Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

24 juillet 2018

Eova Luciole

Roman de Clara Dupont-Monod. La belle Théodora élève seule sa fille, Eova Luciole, dans une petite île dans les eaux du Venezuela. L’enfant est exceptionnelle, dotée d’une nature profonde et sensible. « Eova Luciole avait en elle une sorte d’instinct qui lui permettait de distinguer le bien du mal. » (p.28) Mais ce qui stupéfie sa mère et tout le village, c’est que la petite est dotée d’ailes blanches comme celles des anges. Voilà, je n’en dis pas plus de cette sublime histoire et de ses autres personnages. Avec Gabriel... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 juillet 2018

Questions de caractère

Recueil de nouvelles de Tom Hanks. Dans ce livre, vous trouverez : Un couple mal assorti, Un beau réveillon de Noël et des souvenirs de la guerre, Un acteur anonyme en goguette à Paris, Un père et un fils qui se retrouvent pour surfer, De grandes désillusions qui mettent fin à l’enfance, Un voisin peut-être trop envahissant, Un voyage autour de la Lune et des voyages dans le temps, Une jeune actrice qui refait son CV et qui se cherche un nom, Des anniversaires inoubliables à bien des titres, Des articles de gazettes... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
17 juillet 2018

L'ordre du jour

Roman d’Éric Vuillard. Un 20 février du siècle dernier, ils étaient 24 industriels et autres magnats de la finance à se rendre au Reichstag pour rencontrer le jeune et dynamique chancelier Adolf Hitler. « Le fond du propos se résumait à ceci : il fallait en finir avec un régime faible, éloigner la menace communiste, supprimer les syndicats et permettre à chaque patron d’être un Führer dans son entreprise. » (p. 15) Après la rencontre, les patrons d’Opel, Krupp, Allianz, Siemens ou encore Bayer ont tous mis la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
06 juillet 2018

Frappe-toi le cœur

Roman d’Amélie Nothomb. « Quelle sottise de mettre des mots sur son espérance, à plus forte raison des mots aussi mesquins ? Marie ne nommait pas son attente, elle en savourait l’infini. » (p. 4) Malheureusement pour elle, Marie tombe enceinte alors qu’elle aurait encore voulu savourer sa jeunesse. Conséquence terrible : elle n’aime pas sa fille, l’adorable Diane. Et c’est d’autant plus douloureux pour l’enfant qui voit que sa mère aime son petit frère et sa petite sœur. Sans se l’avouer vraiment, Marie blâme son... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 juillet 2018

Harry Potter - À la découverte de l'histoire de la magie

Ouvrage collectif. À l’occasion des 20 ans de la parution du premier tome des aventures du jeune sorcier à lunettes rondes, la British Library a organisé une exposition autour de l’œuvre de J. K. Rowling et de la magie en général. En examinant et en croisant de très nombreux documents historiques de toutes les époques et de toutes les civilisations, on découvre les sources d’inspiration de la créatrice du monde d’Harry Potter. Saviez-vous que Nicolas Flamel a vraiment existé ? Qu’on trouve vraiment des bézoards dans les estomacs... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
26 juin 2018

Le journal de Gurty - Vacances en Provence

Roman de Bertrand Santini. Gurty est aussi heureuse qu’un petit chien peut l’être : c’est enfin l’heure des vacances en Provence avec son humain Gaspard. Elle retrouve son amie Fleur et son ennemi juré, le chat Jean-Jacques, aussi appelé Tête de Fesses. Mais de toute façon, tout le monde le sait, « les chats ne sont pas des gens normaux. » (p. 31) Gurty court après les écureuils, respire les bonnes odeurs de crotte de la nature, voire se roule dedans, et chipe le poulet rôti du dimanche. Le petit héros poilu de ce... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

21 juin 2018

Le mystérieux Mr Kidder

Roman de Joyce Carol Oates. L’été de ses 16 ans, Katya garde les enfants de la riche famille Engelhardt à Bayhead Harbor. Sa rencontre avec le vieux et élégant Mr Kidder marque un tournant dans sa jeune existence. Elle trouve auprès du mystérieux vieillard de quoi étancher son besoin d’être vue et reconnue, son désir de susciter l’intérêt et de plaire. « Car Katya avait cette faiblesse : elle voulait désespérément être aimée, même par les personnes qui lui déplaisaient. » (p. 119) Tout cela la change furieusement... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 juin 2018

Les super Méchants - Opération Toutous

BD-roman d’Aaron Blabey. Un grand méchant loup, un fourbe serpent, un piranha vorace et un requin aux dents longues qui se constituent en équipe, ça ne semble pas être l’idée du siècle pour préserver la tranquillité des moutons, des baigneurs et autres innocents. Encore moins si leur devise est « Toujours là pour vous sauver. Même si vous n’avez rien demandé. » (p. 4) Ces super méchants en ont assez qu’on les déteste et d’effrayer tout le monde. Désormais, ils veulent faire les choses bien et venir à la rescousse de ceux... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 juin 2018

Les saboteurs de l'ombre - La guerre de secrète de Churchill contre Hitler

Texte de Giles Milton. Quatrième de couverture : Au printemps 1939, une organisation très discrète est fondée à Londres, surnommée « l’armée secrète de Churchill » : elle a pour objectif de détruire la machine de guerre d’Hitler, au moyen d’actes de sabotage spectaculaires. Les opérations de guérilla qui devaient frapper au cœur du Troisième Reich étaient dirigées par six hommes atypiques. Churchill les avait choisis pour leur créativité et leur mépris des convenances. Millis Jefferis et Stuart Macrae s’occupèrent... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
05 juin 2018

King Kong théorie

Texte de Virginie Despentes. La libération de la femme et la révolution sexuelle ne sont qu’un pas. Pour Virginie Despentes, il reste bien des combats à mener pour que cesse enfin la domination masculine. « Souffrir, et ne rien pouvoir faire d’autre. C’est Damoclès entre les cuisses. » (p. 30) En dépit des évolutions, le corps collectif, la société et l’État restent encore oppressifs et donnent trop peu la parole aux femmes. L’autrice revendique le droit de parler du viol, de dire le mot et de s’en relever : aucune... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]