Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

23 février 2018

Les aventures de Huckleberry Finn

Twain_Aventures dHuckleberry FinnRoman de Mark Twain.

Huckleberry Finn est l’ami de Tom Sawyer. Il n’aime rien tant que vivre au grand air, dormir dans une grange et pêcher quand bon lui semble. Depuis que la veuve Douglas l’a recueilli, il doit apprendre à se tenir en société, respecter les horaires, manger proprement, aller à l’école. Et pire que tout, il doit se montrer à la hauteur de la fortune qu’il a trouvée avec son ami. Quand son père revient, bien décidé à faire main basse sur le magot de son fils, Huck se voit perdu, contraint de vivre sous la coupe de cet homme brutal et alcoolique. « Tu lâcheras cette école, entends-tu ? Élever un enfant pour qu’il rougisse de son père ! » Huck en regretterait presque la maison de la veuve Douglas ! Parvenant à s’échapper, il s’embarque pour une folle aventure sur le Mississippi en crue, avec Jim, vieil esclave en fuite qui tente de rejoindre les états abolitionnistes.

Présenté comme le pire des garnements dans Les aventures de Tom Sawyer, le jeune Huck est finalement un gamin aussi attachant que son ami, voire plus puisqu’il fait montre une vraie naïveté face aux déviances de la société, d’une véritable indignation et d’une sincère remise en question. Présenté par son auteur comme un roman picaresque, le texte est également une réflexion mordante sur la société américaine, son puritanisme et l’esclavage qu’elle pratique encore comme un droit. Loin d’être aussi léger et inoffensif que le roman consacré à Tom Sawyer, Les aventures de Huckleberry Finn est une virulente accusation des normes sociales et un hymne à la fuite de la civilisation qui corrompt les hommes. Cette histoire m’a bien plus émue que celle de Tom !

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Mon Alexandrie - Lignes d'affrontement [4] - Permalien [#]

Commentaires sur Les aventures de Huckleberry Finn

    Et puis le langage est si heureux et original !
    J'aime le roman tant qu'ils descendent le Mississippi, l'arrivée de Tom Sawyer, même s'il a la vertu de croire au roman, ralentit beaucoup le récit.

    Posté par nathalie, 23 février 2018 à 10:33 | | Répondre
    • J'avoue de ne pas avoir relevé l'originalité du langage.

      Posté par Lili Galipette, 23 février 2018 à 12:15 | | Répondre
      • Il faudra le lire dans la traduction d’Hoepffner alors parce que c’est une pépite.

        Posté par Nathalie, 24 février 2018 à 08:51 | | Répondre
        • C'est bien ma traduction... Ça ne m'a pas sauté aux yeux...

          Posté par Lili Galipette, 02 mars 2018 à 12:03 | | Répondre
Nouveau commentaire