Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

16 janvier 2012

Un certain Pétrovitch

Roman de Fabrice Lardreau Patrick Platon Pétrovitch, terne banlieusard, est chef-comptable dans une fédération sportive. Plus comptable que chef, il se découvre un jour un talent certain pour la fermeté. Son assistante, Mme Humbert, accomplit enfin son travail et ses voisins si bruyants mettent la sourdine. C’est le début de l’ère pétrovitchienne ! De cette soudaine poussée d’autorité, Pétrovitch déduit qu’il est un super-héros et qu’il doit protéger Paris. Deux exploits plus tard, le voilà devenu la coqueluche des magazines, de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 11:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

15 janvier 2012

L'oiseau qui avait enterré sa mère dans sa tête - Carnets d'un paysan Soussou

Album composé d'un recueil de poésie de N'Fassory Bangoura et de photographies de Philippe Geslin. Cet ouvrage est composé des carnets de N’Fassory Bangoura et des photographies de Philippe Geslin. Le premier raconte la cuisson du sel et la culture du riz et de l’arachide. Le second fait œuvre d’ethnologue et immortalise des scènes de travail, de vie quotidienne et des visages. Le titre de l’ouvrage est emprunté à un conte soussou. « Nous sommes dans un monde où l’oralité est un support de connaissance, laissant une place timide à... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 13:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
14 janvier 2012

Le pavillon des pivoines

Roman de Lisa See. Lettre S du challenge ABC critiques de Babelio. À quelques mois de se marier, Pivoine obtient la permission de son père d’assister à une représentation de son opéra favori, Le pavillon des Pivoines. Cette œuvre est largement déconseillée aux jeunes filles chez qui elle est censée provoquer un mal d’amour fatal. Lors de la représentation, Pivoine s’éprend d’un jeune et beau poète. Mais elle est depuis son enfance promise à un époux qu’elle ne connaît pas. Toute la passion découverte dans l’opéra transcende Pivoine... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 12:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
13 janvier 2012

Délicieuses pourritures

Roman de Joyce Carol Oates Gillian se remémore ses années étudiantes, au sein du Catamount College. « Ceci n’est pas une confession. Comme vous le verrez, je n’ai rien à confesser. » (p. 8) Est-elle innocente ou sans remords ? Que faut-il penser de la vague d’incendies criminels qui éclatent un peu partout à Catamount ? En 1975, Gillian a presque vingt ans et elle est furieusement éprise de son professeur, Andre Harrow. Mais « lorsqu’on aime un homme marié, on existe dans une relation non déclarée, secrète et singulière, avec son... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 16:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
12 janvier 2012

The Story of a Fierce Bad Rabbit

Conte de Beatrix Potter, illustré par l'auteure. Un vilain lapin arrache sa carotte à un gentil lapin. « He doesn’t say « Please ». He takes it ! » (p. 12) Passe un chasseur avec son fusil. « He comes creeping up behind the trees. » (p. 23) Le vilain lapin, tout à sa carotte, ne voit pas le danger et devrait, comme le gentil lapin, trouver une cachette. Mais parfois, on n’obtient que ce que l’on mérite. En 33 pages et avec une phrase toutes les deux pages, le principal intérêt de ce livre, ce sont les LAPINS illustrations. Ne... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 16:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
10 janvier 2012

"Mon cher papa..." - Des écrivains et leur père

Recueils d'extraits. De tout temps, la littérature a célébré la mère, femme au-delà de la femme et humain au-delà de l’homme. Il n’était que temps de présenter les beaux morceaux que les auteurs ont consacrés aux pères. « Fidèlement, timidement ou crânement, le père ne peut que se tenir sur le rivage de toute maternité, bras ballants, un peu maladroit. Patient et impatient. Inquiet et rassurant. Jusqu’au bout. » (Pierre Péju) Les Belles Lettres sont riches de déclarations tendres et affectueuses sur les papas. Cet être si inquiétant... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 janvier 2012

La folie du roi Marc

Roman de Clara Dupont-Monod. « Je m’appelle Marc, je suis roi de Cornouailles et ma femme me trompe. Elle s’appelle Yseut. » (p. 11) La suite, tout le monde la connaît, c’est la passion adultère entre la blonde Yseut et Tristan, le neveu de Marc, son presque-fils. Tintagel bruisse des rumeurs de l’infidélité de la reine, mais le roi reste longtemps aveugle et sourd : aveugle parce que les yeux pleins de la beauté de sa femme, sourd parce que les oreilles pleines de ses silences. « Elle se tait et mes mains... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 16:05 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,
05 janvier 2012

Le fantôme de Canterville

Recueil de contes d'Oscar Wilde. Lecture de janvier chez Babelio. Retrouvez-nous sur le forum pour en discuter ! ****** Le fantôme de Canterville (Fantaisie hylo-idéaliste) - La famille Otis, américaine et républicaine, acquiert le manoir de Canterville réputé pour être hanté par un fantôme cruel. Le spectre ne tarde pas à se manifester, notamment en ravivant chaque nuit une odieuse tâche de sang sur le parquet de la salle à manger. Mais les effrayantes manifestations du fantôme n’inquiètent pas la famille Otis, et certainement pas... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
05 janvier 2012

Eroticortex

Roman de Thierry Maugenest. Parution ce jour. Le professeur Carrington, éminent chercheur pharmaceutique du laboratoire Lanxis, a découvert l’aire de Dieu dans le cortex. À coups de stimulations neuronales et d’inhibiteurs chimiques, il peut désormais faire naître ou s’éteindre la foi dans le cerveau de ses cobayes. Mais le génie nobélisable est bien décidé à explorer d’autres domaines. Il s’attaque à la bêtise : « Le con, ce n’est pas celui qui se trompe, mais celui qui, en se trompant, est absolument convaincu d’avoir raison. » (p.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
02 janvier 2012

L'ingénue libertine

Roman de Colette. Minne est l’enfant chérie d’une veuve inquiète et très protectrice. Blonde enfant aux cheveux d’argent, Minne s’étourdit en lisant les aventures et les hauts-faits des canailles qui sévissent la nuit dans les faubourgs. « Pour Minne, tout cela est monstrueux et simple à la manière d’un roman d’autrefois. Elle sait, à n’en pas douter, que la bordure pelée des fortifications est une terre étrange, où grouille un peuple dangereux et attrayant de sauvages, une race très différente de la nôtre. » (p. 18) Dans... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:15 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

Mastodon