Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

09 mai 2009

C'est fou une fille

Roman de Marie Billetdoux. Un homme et une femme se réveillent un matin, nus dans le cabinet d'architecte de la femme. Ils ont connu une expérience sensuelle bouleversante. Ils ont redécouvert le plaisir de l'amour et le plaisir de donner. Hélas, le fragile moment de complicité parfaite qui suit l'amour ne peut durer. La réalité revient toujours, brutale et crue. A la lueur du matin, il y a des vérités qui font mal. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas vécu une telle expérience de lecture. Le style est sensuel, c'est... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 mai 2009

Contre-enquête sur la mort d'Emma Bovary.

Roman de Philippe Doumenc. En expirant, Emma laisse échapper qu'on l'a assassinée. Rémi, un enquêteur fraîchement envoyé de Rouens, va devoir trouver qui serait le meurtrier, si meurtre il y a eu. Chacun s'accuse, puis se rétracte. Les témoignages s'annulent ou se contredisent. Sans cesse, Rémi se trouve dans une impasse. Voilà un texte ambitieux! Quand j'ai aperçu la couverture et le titre en librairie, je me suis demandé quel impudent osait s'attaquait au chef-d'oeuvre de Flaubert, que j'ai bien dû lire une dizaine de fois!... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2009

Dernier amour / Un soir au club

Romans de Christian Gailly. Dernier amour - Paul Cédrat va mourir. C'est une question de jours. A Zürich, son oeuvre est huée, entre cette de Haynd et de Beethoven. A la veille de s'éteindre, il rencontre une femme mystérieuse, celle qui sera son dernier amour. Un soir au club - Simon Nardis a arrêté de jouer du jazz en cessant de boire. Il mène une vie rangée d'époux fidèle, et écoute de la musique classique. Mais il suffit de si peu, d'un peu de hasard, pour que la fièvre du jazz le reprenne. Et la fièvre de l'amour aussi,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2009

L'assommoir

Roman d'Emile Zola. Gervaise se retrouve seule avec ses deux enfants quand Lantier la quitte. Elle accepte d'épouser Coupeau, un brave ouvrier zingueur. Gervaise ouvre de son côté une boutique de blanchisserie qui gagne rapidement en renommée tant le travail des ouvrières est de qualité. Mais après un accident qui le prive de son emploi, Coupeau commence à boire et mène le ménage à la ruine, pendant que Lantier, de retour, profite des largesses de la maison. Du grand Zola! Je suis définitivement séduite! Tout ce qu'écrit Zola,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 avril 2009

Les Amants de la Mer Rouge

Roman de Sulaiman Addonia. Nasser a quitté son pays en guerre pour vivre en Arabie Saoudite. Dans la ville de Djeddah, il lave des voitures pour gagner sa vie. Pour Nasser, le quotidien est en noir et blanc. Le blanc, c'est la couleur du vêtement des hommes qui se pressent sur le chemin de la mosquée. Le noir, c'est la couleur de la robe des femmes, ensevelies sous le tissu, retranchées du monde et soumises à toutes les suspicions. Dans cet univers, les hommes assoiffés de désir ont l'habitude de s'attacher les services de jeunes... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 16:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
14 avril 2009

La vague

Roman de Todd Strasser. En 1969, dans un lycée américain, Ben Ross, professeur d'histoire, lance une expérience inédite dans sa classe. Pour aider ses élèves à comprendre les mécanismes du nazisme et le comportement des Allemands sous le Troisième Reich, il crée un mouvement au slogan puissant: "La Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par l'Action." Très vite, le professeur est entièrement pris par son personnage et par le mouvement qu'il a créé. Ses élèves se plient aux règles et en édictent de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 avril 2009

Terre des oublis

Roman de Duong Thu Huong. Miên est une femme chanceuse: son mari Hoan est un riche planteur de la région du Hameau de la Montagne, leur fils Hahn est un beau petit garçon. Leur vie bascule le jour où le premier mari de Miên revient au village. Disparu depuis 14 ans, déclaré mort après la guerre qui a opposé le pays à la France puis aux Etats-Unis, Bôn a traversé le pays, s'est perdu et porte en lui les marques d'une souffrance humaine incompréhensible. Bôn veut retrouver la femme pour laquelle il a tenu toutes ses années, il veut... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 mars 2009

Alabama Song

Roman de Gilles Leroy. Prix Goncourt 2007. Lettre L de mon Challenge ABC 2009. Zelda Sayre, une Southern Belle des plus célèbres, épouse le très jeune lieutenant Fitzgerald. Agés d'à peine 20 ans chacun, ils sont propulsés sous les feux de la célébrité. Très vite, Zelda devient l'ombre et le faire-valoir de son époux, qui se sert sans vergogne dans les écrits de son épouse pour nourrir sa propre création. Rongés d'alcool, de drogues et par une vie nocturne épuisante, les époux Fitzgerald n'alimentent plus que la presse à scandale.... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:23 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
19 mars 2009

La révolte des accents

Roman d'Erik Orsenna. Grâce à sa vue d'exception, Jeanne décroche un job d'été pas comme les autres: surveillance du port et des bateaux depuis les hauteurs du phare. Un soir, une jonque crée l'animation dans l'île. Après une représentation de Roméo et Juliette, les acteurs et la jonque quittent l'île. Et avec eux toutes les épices et tous les accents. Sur l'île, tout devient fade et incompréhensible. Jeanne décide de partir à la recherche des accents, pour les convaincre de se reposer sur les phrases. Après La grammaire est... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 09:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 mars 2009

La guerre de Troie n'aura pas lieu

Pièce de Jean Giraudoux. Pâris a enlevé Hélène. Les Grecs demandent réparation. Mais Andromaque et Hector ne veulent plus la guerre, et sont prêts à perdre la face pour gagner la paix. Cassandre sait que l'inévitable est en marche. Très bonne pièce, très caustique. Les répliques sont savoureuses, et les personnages sont superbes, mais au plus fort de leur médiocrité. Facile à lire, j'aimerais beaucoup assister à une représentation de cette pièce. Une réplique d'Hélène, dans la scène 8 de l'acte I, m'a marqué: "Je... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]