Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

18 septembre 2020

Journal extime

Ouvrage de Michel Tournier. Dans ce journal en 12 mois, l'auteur parle de bien des sujets : Les petites choses du quotidien, Des citations d’auteurs et d’anonymes, Son jardin et les animaux qui l’habitent, Ses apparitions publiques, Ses œuvres et son travail, Ses idées d’histoires, La mort, la religion, la sexualité, La météo et le cours du temps, La traduction ou l’adaptation de ses textes, Et cætera. Ce journal d’auteur est parfait parce qu’il ne contient aucune introspection narcissique ou creuse.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2020

Impossible

Roman d’Erri de Luca. Un suspect. Un magistrat. Un interrogatoire. Il s’agit de savoir si l’homme qui est mort en montagne a eu un accident ou s’il a été tué. Le suspect a déjà un passé judiciaire. Dans sa jeunesse, au siècle d’avant, il était dans les rangs des révolutionnaires italiens. Trahi par l’homme qui a été retrouvé mort, aurait-il tenté de se venger, des décennies plus tard ? « Je reste intransigeant dans mes affections et en politique, mais je n’ai plus d’ennemis. Le temps des ennemis s’est terminé au siècle... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 septembre 2020

Les règles de l'amitié #SangTabou

Bande dessinée de Lily Williams et Karen Schneemann. Sasha est nouvelle au lycée de Hazelton. Quelques jours après la rentrée, catastrophe, elle a ses règles pour la première fois et son jean blanc en fait les frais. Catastrophe ? Pas tout à fait. Abby, Christine et Brit, trois amies de longue date, viennent à son secours. « Le papier toilette est gratuit dans les lieux publics. Pourquoi pas les protections menstruelles ? C’est naturel de saigner ! » (p. 53) Oui, pas de quoi fouetter un chat, la moitié de la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2020

Le jour d'avant

Roman de Sorj Chalandon. Dans la fosse 3bis de Saint-Amé, le 27 décembre 1974, 42 mineurs sont morts dans un accident de grisou. 43 si l’on compte Joseph, Jojo, le grand-frère du narrateur, mort plusieurs semaines plus tard des suites de ses blessures. « Blessé, c’est un mot triste pour dire qu’il est vivant. »(p. 54) Michel n’a pas oublié la catastrophe ni la mort de son frangin et il n’a pas pardonné à la mine. 40 ans après, veuf et orphelin, il réclame toujours justice, quitte à la rendre... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 septembre 2020

Éloge de la fessée

Texte de Jacques Serguine. L’auteur parle de son attrait pour le derrière des femmes et de son goût pour la fessée administrée dans le consentement et à des fins très érotiques. « Ce sont nos femmes qui, n’étant plus des enfants, sont par là même tellement jeunes et si tendres et si jolies, et si perversement douces, et si étrangement obstinées, ce sont compagnes adorables qu’il faut fesser. » (p. 9) Il se dresse contre la pédagogie punitive et professe la fessée comme le plus beau des dialogues amoureux. Dans la main qui... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 septembre 2020

Challenge Destination PAL : retour au camp de base

Il est temps de faire le point sur nos/vos PAL ! Quels sommets avez-vous gravi ? Pas de fausse modestie ni de sentiment d'échec, chacun de nous a fait de son mieux ! J'attends le lien vers vos bilans en commentaires. Et vous avez jusqu'au 30 septembre pour publier les chroniques sur vos lectures d'été ! Les participants ? Moi (comme toujours...) : ma PAL de départ - ma PAL d'arrivée Nathalie : pas de PAL, mais de la volonté ! Valentyne : sa PAL de départ - sa PAL d'arrivée
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 septembre 2020

La librairie-salon de thé Le Biglemoi

Dans mon quartier lillois vient d'ouvrir une librairie-salon de thé. À deux pas de chez moi. Des livres. Et du thé. Vous voyez venir le problème ? JE VAIS Y PASSER BEAUCOUP TROP DE TEMPS ! (Pas de panique, je reste indéfectiblement fidèle à Place Ronde !) Il n'y aura jamais trop de librairies ni jamais trop de nouveaux lieux de rencontre et d'échange. Je suis une fervente défenseuse de la lecture pour tous, partout, tout le temps. On dit qu'un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle. Pour moi, une librairie qui... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 septembre 2020

Fleur vénéneuse

Roman de Joyce Carol Oates, sous son pseudonyme Rosamond Smith. A 44 ans, Terence Green mène une vie épanouie, professionnellement et personnellement. Sa famille est aussi solide que cela est possible et l’avenir s’annonce sous les meilleurs auspices. « Il s’était forgé une identité, une personnalité bien à lui, celle d’un homme affable, raisonnable, généreux : un citoyen modèle en somme. » (p. 13) Jusqu’à qu’il siège en tant que juré dans un procès public. La plaignante, la troublante Ava-Rose Renfrew, lui fait... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]