Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

25 juin 2008

Lolita

Roman de Nabokov. Humbert Humbert est un brillant professeur de littérature, et un bel homme. Son vice est d'aimer les petites filles, pas toutes, juste les nymphettes chez lesquelles il distingue une propension à la perversité sous des dehors angéliques. Sa logeuse, une femme volubile et envahissante qui s'éprend de lui, a une adorable petite fille, Dolorès. Pour Humbert, elle sera Lolita, l'amour de sa vie, son péché suprême. Est-ce la traduction qui est mauvaise, ou le style de l'auteur fidèlement reproduit qui m'a déplu? Les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 19:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

25 juin 2008

Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part

Recueil de nouvelles d'Anna Gavalda. Je ne ferai pas le détail de chaque histoire. Ce que j'aime avec les nouvelles, c'est qu'on peut en manger à tous les repas, sans craindre l'indigestion.  L'auteure tape dans les sujets classiques mais efficaces: l'amour, la séduction, la vengeance, la culpabilité, le doute existentiel... Ça se lit très vite, très bien, c'est drôle, effrayant, édifiant... mais ça s'oublie vite !
Posté par Lili Galipette à 19:24 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
24 juin 2008

Juillet

Roman de Marie Laberge. Simon organise une party pour les 65 ans de son épouse Charlotte. Leur fils David est présent, avec son épouse Catherine et leur petit Julien. Tout semble parfait.  Mais Simon n'aime plus son épouse depuis des années. Il brûle pour la femme de son fils. Catherine aussi est troublée. Son mariage est un échec, elle méprise son époux et fuit son contact. Dans la chaleur torride d'une interminable journée de juillet, les masques tombent, les désirs se révèlent, les mensonges font place aux réalités. Un... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 21:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 juin 2008

La très noble demoiselle

Roman historique de Louise Simard. Louise de Ramezay est la fille du gouverneur de Montréal, Claude de Ramezay, au début du 18° siècle. Indépendante et déterminée, elle fait le choix de ne jamais se marier. Son existence est dédiée aux moulins à scie, au coeur des forêts du Québéc, contrées menaçantes et hostiles. Celle que tous nomment "la très noble demoiselle" n'a de cesse d'obtenir de nouvelles terres pour alimenter ses moulins, pour étendre son domaine, pour étendre le Québec. À l'heure de la mort, alors que son pays... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2008

La pêche blanche - La danse juive

Deux textes de Lise Tremblay. La pêche blanche - Simon et Robert sont deux frères séparés par les années, qui ne communiquent que par quelques lettres. Robert enseigne la littérature au Québec, près de la demeure familiale. Il est marié à une femme qui ne comprend pas sa fascination pour le Saguenay. Simon s'est éloigné de la famille et profite de la vie facile de San Diego. Il s'embauche sur des chantiers et occupe ses soirées à lire les oeuvres que lui envoie son frère. Les deux hommes sont réunis par le même mépris pour leur... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2008

De père en fille

Roman historique de Louise Simard et Jean-Pierre Wilhelmy. Entre Québec et Montréal, au 18° siècle, la vie des familles Beyer et Loizeau tourne autour de la médecine. Karl Beyer est un praticien reconnu, mais qui vit au quotidien l'échec de son mariage. La médecine est une de ses passions, ses enfants sont la seconde. Blessé par l'attitude de son fils John-Henry, qui veut être médecin mais sans suivre son enseignement, il reporte son affection sur l'époux de sa fille, la belle Mary-Ann. Francis Loizeau est lui aussi un médecin de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2008

Docteure Irma. Tome 1: La louve blanche

Roman historique de Pauline Gill. Iram LeVasseur est la première femme médecin canadienne-française. Depuis la mort de son petit frère en 1883, elle est habitée par la volonté de soigner les enfants du Québec qui, avant 5 ans, ne sont pas acceptés dans les hôpitaux. Après des années d'études et d'acharnement pour se faire reconnaître par le Collège des médecins du Québec, elle fonde l'hôpital Sainte-Justine à Montréal. Son existence est aussi marquée par une autre quête: retrouver sa mère, une cantatrice de talent, disparue alors... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 19:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]