Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

29 novembre 2019

Les naufragés de l'autoroute

Roman de John Steinbeck. Quatrième de couverture – Une panne oblige les voyageurs d'un autocar à passer la nuit dans une station-service, sur la grande autoroute de Californie. La panne réparée, un nouvel incident immobilise pendant des heures les voyageurs en pleine montagne. De chacun des naufragés de l'autocar, Steinbeck trace un portrait étonnant, dévoilant le drame ou la comédie de son existence entière. Chacun des voyageurs perd la tête, est assailli par des tentations sexuelles, nous livre un instant son âme secrète. Vous le... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 novembre 2019

Femme qui court

Roman de Gérard de Cortanze. « Un élément la troublait et l’émouvait. Les disciplines où elle se sentait le mieux étaient celles qui requéraient une puissance presque surhumaine et de violents efforts. C’étaient cette violence et cette puissance qui menaient à une jouissance telle que parfois elle sentait les larmes couler sur ses joues ou que, lorsqu’elle était certaine de ne pas être entendue, elle poussait un cri de bête traquée qui la conduisait au bord de l’évanouissement. » (p. 33 & 34) Depuis son enfance,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
20 novembre 2019

Mes Maillots jaunes

Texte d’Éric Fottorino. Depuis l’enfance, l’auteur est passionné par le cyclisme, et plus précisément par le Tour de France et ses coureurs en tête de peloton. « Comme nous l’aimions, comme nous le convoitions, ce concurrent unique en habit de lumière qui changeait souvent de nom, jamais de couleur. » (p. 10) Dans cet ouvrage qui balance entre journal intime au long cours et chronique sportive, Éric Fottorino partage sa passion pour l’évènement sportif qui rythme chaque année (ou presque) le mois de juillet en France.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 septembre 2019

Marquée au corps

Roman de Margaret Atwood. Atteinte d’un cancer du sein, Rennie se remet péniblement d’une mastectomie, et le départ de son compagnon, Jake, ne l’aide pas à reprendre le dessus. S’ajoute à cela son béguin interdit pour son médecin, Daniel. Pour changer d’air, elle décide de réaliser un reportage touristique sur l’île de Saint-Antoine. « Rennie fait ce qu’elle fait parce qu’elle le fait bien, du moins est-ce ce qu’elle dit dans les soirées. Mais aussi, parce qu’elle ne sait rien faire d’autre, ce qu’elle ne dit pas. Elle a déjà eu... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 août 2019

Par les routes

Roman de Sylvain Prudhomme. La quarantaine un peu triste, Sacha emménage dans un petit meublé d’une ville de province. Il a pour projet de peindre et d’écrire. Mais son chemin croise à nouveau celui de l’autostoppeur. « J’ai pensé que c’était fou. Qu’il fallait un hasard extraordinaire pour que nous nous retrouvions là tous les deux. Ou peut-être autre chose qu’un hasard. Je me suis mis à la place de l’autostoppeur. J’ai pensé ce qu’il avait dû penser en apprenant que j’étais là. Ce qu’il était impensable qu’il n’ait pas... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2019

Le soleil des rebelles

Roman de Luca di Fulvio. Un matin d’hiver, le jeune Marcus II de Saxe perd tout : sa famille, son château, son titre, son royaume. « Pour garder son pouvoir et ton rang, tu ne peux pas compter sur Dieu, mais uniquement sur toi-même. Sur ta force et ta détermination. » (p. 7) Sauvé par la fille d’une pauvre sage-femme, il devient Mikael et se cache parmi les serfs en attendant de se venger d’Agomar qui a tué son père, mais surtout du prince d’Ojsternig qui lui a tout pris. Les années passant, il se rallie aux rebelles... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 août 2019

Cabane en péril !

Roman de Jean-Claude Lalumière. Bernie, Félix, Simon, Hugo et Pierre sont copains à l’école et dans la cour de récréation, et ils partagent un secret : une cabane dans la forêt. Hélas, la future autoroute prévoit de passer par le bois. « Qu’est-ce qu’on va faire ? a demandé Félix. / S’ils s’approchent, on les bousille, a suggéré Hugo. / C’est facile à dire, a souligné Pierre. / Le combat sera déséquilibré, dangereux même. La possibilité du péril ne peut être ignorée. » (p. 17) Pour sauver leur cabane, les gamins... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 août 2019

Tous les hommes du roi

Roman de Robert Penn Warren. Le gouverneur Willie Stark, dit Le Boss, n’aime pas que l’on contrecarre ses projets politiques. Quand le très intègre juge Irwin soutient un autre candidat que celui du Boss pour le poste de député, il ne sait pas qu’il court à sa perte. « Il y a toujours quelque chose à déterrer. / Peut-être pas avec le juge. / L’homme est conçu dans le péché et élevé dans la corruption, il ne fait que passer de la puanteur des couches à la pestilence du linceul. Il y a toujours quelque chose. […] Et débrouille-toi... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 août 2019

Guerre et paix

Roman de Leon Tolstoï. Faut-il résumer ce roman ? Peut-on résumer ce roman ? Est-il pertinent de résumer les batailles opposant la Russie à l’armée napoléonienne ? Où est l’intérêt de décrire chacun des nombreux personnages et chacune des intrigues amoureuses et sociales qui les rassemblent ? Dans deux mois, voire dans deux semaines, nul doute que je serai bien en peine de me rappeler de qui unetelle est amoureuse et qui untel épouse-t-il par intérêt ou raison. Du même auteur, j’ai largement préféré Anna... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
27 mai 2019

L'homme au complet marron

Roman d’Agatha Christie. Dans ce roman, vous trouverez : Un homme qui meurt en tombant d’un quai de métro. Une femme assassinée dans une maison de la banlieue londonienne. Un homme portant un complet marron présent lors des deux drames. Des rouleaux de pellicule photo. Un papier portant des chiffres étranges et sentant la naphtaline. Une orpheline qui rêve d’aventure. Des mines de diamants en Afrique du Sud. Beaucoup trop de secrétaires pour un seul homme. Je n’en dis pas plus. Agatha Christie, ce n’est décidément... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]