Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

29 mai 2018

Samuel le petit T-Rex qui voulait être gentil

Leclerc_Samuel le t-rex qui voulait etre gentilAlbum de Julien Leclercq (texte) et Sandrine Massuger (illustrations).

Samuel n’a pas le comportement classique d’un tyrannosaure : il ne mange pas de viande et il ne veut faire peur à personne. Le spécialosaure conseille à ses parents d’envoyer Samuel dans une école d’herbivores où il trouvera peut-être sa place. Hélas, alors qu’il était la tête de Turc dans son ancienne école de carnivores, ici personne ne veut jouer avec lui, car il fait peur aux autres enfants. Sauf peut-être Imaya, une petite tricératops. « Dès lors, chaque midi, Imaya rejoignait le tyrannosaure. Ils passaient de bons moments ensemble, et Samuel en oubliait qu’il inspirait crainte et méfiance à ses camarades. » (p. 19) La preuve que tout le monde peut s’entendre et que les différences peuvent rapprocher plus que séparer ?

Quand j’ai vu ce titre dans la dernière sélection de Masse critique de Babelio, je n’ai pas pu résister. Entre moi et les T-Rex, c’est une longue histoire d’amour. Et ceux qui disent les T-Rex ont des p’tits bras et ne peuvent pas faire de câlins n’y comprennent rien ! Mais me voilà un peu déçue par cet album : le style est vraiment scolaire, voire vieillot par endroit. L’histoire est jolie, mais peu originale. Du haut de mes 32 ans, j’aime les dinosaures, oui, mais dans le genre, j’ai préféré le texte et les illustrations des albums de Pierre Gemme et Jess Pauwels : Diplo est un héros et Tricé est amoureux.

Cependant, mon avis compte moins que le travail de Yakabooks, la maison d’édition qui a publié ce petit livre. Pour lutter contre l’illettrisme et permettre à chacun d’accéder aux livres, Yakabooks propose tous ses livres au prix unique de 2 €, qu’il s’agisse de petits albums comme celui-ci ou de romans plus conséquents. Voilà l’objectif de cette maison d’édition, et je le trouve louable : « Vous permettre de découvrir de nouveaux auteurs sans risque pour le porte-monnaie, lancer la carrière de plumes talentueuses, supprimer le premier frein d’accès au livre, faire écore des lecteurs et des curieux… C’est notre mission. » Donc, vraiment, oubliez mon avis négatif et faites un tour du côté du catalogue de Yakabooks !

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Ma Réserve - Lignes d'affrontement [4] - Permalien [#]

Commentaires sur Samuel le petit T-Rex qui voulait être gentil

    De jolies choses chez Yakabooks, en effet! Je garde de bons souvenirs des romans "adultes" qu'ils ont publiés, notamment ceux de Lucie Brasseur.

    Posté par DF, 29 mai 2018 à 12:18 | | Répondre
    • Je note. J'ai repéré des choses intéressantes dans le catalogue !

      Posté par Lili Galipette, 29 mai 2018 à 14:45 | | Répondre
  • Ok, j'irai faire un tour dans le catalogue. J'étais sûre en plus que tu choisirais celui-ci.

    Posté par Lydia B, 30 mai 2018 à 10:02 | | Répondre
Nouveau commentaire