Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

16 octobre 2017

Jumelles

Roman de Saskia Sarginson. Viola et Isolte grandissent avec leur mère au fond des bois, après avoir quitté une communauté hippie. « Nous n’avons pas toujours été jumelles. Au début, nous ne faisions qu’une. » (p. 9) Les jumelles sont inséparables, fusionnelles, même si Isolte semble plus indépendante et plus forte. Elles rencontrent John et Michael, également jumeaux, qui sont presque des enfants sauvages. Les quatre gamins forment désormais une bande qui hante la forêt. Survient le drame dont les conséquences sont sans... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

13 octobre 2017

Inhumaines - Roman des mœurs contemporaines.

Texte de Philippe Claudel. Acheter des hommes, épouser des ourses, perdre son sexe, attaquer des véhicules, oublier le prénom et le sexe de son enfant, torturer le père Noël, congeler des bébés, se suicider en bonne compagnie, etc. Tout cela vous semble atroce, barbare, inhumain ? C’est pourtant à cela que se livre le narrateur. Ici, on tue sans vergogne, par hygiène, voire par amour. La cruauté est goguenarde et décomplexée, à moins qu’elle ne soit lasse et désabusée. Férocité jouisseuse ou désespoir hilare ? À vous de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 octobre 2017

Dans la forêt

Roman de Jean Hegland. Nell et Eva sont orphelines et vivent seules dans leur maison au fond des bois. Depuis des mois, l’électricité est coupée et le monde est ravagé par des épidémies. « Ici au moins nous étions protégées des obsessions, de la cupidité et des microbes des autres. » (p. 21) Loin de tout, les deux sœurs vivent sur les réserves constituées par leurs parents et attendent un retour à la normale. « Nous arrivons ainsi à faire un seul sachet par semaine, et peut-être que compter les sachets de thé nous... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
27 septembre 2017

Orgasme à Moscou

Roman d’Edgar Hilsenrath. Nino Pepperoni est l’homme le plus riche de New York. Il est aussi le parrain de la mafia américaine. Sa fille Anna Maria est la prunelle de ses yeux. Quand elle s’absente plusieurs mois pour interviewer Brejnev et Kossyguine et qu’elle revient enceinte, c’est le drame ! Le géniteur est Sergueï Mandelbaum, fils de rabbin, qui a donné à la jeune Américaine son premier orgasme. Hélas, le jeune homme ne peut pas sortir d’URSS. Nino Pepperoni est prêt à tout pour le bonheur de sa fille. « Ce serait la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
25 septembre 2017

Le tonnerre de Dieu (qui m'emporte)

Roman de Bernard Clavel. Plusieurs fois par mois, Brassac descend à Lyon pour boire et fréquenter les filles. Il ramène souvent des chiens errants dans sa misérable ferme du Rhône. « Selon lui, les chiens valent mieux que les hommes. […] Il aime les chiens, c’est tout. Mais il les aime vraiment. Il aime d’ailleurs toutes les bêtes. » (p. 42) Un soir, il revient avec Simone, jeune prostituée, mais sans aucune pensée perverse dans ce sauvetage. « Je ne saurais expliquer pourquoi, mais je n’ai jamais eu l’impression... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 septembre 2017

California Girls

Texte de Simon Liberati. Le 9 août 1969, Sharon Tate, épouse de Roman Polanski et enceinte de huit mois, est assassinée dans sa maison de Beverly Hills par plusieurs membres de la « famille », la secte dirigée par Charles Manson. « Il n’avait jamais tué de femme jusqu’ici et il se dit que c’était vraiment une besogne répugnante. Quelque chose qui vous mine le moral. Qui vous fait sentir tout petit et méchant une fois qu’on a frappé. » (p. 125) Cette terrible histoire est un fait divers qui a secoué... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

20 septembre 2017

Catherine de Médicis

Bande dessinée de Mathieu Gabella (scénario) et Paolo Martinello (dessins). Quatrième de couverture – Catherine de Médicis, devenue veuve d’Henri II en 1559, exerce pendant trente ans tout ou partie du pouvoir sous les règnes de ses trois fils, François II, Charles IX et Henri III. Elle veille jalousement à maintenir le respect de l’autorité royale dans une période de troubles religieux et politiques. Échouant dans sa politique de pacification, elle endosse la responsabilité des massacres de protestants lors de la tristement célèbre... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
18 septembre 2017

Philippe le Bel

Bande dessinée de Mathieu Gabella (scénario) et Christophe Regnault (dessins). Quatrième de couverture – Philippe IV de France, dit Philippe le Bel, fils de Philippe III de France et de sa première épouse Isabelle d’Aragon, est roi de France de 1285 à 1314. Derrière la légende noire du procès des Templiers et des rois maudits se sache un souverain silencieux, secret et éminemment politique. Et les « affaires » qui émaillent cette époque suscitent les questions : Pourquoi s’en prendre au Temple ? Pourquoi ces... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
13 septembre 2017

Phil Ochs - Vie et mort d'un rebelle

Biographie de Marc Eliot. Quatrième de couverture - Bob Dylan excepté, le plus important auteur-compositeur et interprète de la chanson nord-américaine des années 60 fut certainement Phil Ochs – bien que sa renommée n'ait que fort peu traversé l'Atlantique. Avec un talent et un courage peu communs, il traita en chansons la plupart des grands problèmes politiques nationaux et parfois internationaux d’une décennie particulièrement effervescente : de l’invasion américaine manquée contre Cuba jusqu’au Watergate et à la chute de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 septembre 2017

Minuit 4

Recueil de deux courts romans de Stephen King. Le policier des bibliothèques – Il existe une légende bien connue de tous les enfants américains : s’ils ont du retard pour rendre les livres, le policier des bibliothèques viendra les punir. Quand Sam Peebles emprunte des ouvrages pour terminer un discours professionnel, il ne se doute pas que ses vieilles terreurs d’enfant vont s’incarner sous la forme de la terrible Ardelia Lortz, dont Junction City n’ose pas dire le nom, et s’en prendre à ses amis. Des traumatismes d’enfant... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]