entendre: comme le 1er août est un jour férié (donc de congé, depuis quelques années) en Suisse, certains festoient la veille pour pouvoir se reposer le lendemain.
    Et ce n'est pas une billevesée... Je te souhaite une semaine joyeuse et ensoleillée!

    Posté par DF, 31 juillet 2017 à 22:25 | | Répondre
Nouveau commentaire