Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

13 novembre 2017

Attention Dieu méchant

Auslander_Attention dieu mechantRecueil de nouvelles de Shalom Auslander.

Qu’y a-t-il à lire dans ce livre ?

  • Un couple s’ingénie à se pourrir la vie.
  • Un chimpanzé accède à la conscience et découvre la honte et la culpabilité.
  • Dieu, Lucifer et la Mort n’arrivent pas liquider un pauvre type.
  • Un gamin découvre la masturbation, et son chien le juge.
  • Deux hamsters attendent le retour de Joe, leur dieu absolu et omnipotent.
  • Des chiffres et des faits sur l’Holocauste font passer du rire grinçant à l’horreur totale.
  • De nouvelles tablettes pourraient remettre en question les trois grandes religions occidentales.
  • Un juif se réveille dans le corps d’un goy.
  • Un homme est lassé d’entendre Dieu lui parler et lui ordonner d’accomplir des faits à sa gloire.
  • Dieu est une marque et il a droit à son plan marketing au sein d’une prestigieuse agence de communication.
  • Charlie Brown, Snoopy et ses amis s’affrontent dans une partie de baseball et discutent d’une éventuelle solution finale envers les citrouilles.
  • Dieu est un volatile.

L’humour ici est noir et cynique. Il ne fait pas que flirter avec le blasphème : il l’investit pleinement et c’est proprement jubilatoire. Chaque nouvelle parle de la condition humaine et de son besoin de croire. C’est aussi drôle et féroce que c’est profond et spirituel. Bref, ce recueil est indispensable.

Je vous laisse avec quelques extraits à méditer.

« Bernstein vivait chaque instant de sa vie présente dans l’attente et la préparation de la future. Quarante-cinq années d’étude de la Torah l’avaient persuadé de la nullité sordide du monde ici-bas et aussi de la perfection euphorique de celui qui viendrait ensuite. » (p. 10)

« Que sommes-nous, sinon une bande de singes à la con ? Où est notre dignité ? Où est notre fierté ? Où sont nos pantalons ? » (p. 20)

« Quand Yankel Morgenstern mourut et arriva au Paradis, son étonnement fut considérable en constatant que Dieu était un gros poulet. » (p. 96)

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Mon Alexandrie - Lignes d'affrontement [3] - Permalien [#]

Commentaires sur Attention Dieu méchant

    Je n'ai aucun goût pour le blasphème... je suis d'un athéisme tranquille. Et pourtant je perçois qu'il doit y avoir des choses qui m'amuseraient dans ce recueil, pas tout, mais ça vaudrait le coup que j'y picore.

    Posté par nathalie, 13 novembre 2017 à 19:40 | | Répondre
    • Je ne suis pas une acharnée du blasphème. Mais ma foi ne me voile pas les yeux ni l'esprit et j'apprécie l'humour quand il fait réfléchir.

      Posté par Lili Galipette, 14 novembre 2017 à 05:16 | | Répondre
  • J'avais aimé "La lamentation du prépuce". Il faudrait que je tente celui-ci.

    Posté par Lydia B, 15 novembre 2017 à 11:47 | | Répondre
Nouveau commentaire