Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

27 mars 2017

Plateau

Roman de Franck Bouysse. Quatrième de couverture : Plateau de Millevaches. Judith et Virgile tiennent une petite ferme dans un hameau. Le couple a élevé Georges, un neveu dont les parents sont morts dans un accident de la route quand il avait cinq ans. Il vit dans une caravane tout près de chez son oncle et sa tante. Lorsqu'une jeune femme vient s'installer chez lui, lorsque Karl, ancien boxeur tiraillé entre pulsions sexuelles et croyance en Dieu, emménage dans une maison du même village, et lorsqu'un mystérieux chasseur sans... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

09 février 2017

Le chercheur

Texte de Lars Muhl. À paraître le 15 mars. Premier tome de la trilogie O’Manuscrit. Lars Muhl était chanteur. Il a quitté le show-business après en avoir profondément éprouvé la vanité. « Que n’avais-je pas compris pour avoir, à un degré aussi effrayant, perdu mon équilibre intérieur ? » Seul, il s’est essayé au yoga et à la méditation. Il a commencé à apprendre l’araméen pour relire le Nouveau Testament dans la langue de Jésus et atteindre une plus grande signification. Il cherche des réponses, qui sont... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
12 décembre 2016

Le soleil se lève aussi

Roman d’Ernest Hemingway. Jacob Barnes, dit Jake, est un Américain expatrié, journaliste en France. Blessé pendant la Première Guerre mondiale, il garde des séquelles, notamment une impuissance sexuelle qui l’empêche de consommer son amour avec Brett, jeune femme qui se donne à tous les hommes pour combler sa frustration. Il doit en outre supporter les frasques de son ami Robert Cohn, juif complexé qui boxe à tour de bras et ne sait comment se débarrasser d’une femme encombrante. Entre les folles soirées parisiennes de l’après-guerre... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 novembre 2016

D'autres royaumes

Roman de Richard Matheson. Au soir de sa vie, Alexander White, connu sous le nom de plume d’Arthur Black, raconte l’étrange aventure qu’il a vécue après la guerre et qui a donné naissance à sa vocation d’écrivain. « En avant pour l’histoire de fou. J’écris ‘histoire de fou’, mais tout est vrai, permettez-moi de le répéter. » (p. 61) Démobilisé après une blessure dans une tranchée française, Alex a voulu réaliser le souhait de son ami Harold Lightfoot en se rendant à Gatford. La charmante bourgade anglaise est cependant... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 octobre 2016

La haine en ce vert paradis – Le rêve démocratique brisé des Tutsis et des Hutus

Récit historique de Jean-François Bouchard. À paraître le 4 novembre. En 1961, Louis Rwagasore, premier ministre du Burundi depuis 14 jours, est assassiné. En 1993, Melchior Ndadaye, président du Burundi depuis moins de trois mois, est assassiné. Ces deux hommes croyaient à la réconciliation entre Hutus et Tutsis et à une existence en bonne intelligence des deux ethnies que la colonisation allemande et belge s’était faite fort de séparer et d’opposer. « À l’image des Aryens en Europe, auto-proclamés race supérieure, car... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
21 septembre 2016

Les quatre filles du révérend Latimer

Roman de Colleen McCullough. Edda, Grace, Heather et Kitty sont les quatre filles du révérend Thomas Latimer. Elles ont grandi à Corunda, en Nouvelle-Galles-du-Sud. Edda et Grace sont jumelles, filles du premier mariage du révérend. Heather et Kitty le sont également, nées des secondes noces du pasteur. Maude, la mère des deux dernières, n’a jamais caché sa folle préférence pour Kitty, dont la beauté exceptionnelle frappe toux ceux qui la croisent. Mais entre les sœurs, point de jalousie. Les quatre filles s’aiment et se soutiennent... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

30 août 2016

La science chez Stephen King

Essai de Loïs H. Gresh et Robert Weinberg. Sous-titre : De Carrie à Cellulaire, la terrifiante vérité derrière la fiction du maître de l’horreur. Si la marque de Stephen King est l’horreur, les ressorts de cette dernière ne sont pas (que) des monstres sanglants, mais des sciences qui ont dégénéré, donnant des personnages inquiétants et dérangeants ou encore des machines animées de sombres intentions envers les hommes. « Avec Stephen King, l’humanité profite rarement de la science. » (p. 8) Les pouvoirs psychiques... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 août 2016

Les visages pâles

Roman de Solange Bied-Charreton. À la mort de Raoul Estienne, industriel qui a fait fortune dans les brosses à dents, son fils Jean-Michel envisage de vendre la Banéra, grande maison familiale. Mais ses propres enfants se braquent contre son projet. Pourtant, ils vivent tous à Paris. Hortense est à la tête d’une start-up performante, Lucile est graphiste à la Défense et Alexandre s’investit passionnément dans la Manif pour tous. Pour eux, liquider cet héritage bourgeois, c’est signer la fin d’une époque, perspective tout à fait... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 16:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
19 août 2016

Les tribulations d'un Chinois en Chine

Roman de Jules Verne. Quatrième de couverture : Le richissime Chinois Kin-Fo vient de se trouver soudainement ruiné. La vie, qui lui paraissait jusqu'alors insipide, lui devient insupportable. Il contracte une assurance-vie de 200 000 dollars en faveur de sa fiancée Lé-ou et du philosophe Wang, son mentor et ami à qui il demande de le tuer dans un délai de deux mois, tout en lui remettant une lettre qui l'innocentera de ce meurtre. Avant le délai imparti, Kin-Fo recouvre sa fortune, doublée. Il n'est plus question pour lui de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 août 2016

L'oeuvre d'une nuit de mai

Nouvelle d’Elizabeth Gaskell. Edward Wilkins a hérité de son père une affaire d’attorney florissante. Hélas, il aime les belles choses et aspire à se faire un nom dans le monde, et ses revenus sont loin de couvrir son train de vie. « Il envisageait avec une souveraine déplaisance la nécessité d’approfondir en détail l’état actuel de ses ressources pécuniaires. » (p. 37) À la mort de son épouse, il s’est rapproché de sa fille Ellenor pour laquelle il a développé une affection profonde. C’est donc avec dépit qu’il... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]