Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

31 janvier 2012

Harry & Hopper

Album jeunesse de Margaret Wild et Freya Blackwood. Hopper est le nouveau chien de la maison. C’est le meilleur ami d’Harry. Le garçon et le chien  sont inséparables. Mais un jour : « One afternoon when Harry came home from school, there was no Hopper waiting by the gate. No glad yelping. No loving lick of the tongue. » Le chien est parti pour toujours et Harry traîne sa peine en silence. Mais voilà que la nuit, au creux des rêves, Hopper revient pour une dernière partie de balle avec son ami. C’est seulement alors qu’Harry... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

30 janvier 2012

Ceci n'est pas un livre

OLNI (Ouvrage Livresque Non Identifié) dirigé par Christophe Absi. Voici un ouvrage étrange sans nom d’auteur. Normal, relisez le sous-titre : Le livre que vous allez écrire. Mais en fait d’écrire, on nous demande surtout de dessiner, coller, salir, trouer, épingler, gribouiller, triturer, jeter, déchirer, plier, agrafer, annoter, lancer, jouer, … Non, ce n’est pas avec ce livre que vous aurez le Goncourt ! Sous la forme d’un cahier d’exercice dont le papier rappelle les livres de coloriage de notre enfance, des instructions en noir... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
30 janvier 2012

Mémoires d'Hadrien

Roman historique de Marguerite Yourcenar. Lettre Y du challenge ABC critiques de Babelio. Ce qui commence comme une lettre à un jeune ami devient rapidement le récit d’une vie. L’empereur romain Hadrien, fils de Trajan, livre sous la plume de Marguerite Yourcenar ses mémoires et une certaine philosophie. Se dévoile un vieil homme malade au crépuscule de son existence. « Il est difficile de rester empereur en présence d’un médecin, et difficile aussi de garder sa qualité d’homme. » (p. 11) S’il est empereur, Hadrien n’en est pas moins... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 13:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
28 janvier 2012

Big Scary Monster

Album de Thomas Docherty Il était une fois un monstre bleu. « This monster was bigger and scarier than any other creature and he knew it. » Il aime faire peur aux petits animaux qui jouent sur la montagne. Le jour où il descend dans la vallée, il est persuadé qu’il fera peur à tout le monde. Mais que voit-il ? Le monde semble bien différent vu d’en bas et celui qui faisait peur à tout le monde est maintenant le plus effrayé ! Vite vite, le voilà de retour sur sa montagne. Mais il est bien seul et il s’ennuie. À moins que… Pas de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 janvier 2012

The Gruffalo

Album de Julia Donaldson, illustré par Axel Scheffler. Une petite souris se promène en forêt. Elle croise un renard, une chouette et un renard qui l’invitent à dîner. La souris, maligne, décline : « I’m going to have lunch with a Gruffalo. » Chacun de s’étonner : qu’est-ce qu’un Gruffalo ? La description est terrifiante ! « Who si this creature with terrible claws and terrible teeth in his terrible jaws ? He has knobbly knees and turned-out toes and a poisonous wart at the end of his nose. His eyes are orange, his tongue is black ;... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
27 janvier 2012

Meuse l'oubli

Roman de Philippe Claudel. Lettre C du challenge ABC critiques de Babelio Le narrateur aime Paule. Et Paule est morte. « Chaque matin, je redevenais veuf en m’éveillant du sommeil où l’alcool m’avait versé et courais dans les toilettes y dégueuler mes rêves. » (p. 16) Pitoyable Orphée, il convoque sans cesse le souvenir de sa belle qui sans cesse se dérobe et s’effiloche. Saturé de douleur, il quitte les lieux des souvenirs et s’installe à Feil, sur les bords de la Meuse. « Ici, ma douleur convient au granit des trottoirs et au... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 23:26 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

26 janvier 2012

Du domaine des murmures

Roman de Carole Martinez. Prix Goncourt des lycéens 2011. Une promenade en Bourgogne nous conduit dans les ruines d’un château que le temps a connu puissant. Dans un récit à rebours des siècles, nous entendons les pierres raconter l’histoire d’Esclarmonde. « La tour seigneuriale se brouille d’une foule de chuchotis, l’écran minéral se fissure, la page s’obscurcit, vertigineuse, s’ouvre sur un au-delà grouillant, et nous acceptons de tomber dans le gouffre pour y puiser les voix liquides des femmes oubliées qui suintent autour de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:20 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 janvier 2012

Les morues

Premier roman de Titiou Lecoq Tout commence avec la commémoration de la mort de Kurt Cobain. « S’il nous voyait maintenant, une bande de trentenaires parvenus qui se souviennent du grunge une fois par an, il se tirerait une deuxième balle. » (p. 9) Tout s’enchaîne avec l’enterrement de Charlotte. Tous ses amis d’enfance sont sous le choc : pourquoi s’est-elle suicidée puisque tout lui réussissait ? Et la question devient : s’est-elle suicidée ? Pour Ema, la meilleure amie de Charlotte, quelque chose cloche. En fouillant dans ses... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 17:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
19 janvier 2012

Georgie Soichot, à Renaud

Roman graphique de Maureen Wingrove. Georgie est une vieille dame élégante. Du fond d’un auguste fauteuil, elle s’adresse à Renaud, son amour juvénile. Cette première histoire d’amour, bien que brisée, n’a rien perdu de sa puissance au fil des années. Plus vivace qu’un simple souvenir, ce sentiment absolu a nourri toute une vie. « Tu aimais me serrer contre toi, fort contre ton cœur. Tu m’enlaçais pour mieux me contenir… » Ce premier amour était de ceux qui forgent un cœur. Couple trop superbe pour durer et s’accommoder de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 janvier 2012

Borgia

Édition de luxe de l'intégrale des bandes dessinées d'Alejandro Jodorowsky et Milo Manara. Le cardinal Rodrigo Borgia, catalan d’origine, intrigue pour devenir le nouveau pape. Usant de tous les stratagèmes et de toutes les pressions pour arriver à ses fins, il ne vit dans le but d’assouvir sa soif de pouvoir. Ses enfants, des bâtards, lui servent de marchepied, de monnaie d’échange et de bras armés. « Enfants, je ne veux plus vous entendre ! Mes ordres ne se discutent pas ! » (p. 33) Disposant d’eux comme de marchandises, Rodrigo... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:45 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

Mastodon