Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

02 mai 2013

Swap

Roman d’Antony Moore. À 12 ans, Harvey propose à Charles, dit Bleeder, d’échanger le comic Superman numéro 1 contre un tuyau de plastique. Mais, des années plus tard, la bande dessinée a gagné en valeur et Harvey a le sentiment que cet échange l’a privé d’une vie riche et heureuse. Il faut dire que sa vie est plutôt minable : gérant d’une boutique de bandes dessinées, il est à la fois un adolescent attardé et un adulte immature. Obsédé par la bande dessinée qu’il a échangée pour rien, il espère revoir Charles lors de la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

29 avril 2013

Natures mortes au Vatican - Roman noir et gastronomique en Italie à la Renaissance

Roman de Michèle Barrière. 1570, Rome. François Savoisy est le secrétaire particulier de Bartolomeo Scappi, cuisinier du pape. François aide son maître à rédiger son Opera, le grand livre de recettes qui couronne sa carrière culinaire. « Maître, vous êtes le plus grand cuisinier de tous les temps et je suis fier de participer à votre œuvre. Ces recettes, j’en suis persuadé, feront autorité dans l’Europe entière, peut-être aux Amériques, et pourquoi pas en Chine. » (p. 145) Quelques amis demandent à François d’organiser... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
27 avril 2013

Étoiles

Nouvelle de Simonetta Greggio. Gaspard est l’étoile montante de la gastronomie française. Il est marié à une femme superbe et il a un associé très impliqué. Et puis, un soir, son petit monde parfait s’écroule. Alors, Gaspard s’en va et roule pendant des kilomètres. « Quand on vous fait très mal, la seule revanche qui reste est celle de vous en faire plus encore. Il était prêt pour toutes les conneries quand il arrêta le 4x4 au bord de la route. Il en descendit sans la fermer à clé, car tout ce qu’on aurait pu lui voler avait... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
02 avril 2013

Histoire du tableau

Roman de Pierrette Fleutiaux. La narratrice ouvre son récit – ou faut-il dire ses mémoires ? – sur son aversion de la possession. Cette aversion est telle qu’avec son mari et leurs enfants, elle a quitté sa ville natale pour un autre pays. La famille mène une vie sage et réglée sous la bonté indulgente de l’époux qui donne le ton des pensées du couple. Loin des choses, voire des êtres, la narratrice se croit parfaitement heureuse. Cette frugalité par rapport au monde, elle l’éprouve également par rapport à la peinture pour... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
29 mars 2013

À défaut d'Amérique

Roman de Carole Zalberg. Deux femmes assistent à l’enterrement d’Adèle. Il y a Fleur, son arrière-petite-fille. Et il y a Suzan, la fille de son ancien prétendant américain. Après les obsèques, les deux femmes reviennent séparément sur ce qu’elles savent de celle que l’on a inhumée. Pour Fleur, Adèle est la fille d’immigrés polonais qui pensaient trouver en France plus de sérénité et de bonheur. Sa rencontre avec Louis est décisive : à 13 ans, la fillette sait qu’elle épousera le garçon. Et le couple traverse avec courage... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
23 mars 2013

Le maître du Haut Château

Roman de Philip K. Dick. En 1947, les forces de l’Axe ont gagné la Seconde Guerre mondiale. Le Japon a étendu sa domination sur les États-Unis d’Amérique et a imposé le Yi-king, un ouvrage millénaire qui règle les comportements et les décisions par un savant jeu de combinaisons d’oracles. Quelle que soit la réponse du Yi-king, il faut l’interpréter et s’y soumettre. « Tout cela lié à ce choix de baguettes ayant pour objet de trouver un précepte de sagesse convenant à la situation dans un livre dont la rédaction avait été... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:20 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

07 mars 2013

Poil d'or, le lapin géant

Album de Marie Barrillon. Illustrations de Sieskja. Poil d’or est un lapin géant qui répand la joie et la gentillesse partout où il passe. « Poil d’or donnait des poils magiques à tous les gens, à tous les animaux dans le besoin et toujours ses poils repoussaient, et toujours ils étaient magiques. Et toujours… ils faisaient le bonheur de ceux qui en possédaient un. » (p. 11) Au village, tout le monde aime ce grand lapin magique. Mais un jour, Poil d’or tombe malade et disparaît. C’est l’effervescence au village et tout... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
19 février 2013

Sang d'encre

Roman de Stéphanie Hochet. Le narrateur est fasciné par les tatouages. Il en dessine pour Dimitri, son ami qui est artiste tatoueur. Lors d’un voyage en Italie, le narrateur découvre une devise inscrite sur un cadran solaire : Vulnerant omnes, ultima nequat. Cette phrase l’obsède et le charme tellement qu’il décide de sauter enfin le pas et de se faire tatouer, juste sur le plexus solaire. « Étrange impression d’être marqué comme le bétail, et en même temps se sentir distingué, protégé par ce signe-talisman. Tel un croyant... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
14 février 2013

Écoute la pluie

Roman de Michèle Lesbre. Une jeune femme attend un métro. Au moment où la rame entre en gare, un vieil homme lui sourit et se jette sous les rails. La jeune femme s’enfuit et erre dans la ville, sous la pluie, tourmentée par l’image de cet homme souriant. Ce faisant, elle oublie son rendez-vous avec son amant dans un hôtel près d’une plage. Ce n’est qu’au matin qu’elle raconte sa nuit déambulatoire. Mais l’amant photographe n’est pas sensible aux mots : saura-t-il entendre tout ce que signifie la phrase « Écoute la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
24 janvier 2013

Comme un roman

Essai de Daniel Pennac. Le narrateur présente une famille. Et le lecteur est chacun des membres de cette maison. Il y a l’enfant avide des histoires qu’on lui raconte le soir. Il y a l’adolescent qui peine sur un livre aux pages trop nombreuses. « Un livre, c’est un objet contondant et un bloc d’éternité. » (p. 24) Il y a les parents convaincus que lire est plus méritoire que de regarder la télé, mais qui ne ratent pas le mauvais téléfilm du soir. La lecture est regardée à l’aune de l’école, de la famille, du loisir,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]