Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

23 mars 2013

Le maître du Haut Château

Roman de Philip K. Dick. En 1947, les forces de l’Axe ont gagné la Seconde Guerre mondiale. Le Japon a étendu sa domination sur les États-Unis d’Amérique et a imposé le Yi-king, un ouvrage millénaire qui règle les comportements et les décisions par un savant jeu de combinaisons d’oracles. Quelle que soit la réponse du Yi-king, il faut l’interpréter et s’y soumettre. « Tout cela lié à ce choix de baguettes ayant pour objet de trouver un précepte de sagesse convenant à la situation dans un livre dont la rédaction avait été... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:20 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

07 mars 2013

Poil d'or, le lapin géant

Album de Marie Barrillon. Illustrations de Sieskja. Poil d’or est un lapin géant qui répand la joie et la gentillesse partout où il passe. « Poil d’or donnait des poils magiques à tous les gens, à tous les animaux dans le besoin et toujours ses poils repoussaient, et toujours ils étaient magiques. Et toujours… ils faisaient le bonheur de ceux qui en possédaient un. » (p. 11) Au village, tout le monde aime ce grand lapin magique. Mais un jour, Poil d’or tombe malade et disparaît. C’est l’effervescence au village et tout... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
19 février 2013

Sang d'encre

Roman de Stéphanie Hochet. Le narrateur est fasciné par les tatouages. Il en dessine pour Dimitri, son ami qui est artiste tatoueur. Lors d’un voyage en Italie, le narrateur découvre une devise inscrite sur un cadran solaire : Vulnerant omnes, ultima nequat. Cette phrase l’obsède et le charme tellement qu’il décide de sauter enfin le pas et de se faire tatouer, juste sur le plexus solaire. « Étrange impression d’être marqué comme le bétail, et en même temps se sentir distingué, protégé par ce signe-talisman. Tel un croyant... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
14 février 2013

Écoute la pluie

Roman de Michèle Lesbre. Une jeune femme attend un métro. Au moment où la rame entre en gare, un vieil homme lui sourit et se jette sous les rails. La jeune femme s’enfuit et erre dans la ville, sous la pluie, tourmentée par l’image de cet homme souriant. Ce faisant, elle oublie son rendez-vous avec son amant dans un hôtel près d’une plage. Ce n’est qu’au matin qu’elle raconte sa nuit déambulatoire. Mais l’amant photographe n’est pas sensible aux mots : saura-t-il entendre tout ce que signifie la phrase « Écoute la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
24 janvier 2013

Comme un roman

Essai de Daniel Pennac. Le narrateur présente une famille. Et le lecteur est chacun des membres de cette maison. Il y a l’enfant avide des histoires qu’on lui raconte le soir. Il y a l’adolescent qui peine sur un livre aux pages trop nombreuses. « Un livre, c’est un objet contondant et un bloc d’éternité. » (p. 24) Il y a les parents convaincus que lire est plus méritoire que de regarder la télé, mais qui ne ratent pas le mauvais téléfilm du soir. La lecture est regardée à l’aune de l’école, de la famille, du loisir,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
20 janvier 2013

Billevesée du dimanche #56

N'en déplaise aux administrateurs de tout poil, on désigne les actrices en leur donnant du "Mademoiselle", d'après une tradition qui remonte au 17° siècle puisque c'est ainsi que l'on désignait les sociétaires de la Comédie-Française, même les femmes mariées. Je ne suis pas actrice, mais arrêtez de m'appeler Madame et donnez-moi du Mademoiselle ! Et tant pis si ça fait vieille fille ! Alors, billevesée ?
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

10 décembre 2012

Lira bien qui lira le dernier - Lettre libertine sur la lecture

Lettre d’Hubert Nyssen. Dans une longue lettre, Hubert Nyssen, fondateur des éditions Actes Sud, répond aux questions de Mademoiselle Esperluette. Le livre, la lecture et l’écriture sont au cœur de ses réflexions. « C’est pourquoi il me paraît urgent de vous rappeler que livre et lecture sont en quelque sorte les amants rivaux d’une belle capricieuse qui se nomme écriture. » (p. 31) Il commence par s’interroger sur ce qui fait la valeur d’un livre, à savoir prophétiser sur sa gloire éternelle ou jouir du bonheur immédiat... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
03 décembre 2012

La fille de l'Irlandais

Roman de Susan Fletcher. Eve, à 29 ans, se remémore l’été de ses huit ans. Depuis plusieurs mois, elle vivait chez ses grands-parents, essayant d’oublier le brusque décès de sa mère. Dans cette ferme perdue du Pays de Galle, Eve grandit librement, mais elle subit la vindicte de certains habitants du village. On lui reproche son insolence et ses cheveux roux, héritage d’un père qu’elle n’a jamais connu, mais dont le village garde un mauvais souvenir. « L’Irlandais. C’est ainsi qu’on l’appelle, comme si son nom était maudit.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 novembre 2012

Le complexe du lapin

Roman d’André Caroff. Thierry Coste et ses collègues du Groupe 45 doivent arrêter une cellule terroriste qui menace Paris. Nous sommes dans les années 1980 et Mitterrand est président de la République. La guerre froide n’est pas terminée, mais la menace ne vient pas du froid, mais du Maghreb, en la personne d’Hikmat Choufani. « Les gens de Choufani ont appris que nous avions l’intention de leur mettre des bâtons dans les roues et de la dynamite sous le châssis. » (p. 98) Qu’est-ce que le Groupe 45 ?... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 18:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
06 novembre 2012

Les exploits de Fantômette

Roman de Georges Chaulet. Fantômette est la mystérieuse justicière de Framboisy. Depuis plusieurs semaines, elle arrête des voleurs, des brigands et des criminels et elle les remet aux gendarmes. Pour Ficelle l’étourdie, Boulotte la gourmande, Françoise la bonne élève et Isabelle, Fantômette est une héroïne passionnante. Et la voilà qui intervient dans leur quotidien : le professeur Potasse, l’oncle d’Isabelle a mis au point une fusée qui déchaîne les convoitises. Fantômette parvient à surprendre Kafar et Bébert, deux voleurs... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 06:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :