Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

06 décembre 2008

La littérature française au présent

Essai de Dominique Viart et Bruno Vercier. Depuis 1980, la littérature française connaît un renouveau dans ses formes et ses sujets. Les auteurs proposent de nouvelles compositions, enrichies d'un héritage assumé, retravaillé et mis en doute. Le soupçon s'est déplacé, mais il reste vivace. Le roman, la poésie, le théâtre, l'autobiographie et tous les genres participent de ce dynamisme et de cette recherche intrépide. J'ai lu cet ouvrage dans le cadre de mes études. C'est brillamment rédigé et très accessible, étayé par des... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 décembre 2008

Lily la tigresse

Roman d'Alona Kimhi. Lily est une jeune hygiéniste de Tel Aviv. Son fiancé a annulé leur mariage pour la raison suivante: les 112 kilos de Lily. Depuis, celle-ci se remonte le moral à grand renfort de bains parfumés moussants, de plaisirs solitaires et de verres de porto, en compagnie de sa meilleure amie, la sublime et très étrange Ninouch. Un soir, Lily se rend au cirque. Par un curieux enchaînement de hasards, elle retrouve Taro, son premier amant. Ce dernier lui offre un bébé tigre avant de repartir au Japon. Commence alors... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2008

Le Pays sans adultes

Roman d'Ondine Khayat. Slimane a onze ans. Lui et son frère Maxence, treize ans, subissent la violence de leur père, qu'ils appellent le Démon. Le Démon les frappe et frappe leur mère, une femme faible, amoureuse, incapable de sauver ses enfants de la folie d'un père meurtrier, incapable de se sauver elle-même. Les deux frères se soutiennent, s'inventent des mondes heureux, forgent des rêves pour survivre, existent l'un pour l'autre. Mais à force d'endurer jour après jour les coups, les cris, les disputes, à force de vivre dans la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 21:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
29 novembre 2008

Au bonheur des dames

Roman d'Emile Zola. Denise quitte la Normandie avec ses deux jeunes frères pour échapper à la misère. Elle trouve un emploi au Bonheur des Dames, grand magasin de nouveautés au coeur de Paris. Petite provinciale timide, elle a peu de chance de se faire respecter. Mais peu à peu, elle attire l'attention et l'affection de Mouret, le directeur du magasin. Par pudeur et par honneur, Denise résiste, elle ne songe qu'à ses frères. Tout autour d'eux, dans un Paris bouillonnant et trépignant, le Bonheur des Dames ne cesse de grossir et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 18:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 novembre 2008

Celle qui voulut sauver Jésus

Roman d'Antoinette May. Claudia est l'épouse de Pilate. Toute sa jeunesse est marquée par la crainte de Tibère et de son épouse Livia. Le couple impérial semble s'acharner sur la famille et les proches de la jeune femme. Claudia a un don de voyance: en rêve lui apparaît la vérité. Envoyée en Judée avec son époux, elle espère avoir trouvé la paix. Quelques heures avant le procès du Christ, elle est assaillie d'une terrible vision. Elle tente de prévenir Pilate, de l'empêcher de commettre l'irréparable. Seule face à Rome et aux juges... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 15:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 novembre 2008

L'infortunée

Roman de Wesley Stace. Le jeune Lord Loveall ne s'est jamais remis de la mort de sa soeur Dolorès. Vivant avec son souvenir, il ne songe pas à fonder une famille, ce que lui reproche sa mère. Le jour où il trouve un bébé abandonné, il croit que tout est réglé. Le bébé est un garçon, mais dans sa folie, Lord Loveall l'élève comme une fille. Rose Loveall grandit dans un monde d'amour et de secrets. Jusqu'au jour où les premières révélations retentissent. Je me suis interrogée un moment sur ce livre. L'auteur est-il un fou ou un... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 13:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 novembre 2008

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (To kill a mockingbird)

Roman de (Nell) Harper Lee. Prix Pulitzer en 1961. Alamaba, années 1930. Atticus, un avocat veuf élève seul ses deux enfants, Jem, 10 ans, et Scout, 6 ans. Les deux enfants partagent leur existence entre l'école et les jeux. Ils attendent l'été pour retrouver leur ami Dill et inventer avec lui des aventures extraordinaires qui ont presque toutes pour but de faire sortir Boo Radley, un reclus invisible, de sa maison. Les deux enfants goûtent les joies d'une éducation humaniste et libérée, au grand dam de certaines personnes bien... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 10:10 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
15 novembre 2008

Le sac à main

Nouvelle de Marie Desplechin. Une femme dresse l'inventaire de son sac à main. Son mari reprend ensuite. Et un dialogue s'instaure entre eux. J'évite de trop en dire. Ce texte très court, à première vue banal, est riche en émotion. A découvrir!
Posté par Lili Galipette à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2008

Les fabuleuses aventures d'un Indien malchanceux qui devint miliardaire

Roman de Vikas Swarup. Ram, un jeune Indien, gagne un milliard de roupies au grand jeu télévisé qui passionne les foules. Il est immédiatement soupçonné de tricherie. Comment ce garçon sans éducation aurait-il pu répondre à toutes les questions du quiz? Tenu de se justifier, il s'exécute en donnant le récit de son existence. Son avocate découvre toutes les rencontres surprenantes et la chance improbable qui ont mené son client à la victoire. C'est un texte très drôle. Les malheurs du héros sont désopilants, c'est trop pour un... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2008

La passion selon Juette

Roman de Clara Dupont-Monod. Juette est née en 1158 dans la ville de Huy, en actuelle Belgique. Mariée à treize ans à un homme bien plus âgé qu'elle, elle est veuve cinq ans plus tard, après deux grossesses. Dès lors son existence sera une révolte perpétuelle. Elle abandonne la garde de ses enfants, offre ses biens aux lépreux et s'installe auprès d'eux. Refusant tout contact avec les hommes qu'elle juge barbares, dont elle abhorre la brutalité et la lubricité, elle prend la tête d'une communauté de béguines à qui elle enseigne le... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 21:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]