Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

05 octobre 2008

Où es-tu?

Roman de Marc Lévy. Susan est fascinée par les ouragans. Pour eux, elle abandonne Philip et part au Honduras pour aider les sinistrés. Philip attend longtemps. Puis il épouse Mary. Le temps passe. Un jour, une petite fille arrive. C'est celle de Susan, disparue dans un ouragan. Philip adopte Lisa et tente de lui offrir un foyer heureux et stable. Mais il lui faut se battre, encore une fois, contre la fascination qu'exercent les ouragans. Jolie histoire, mais ce n'est certainement pas ce que l'auteur a écrit de mieux. Le texte se... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 septembre 2008

Les coloriés

Roman d'Alexandre Jardin. Hipplyte Le Play est plus que surpris de rencontrer Dafna, une représentante du peuple des Coloriés. Cette tribu a mis fin à la tyrannie des adultes et des parents. Pour eux, tout n'est que jeu et plaisir. D'abord dérouté, Hippolyte va comprendre comment aimer Dafna, en repousant les limites de l'esprit adulte, en redécouvrant le bonheur d'être un enfant. Charmant, divertissant. Du Alexandre Jardin qui passe très bien entre deux ouvrages plus difficiles. Mais ça ne fait que passer.
Posté par Lili Galipette à 15:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 septembre 2008

Les petits bonheurs

Récit de Bernard Clavel. L'auteur retrouve des bonheurs oubliés qui ont fait son enfance, entre un père travailleur et attentif, et une mère douce et volontaire. Il raconte son parcours dans le monde rude de la campagne, parmi des êtres solides et simples. C'est très court, peut-être trop. Mais le texte est charmant. Au détour de chaque page, j'ai cru déambuler dans un musée de la ruralité, entre une fourche à foin et un établi au fond d'une grange. Le texte se lit bien et le style est simple, comme toujours chez Clavel.
Posté par Lili Galipette à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2008

Sauve-moi

Roman de Guillaume Musso. Juliette, 28 ans, s'apprête à quitter New-York où elle a perdu ses rêves d'actrice. Sam, pédiâtre, ne s'est pas remis du suicide de son épouse. Quand ils se rencontrent, ils vivent quelques jours de passion. Mais Sam ne sait pas retenir Juliette. Et l'avion de celle-ci explose en plein vol. Pour Sam, c'est le début d'une improbable aventure dans laquelle il va apprendre à combattre la mort. Surfant sur la vague du romantisme fantastique dont Marc Lévy a fait ses délices, Guillaume Musso livre un texte... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 12:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 août 2008

Odette Toulemonde et autres histoires

Nouvelles d'Eric-Emmanuel Schmidt. Huit femmes d'aujourd'hui, en quête d'amour ou d'un peu de bonheur. Huit femmes ordinaires même si tout les différencie. Vendeuse, milliardaire, midinette, princesse ou trentenaire, elles sont les héroïnes de leur quotidien. J'ai trouvé toutes ces histoires bien plates. Je n'y ai pas goûté le piquant que j'attends des nouvelles. Dommage, certaines d'entre elles avaient de quoi me plaire, mais il y avait un je-ne-sais-quoi un peu brouillon. Dommage...
Posté par Lili Galipette à 23:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 août 2008

Les tribulations d'une jeune divorcée

Roman d'Agnès Abecassis. Quand Déborah quitte Jean-Louis, elle pense retrouver son indépendance. Mais être une maman célibataire avec deux petites filles n'est pas de tout repos. Largement secourue par ses amies aux plans foireux, Déborah voit approcher la trentaine avec crainte. Le prince charmant, elle n'y croit plus. L'homme de sa vie, elle le cherche pourtant. Et il en faut du temps pour comprendre ce qu'on attend de l'autre. C'est assez drôle. Les situations sont cocasses et les portraits sont faits au vitriol. Mais je n'en... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2008

Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites

Dernier roman de Marc Lévy. La veille de son mariage, Julia Walsh apprend que son père ne sera pas présent. Pour une fois, il a une excuse imparable: il est mort. Julia annule donc ses noces avec Adam pour assister aux obsèques de son père. Le lendemain, Julia reçoit un cadeau de son père: un robot à son effigie qui lui offre une semaine de plus pour qu'ils se retrouvent enfin et surmontent les obstacles que 20 ans de silence ont accumulé entre eux. Cette semaine de retrouvailles les mènent sur les traces de Tomas, le grand amour... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 23:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 août 2008

La bête du Gévaudan

Roman d'Abel Chevalley. Pierre-Alain Denis est un paysan du Gévaudan. Il fait le récit des agissements funestes de la Bête qui terrorise la région. Il raconte les battues, les massacres, les manigances. Sa famille est marquée par la Bête. Pierre-Alain ne propose pas de solution, il énonce simplement les faits, les allées et venues du monstre, les détachements envoyés de Paris par le Roi. Construit comme les mémoires d'un paysan du Gévaudan, le récit est intéressant. Mais il me semble qu'un paysan à cette époque ne disposait pas... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 août 2008

Mademoiselle Liberté

Roman d'Alexandre Jardin. Horace est marié, proviseur et professeur de philosophie. Sa vie n'est faite que de médiocrité calculée. Liberté Byron est jeune et passionnée. A 18 ans, elle voue son existence à la recherche et à la préparation d'un amour qui serait un chef-d'oeuvre. Horace et Liberté vont s'aimer et partir en quête de la perfection amoureuse. Mais cette perfection est exigeante: pour Liberté, ce sera un chef-d'oeuvre, sinon rien! Court et efficace. Léger, mais peut-être un peu trop tarabiscoté par moment.
Posté par Lili Galipette à 12:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 août 2008

La leçon

Pièce d'Eugène Ionesco. La jeune élève est motivée, peut-être un peu lente. Le professeur est exigeant, mais une drôle de lueur brille dans ses yeux. La bonne, Marie, tente de prévenir, d'annuler, et finalement, c'est elle qui règle tout, comme toujours. J'aime le théâtre classique, et je suis toujours très destabilisée par le théâtre contemporain. La chute de la pièce est excellente, mais par moment, j'ai décroché. Il faudrait peut-être que j'assiste à une représentation pour mieux appréhender le texte.
Posté par Lili Galipette à 20:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]