Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

11 décembre 2019

L'homme le plus doué du monde

Mitchell_Homme le plus doue du mondeL’homme le plus doué du monde

Nouvelle d’Edward Page Mitchell.

Par hasard et par erreur, Fisher, touriste américain, est pris pour un médecin et amené au chevet du baron Savitch qui lui fait une étrange demande. « Agissez sur-le-champ – il n’y a pas une minute à perdre. Dévissez le haut de mon crâne ! » (p. 17) Quand survient le vrai médecin du baron russe, le docteur Rapperschwyll, un terrible secret est sur le point d’être dévoilé, et cela pourrait menacer l’humanité tout entière. « Le but ultime de l’évolution de la créature est de devenir le créateur. » (p. 36)

Le mécanicien roi

Nouvelle d’Étienne-Jean Delécluze.

Le narrateur raconte sa rencontre avec un coutelier qui développe de bien curieuses inventions dans le bazar mécanique de sa cave. « J’avais le secret du mouvement perpétuel et je l’ai combiné avec la puissance de la vapeur et des eaux. » (p. 66) Pour avoir créé un monde complet qui a fini par disparaître, le mécanicien est devenu fou. Mais sans doute est-ce pour le mieux. « Que vous êtes heureux ! […] Vous n’avez jamais été roi ; vous n’avez jamais eu l’envie et le pouvoir de faire le mal ? Eh bien, moi, je l’ai fait. Je l’ai médité, je l’ai calculé, je l’ai machinisé ! » (p. 68)

Avec ces deux courts textes mâtinés d’un gothique de bon aloi, les auteurs sont précurseurs de la science-fiction. Ces nouvelles annoncent de manière prophétique les lois de la robotique, le soulèvement de machines dangereuses, les réflexions bioéthiques et les inquiétudes liées à l’intelligence artificielle. Vous pensez qu’un assemblage de boulons et de courroies alimenté par la vapeur ne peut pas vous faire peur ? Que vous êtes naïfs !

Posté par Lili Galipette à 08:00 - Mon Alexandrie - Lignes d'affrontement [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur L'homme le plus doué du monde

Nouveau commentaire