Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

22 novembre 2017

De quelques amoureux des livres

Texte de Philippe Claudel. Commençons par préciser le titre complet de cet ouvrage : De quelques amoureux des livres que la littérature fascinait, qui aspiraient à devenir écrivain mais en furent empêchés par diverses raisons qui tenaient aux circonstances, au siècle de leur naissance, à leur caractère, faiblesse, orgueil, lâcheté, mollesse, bravoure, ou bien encore au hasard qui de la vie fait son jouet et entre les mains duquel nous ne sommes que de menues créatures vulnérables et chagrines. Rien que ce titre à rallonge comme... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

20 novembre 2017

La princesse qui pète

Album de Maud Roegiers. Emma rêve d’être une princesse. Mais ça semble compromis parce qu’elle ne cesse de faire des prouts. « Et une princesse, ah, ça, non ! ça ne peut pas péter ! » Emma est convaincue d’avoir un petit animal dans le ventre. Avec l’aide de son doudou Lapinot, elle élabore un plan pour évacuer ce petit monstre. En espérant qu’elle arrêtera de péter une fois qu’elle en sera libérée… Mais ce qu’elle apprend de cette histoire est bien plus important. « Avec un peu de discrétion, on peut être... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
19 novembre 2017

Billevesée #308

Je suis dingue de fromage, mais j'essaie parfois de varier mon apport en calcium. Et comme je ne digère pas bien (mais alors pas bien du tout) le lait, je me rabats sur les yaourts. Ma préférence va au yaourt grec : plus onctueux et plus "gourmand". Et ça se justifie ! Le yaourt grec contient presque deux fois plus de protéines et de graisses saturées que le yaourt normal. En revanche, il contient deux fois moins de sodium. Il est idéal pour préparer le tzatziki, mon péché mignon de l'été ! Alors, billevesée ?  
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
17 novembre 2017

Winter

Texte de Rick Bass. Rick Bass et son amie Elizabeth décident de quitter la grande ville et de s’installer quelque part dans l’Ouest américain. Ils trouvent une maison dans la vallée du Yaak River, dans le Montana. Lui est peintre, elle est écrivaine. Ils n’ont jamais vécu sans le confort. « C’est parfois tout à fait merveilleux de découvrir qu’on était dans l’erreur, qu’on est ignorant et qu’on ne sait rien, peau de balle. » (p. 22) En arrivant sur place à la mi-septembre, ils savent qu’il est déjà presque trop tard pour... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
15 novembre 2017

Beauté fatale

Essai de Mona Chollet. Mona Chollet a décortiqué presse féminine, séries télévisées, publicités et stratégies marketing, blogs, sites Internet, enquêtes, témoignages de mannequin et autres. Elle en tire un état des lieux peu réjouissant de la position de la femme, des combats qui restent à mener et des paradoxes de la féminité. « La théorie de l’exception française suit toujours le même schéma discursif : on commence par concéder qu’il reste des progrès à faire, sans trop se fouler non plus pour dissimuler que ça ne nous... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 novembre 2017

Attention Dieu méchant

Recueil de nouvelles de Shalom Auslander. Qu’y a-t-il à lire dans ce livre ? Un couple s’ingénie à se pourrir la vie. Un chimpanzé accède à la conscience et découvre la honte et la culpabilité. Dieu, Lucifer et la Mort n’arrivent pas liquider un pauvre type. Un gamin découvre la masturbation, et son chien le juge. Deux hamsters attendent le retour de Joe, leur dieu absolu et omnipotent. Des chiffres et des faits sur l’Holocauste font passer du rire grinçant à l’horreur totale. De nouvelles tablettes pourraient remettre... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

12 novembre 2017

Billevesée #307

En français, la lettre "q" est toujours suivie d'un "u" quand elle est placée au milieu d'un mot. Ne venez pas me dire qu'il n'y a pas de "u" à la fin de "cinq" ou de "coq" : le "q" n'est pas placé en milieu de mot ! En linguistique, l'association du "q" et du "u" est un digramme ou un digraphe. Ça remonte au latin qui ne différenciait pas le "u" et le "v". Et je m'arrête là pour les explications lingusitiques ! Je finis sur un mot que j'ai longtemps écrit avec une erreur : "piqûre". J'avais tendance à mettre 2 "u" : un pour aller... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
10 novembre 2017

Nord et Sud

Roman d’Elizabeth Gaskell. Après des années à Londres, Margaret Hale retrouve la douceur du foyer familial dans le Hampshire. Mais son père, en proie à des doutes spirituels, décide de quitter sa charge de révérend. La famille doit alors s’installer à Milton-Northern, ville industrielle du Darkshire. Les premiers temps, Margaret ne peut s’empêcher d’opposer la beauté de la paroisse et de son écrin de nature à la noirceur de la cité ouvrière. Elle est convaincue que l’homme ne peut pas être heureux dans cette atmosphère poussiéreuse.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
08 novembre 2017

L'inaccessible

Recueil de nouvelles de Charles Gancel. Édith se débarrasse de son mari en même temps que de sa maison. « Elle avait tué Roger comme on coupe la télé, un doigt posé sur la télécommande. »  (p. 14) Sous la canicule, un jeune compositeur préfère la piscine et la compagnie de ses voisines à son piano et aux mélodies qu’il doit composer. « Il déteste la chaleur. On ne peut rien contre elle. Il aime l’hiver. On s’en protège. » (p. 44) Dans un monde à l’agonie, une jeune femme étrangement préservée est une proie... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
06 novembre 2017

Deux soeurs pour un roi

Roman de Philippa Gregory. Marie Boleyn a 13 ans et un époux quand le roi Henri VIII en fait sa maîtresse. Encouragée par son père et son oncle, la jeune fille doit se soumettre à la volonté des Boleyn. « Si elle partage la couche du roi et y conçoit un bâtard, nous aurons gros à jouer. » (p. 22) En effet, la reine Catherine d’Aragon n’a pas su donner de fils au roi et ce dernier craint que son royaume n’ait pas d’héritier. L’arrivée d’Anne, la sœur d’aînée de Marie, bouleverse les plans des Boleyn. « Je suis née pour... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]