Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

23 novembre 2018

Lucie Corvus et Mister Poiscaille

Bally_Lucie Corvus contre Mister PoiscailleRoman de Nico Bally.

Lucie peut téléporter les légumes. Ça tombe bien, elle déteste ça, tout comme les fruits, et préfère les frites et les biscuits. Elle n’aime pas trop non plus calculer les aires des triangles. Et dans ses rêves, elle suit un poisson qui a la taille d’un homme et un homme-cochon qui mange absolument tout et n’importe quoi. Mais tout cela n’est pas un rêve : Lucie a des pouvoirs magiques et aucune idée de la façon de les maîtriser ! « Il te faut à tout prix un mentor ! À ton âge, tu bouillonnes d’imagination, ce qui rend ta magie très puissante, mais aussi très instable. Tu dois apprendre à contrôler tout ça ! »  (p. 42) Avec l’aide de son guide, Lucie Corvus va devoir très rapidement maîtriser ses pouvoirs pour éviter que la ville ne soit couverte de nacre. Et accessoirement, apprendre que 5 fruits et légumes par jour, ça donne pas mal de puissance…

Délicieusement espiègle et loufoque, ce roman jeunesse s’achève sur des recettes de potions magiques très faciles à réaliser à la maison (et délicieuses !) et sur un quiz qui vous dira quel type de sorcier/sorcière vous êtes. Pour ma part, je suis une sorcière chtonienne et j’adore les boissons magiques à base de framboises et de mangues !

De Nico Bally, je vous conseille Pipirate !, Le Baron Miaou et TAUPE !

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Mon Alexandrie - Lignes d'affrontement [3] - Permalien [#]

Commentaires sur Lucie Corvus et Mister Poiscaille

    Et 5 frites et biscuits par jour, ça ne marche pas ?

    Posté par Lydia B, 24 novembre 2018 à 18:08 | | Répondre
    • Frites vertes façon haricots verts et biscuits façon tranche de pomme, c'est parfait !

      Posté par Lili Galipette, 25 novembre 2018 à 12:26 | | Répondre
      • Si c'est juste "façon", tout va bien !

        Posté par Lydia B, 25 novembre 2018 à 18:03 | | Répondre
Nouveau commentaire