Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

04 juin 2011

En attendant le vote des bêtes sauvages

Roman d'Ahmadou Kourouma. « Retenez le nom de Koyaga, le chasseur et président-dictateur de la République du Golfe. » (p. 9) Ainsi s’ouvre la première des six veillées en l’honneur de Koyaga. « Retenez mon nom de Bingo, je suis le griot musicien de la confrérie des chasseurs. » (p. 9) Avec son répondeur, Tiécoura, Bingo écrit la geste de Koyaga, président-dictateur africain. Pour cela, il remonte au père de l’homme, à Tchao : « Le tirailleur Tchao avait tué cinq Allemands pendant la Grande Guerre et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juin 2011

Darling

Roman de Jean Teulé. Offert par Asphodèle. Tout commence mal pour Catherine Nicolle. Enfant à naître dans le ventre de sa mère, elle est accusée de la débandade des bœufs lors d’une foire aux bestiaux normande en 1965. Et quand sa mère accouche, c’est le nez dans la chiasse que Catherine voit le jour. Ainsi sera sa vie, une suite d’emmerdements. Ses parents, Georges et Suzanne Nicolle, ne seront jamais tendres avec elle. Très vite, Catherine qui se sait laide et qui grossit à vue d’œil, veut échapper à ce foyer qui ne sera... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 17:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
30 mai 2011

Les voyages de Gulliver

Roman de Jonathan Swift. Lettre S de mon Challenge ABC critiques Babelio. Lecture commune avec Mélusine. Voyages dans plusieurs régions éloignées du monde par Lemuel Gulliver est le titre complet de ce récit de voyage. Gulliver, médecin de formation, embarque à plusieurs reprises sur des navires marchands et, suite à des avanies ou des trahisons, échoue sur les côtes de territoires inconnus peuplés de civilisations extraordinaires. À Lilliput, il rencontre des êtres si petits qu'il pourrait les glisser en ses poches. À Brobdingnag,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mai 2011

Landes, de terre et d'eaux

Album d'Alain Dubos (textes) et de Philippe Valliez (images). « Il est des pays dont la violence est maîtrisée par un décor en apparence pacifié, et que tourmentent pourtant, au hasard des colères de la nature, les catastrophes. Les Landes sont de cette famille-là, qui proposent au regard du passant les harmonies de leur paysage et, pour qui prendra le temps de regarder sous l’horizon, les décombres de leurs confrontations avec les humeurs du ciel. […] C’est cet ouvrage d’eau, de forêt, de silence et d’erratique humanité... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
27 mai 2011

L'Enfant Méduse

Roman de Sylvie Germain. Livre prêté par Liliba. Tout commence par une éclipse. La Lune oblitère le Soleil. Et dans une maison au cœur des marais, une vie bascule pour longtemps dans la nuit. Lucie Daubigné a huit ans et toute la vivacité d’une enfant libre et sans peur. Mais voilà que « les pas de l’Ogre, désormais hantent les chemins des alentours, pourtant si paisibles. » (p. 62) L’Ogre aime les petites filles, beaucoup trop. Le corps de l’une d’elles crie au monstre, « son cou portait la marque d’une strangulation,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
26 mai 2011

Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s'annonce

Roman de Lola Lafon. « Ceci est le journal de ta mort subite. » (p. 11) Emile, la meilleure amie, la presque sœur, de la narratrice s’effondre dans un café. Reliée à des machines, le corps à 33°, Emile est morte. Son cœur s’est arrêté. Une autre machine la ramène, le cœur d’Emile repart. « Quand j’ai commencé à prendre des notes, il me semblait que tant que je t’écrivais, tu ne mourrais pas. » (p. 125) Pendant les quelques jours où Emile n’est pas, la narratrice écrit leur histoire, leur amitié fondée sur le viol,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

23 mai 2011

Sainte Lydwine de Schiedam

Hagiographie de Joris-Karl Huysmans. Sainte Lydwine de Schiedam est une martyre du XV° siècle. Dans son avant-propos, Huysmans explique sa démarche : « Je me suis servi, pour condenser cette vie, des trois textes de Gerlac, de Burgman et d’A. Kempis, complétant leurs anecdotes les unes par les autres, et j’ai rangé les évènements qu’ils retracent suivant l’ordre qui m’a semblé être, sinon le plus rigoureux, au moins le plus intéressant et le plus commode. » Tout ce qui est ici relaté a été vérifié par l’Église. Quant... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:15 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
21 mai 2011

Des bleus à l'âme

Roman de Françoise Sagan. Prêté par Asphodèle. « Ce n’est pas de la littérature, ce n’est pas une vraie confession, c’est quelqu’une qui tape à la machine parce qu’elle a peur d’elle-même et de la machine et des matins et des soirs, etc. Et des autres. Ce n’est pas beau la peur, c’est même honteux et je ne la connaissais pas. » (p. 6) Qui s’exprime ainsi ? Est-ce Françoise Sagan qui livre un récit personnel couplé d’un roman ? Est-ce un jeu pour perdre le lecteur ? Pour initier une relation illusoire,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 13:25 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
18 mai 2011

Le Guépard

Roman de Giuseppe Tomasi di Lampedusa. 1860 en Sicile. La famille Salina est des plus illustres, des plus respectées et des plus puissantes. Féru d’astronomie, le Prince Fabrizio est un colosse qui sait jouir de la vie et qui fait honneur au symbole de sa famille, le Guépard. Fabrizio règne avec fermeté sur sa trop nerveuse épouse et sur leurs enfants. Déçu par ses fils, il reporte sur Tancredi, son neveu et pupille, toute son affection et ses espoirs pour la lignée des Salina. Convaincu que l’aristocratie sicilienne s'accomodera de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 18:45 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
17 mai 2011

Épilez-vous ! Manuel d'indignation à lire sur la plage

Texte d'Aristophane Aisselle, illustré par Pénélope Bagieu. D'aucuns auront noté que j'ai très récemment lu Indignez-vous de Stéphane Hessel. Les parodies et pastiches de ce titre fleurissent à qui mieux mieux. Pour suivre l'appel de Stéphane Hessel, je m'indigne contre les poils. Voilà. On fait ce qu'on peut. Chacun sa cause. Il faut de tout pour faire un monde. Aristophane Aisselle se mobilise contre les poils surnuméraires. Il faut « demeurer aussi présentable que possible alors qu’approche le temps des vacances, ne... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:35 - - Commentaires [10] - Permalien [#]