Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

14 juin 2009

La traversée du continent

Roman de Michel Tremblay. Rhéauna doit quitter son village de la Saskatchan pour retrouver sa mère, une femme qu'elle ne connait pas, à Montréal. Se séparer de ses soeurs et de ses grands-parents lui coûte, mais à dix ans, Rhéauna est déjà fière et courageuse. Dans le train qui traverse le pays et dans les villes où elle fait étape, elle rencontre des êtres nouveaux qui cachent tous une blessure sous des dehors austères ou volubiles. Très beau roman de voyage. La narration est dynamique, rythmée par l'avancée du train. Le... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 juin 2009

Jésus sans Jésus, La christianisation de l'Empire romain

Essai de Gérard Mordillat et Jérôme Prieur. Seuil, ARTE Editions. L'Antiquité a été ébranlée par l'irruption d'une nouvelle croyance: le christianisme, en rupture marquante avec le judaïsme, a mis plus de cinq siècles à s'imposer comme la religion officielle du grand Empire romain, de chaque côté de la Méditerrannée, renversant le paganisme et le polythéïsme. Un homme, Jésus de Nazareth, suivi de ses disciples, a mis en branle une formidable machine à penser et à régner. Les auteurs, avec talent et perspicacité, mènent un... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
02 juin 2009

Le coeur cousu

Roman de Carole Martinez. Prix Renaudot des lycéens 2007. Dans la famille Carasco, au terme d'une initiation longue et mystérieuse, les femmes se transmettent de génération en génération un coffret qui recèle leur don. Quand Frasquita ouvre le coffret, les secrets de la broderie se révèlent à elle. Son talent la fait connaître au-delà des limites de Santavela, son petit village d'Andalousie. Un peu sorcière, Frasquita sait aussi recoudre les hommes. Jouée et perdue par son époux lors d'un combat de coq, Frasquita est cédée à un... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
18 mai 2009

La cathédrale de la mer

Roman d'Ildefonso Falcones. Libre après le combat qu'a mené son père pour les délivrer de leur servage, Arnau grandit à Barcelone auprès de la Vierge de la mer. D'abord porteur de pierres pour la cathédrale Santa Maria del Mar, Arnau devient le héros de tout un peuple. Tour à tour cambiste puis consul de la cité catalane, Arnau affronte la Grande Peste, la persécution des Juifs et l'Inquisition. Il est toujours en tête des combats en faveur des pauvres et des opprimés. Belle fresque historique qui progresse à mesure que s'élève... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 mai 2009

L'ombre du vent

Roman de Carlos Ruiz Zafon. Daniel est encore un enfant quand son père l'emmène au Cimetière des Livres. Là, il adopte un livre. Un livre de Julien Carax. Dès lors, toute son existence est vouée à la découverte de cet auteur. Quelle est son histoire? Qui est l'homme qui détruit tous les livres de Carax? Daniel retrace une vie dans la Barcelone de la guerre d'Espagne, à ses risques et périls. Une grande réussite! Une enquête au coeur même de la littérature, mâtinée d'un peu de surnaturel. L'intrigue est haletante, les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:51 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
09 mai 2009

C'est fou une fille

Roman de Marie Billetdoux. Un homme et une femme se réveillent un matin, nus dans le cabinet d'architecte de la femme. Ils ont connu une expérience sensuelle bouleversante. Ils ont redécouvert le plaisir de l'amour et le plaisir de donner. Hélas, le fragile moment de complicité parfaite qui suit l'amour ne peut durer. La réalité revient toujours, brutale et crue. A la lueur du matin, il y a des vérités qui font mal. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas vécu une telle expérience de lecture. Le style est sensuel, c'est... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 mai 2009

Contre-enquête sur la mort d'Emma Bovary.

Roman de Philippe Doumenc. En expirant, Emma laisse échapper qu'on l'a assassinée. Rémi, un enquêteur fraîchement envoyé de Rouens, va devoir trouver qui serait le meurtrier, si meurtre il y a eu. Chacun s'accuse, puis se rétracte. Les témoignages s'annulent ou se contredisent. Sans cesse, Rémi se trouve dans une impasse. Voilà un texte ambitieux! Quand j'ai aperçu la couverture et le titre en librairie, je me suis demandé quel impudent osait s'attaquait au chef-d'oeuvre de Flaubert, que j'ai bien dû lire une dizaine de fois!... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2009

Dernier amour / Un soir au club

Romans de Christian Gailly. Dernier amour - Paul Cédrat va mourir. C'est une question de jours. A Zürich, son oeuvre est huée, entre cette de Haynd et de Beethoven. A la veille de s'éteindre, il rencontre une femme mystérieuse, celle qui sera son dernier amour. Un soir au club - Simon Nardis a arrêté de jouer du jazz en cessant de boire. Il mène une vie rangée d'époux fidèle, et écoute de la musique classique. Mais il suffit de si peu, d'un peu de hasard, pour que la fièvre du jazz le reprenne. Et la fièvre de l'amour aussi,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2009

L'assommoir

Roman d'Emile Zola. Gervaise se retrouve seule avec ses deux enfants quand Lantier la quitte. Elle accepte d'épouser Coupeau, un brave ouvrier zingueur. Gervaise ouvre de son côté une boutique de blanchisserie qui gagne rapidement en renommée tant le travail des ouvrières est de qualité. Mais après un accident qui le prive de son emploi, Coupeau commence à boire et mène le ménage à la ruine, pendant que Lantier, de retour, profite des largesses de la maison. Du grand Zola! Je suis définitivement séduite! Tout ce qu'écrit Zola,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 avril 2009

Les Amants de la Mer Rouge

Roman de Sulaiman Addonia. Nasser a quitté son pays en guerre pour vivre en Arabie Saoudite. Dans la ville de Djeddah, il lave des voitures pour gagner sa vie. Pour Nasser, le quotidien est en noir et blanc. Le blanc, c'est la couleur du vêtement des hommes qui se pressent sur le chemin de la mosquée. Le noir, c'est la couleur de la robe des femmes, ensevelies sous le tissu, retranchées du monde et soumises à toutes les suspicions. Dans cet univers, les hommes assoiffés de désir ont l'habitude de s'attacher les services de jeunes... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 16:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :