Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

04 août 2017

Pour qui sonne le glas

Roman d’Ernest Hemingway. Venu d’Amérique, Robert Jordan s’est engagé par conviction dans la guérilla contre Franco et son armée et par amour de la République. « Tu es communiste ? / Non, je suis antifasciste. / Depuis longtemps ? / Depuis que j’ai compris le fascisme. » (p. 80) Dans le maquis, près de Ségovie, il a pour mission de dynamiter un pont pour stopper l’avancée des franquistes lors d’une attaque qui sera décisive. Pendant trois jours, il prépare son action parmi les guérilleros. Si leur chef,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

02 août 2017

Prodigieuses créatures

Roman de Tracy Chevalier. Quand Elizabeth Philpot quitte Londres en 1804, avec ses sœurs Louise et Margaret, pour s’installer à Lyme Regis, elle craint l’ennui lié à la vie dans une petite ville côtière et à sa situation de vieille fille. Mais au gré de ses promenades sur la plage et le long des falaises, elle se prend de passion pour la chasse aux fossiles. Elle rencontre Mary Anning qui, du haut de son jeune âge, est déjà experte sur le sujet. Chez les Anning, la chasse aux fossiles n’est pas un passe-temps, mais un... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
31 juillet 2017

Revenir de loin

Roman de Marie Laberge. Yolande Mailloux se réveille d’un profond coma de plusieurs jours, après un grave accident de voiture. Elle ne se souvient de rien : sa mémoire est une page blanche qu’elle n’a pas envie de noircir. « Est-ce qu’on peut profiter d’un coma pour vider un cerveau de sa substance, vider une vie de son essence et remplacer le tout part... par quoi ? Comment ça s’appelle, cette envie de rien ? » (p. 24) Mais autour de Yolande, on s’agite : médecins, famille, amis, tous veulent la... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 juillet 2017

L'histoire de Lapin Tur

Texte de Niele Toroni. Lapin Tur est un petit lapin accommodant : il cherche toujours à plaire à tout le monde. Mais à force d’être consensuel, il finit par perdre en identité et en substance, ce qui n’est pas un gage de longévité. « Personne n’osant y toucher, depuis ce jour, Lapin Tur pend tristement au salon. Cela ne dérange pas Monsieur, mais Madame pense, vraiment, que Lapin Tur serait mieux dans l’entrée ou, à la rigueur, dans la salle à manger. » (p. 13) Tout cela vous paraît très bizarre ? Si je vous... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
24 juillet 2017

Juvenilia

Nouvelles de Jane Austen. Dans Amour et amitié, on suit les rocambolesques aventures de Laura : son mariage, son veuvage, la perte de ses parents, de ses amis, de sa fortune. « Je peux, sans être interrompue par des visites inopportunes, me complaire dans la solitude mélancolique de mes incessantes lamentations après la mort de mon père, de ma mère, de mon mari et de mon amie. » (p. 58) Tout cela vous semble tragique ? Ça le serait sous une autre plume que celle de Jane Austen. Ici, Laura et ses amies ne font... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
19 juillet 2017

Bellefleur

Roman de Joyce Carol Oates. Tout commence quand Mahalaleel, superbe chat mystérieux, pénètre chez les Bellefleur par un terrible soir d’orage et est immédiatement adopté par la grande et superbe Leah. À moins que tout commence quand Jedediah Bellefleur, des générations plus tôt, s’est retiré sur la montagne pour ne plus assister au bonheur de son frère et de sa belle épouse. Ou peut-être que tout a commencé encore quelques générations avant, quand Louis XV a exilé un Bellefleur vers la toute nouvelle Amérique. « Les Belleleur ne... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

14 juillet 2017

Et ça ! Ça se met où ?

Texte de Marie Dampoigne. Marie, étudiante en histoire de l’art, avait besoin d’un petit boulot pour payer ses études et son loyer. Dans le sex-shop pas loin de chez elle, elle trouve un emploi de nuit. La voilà vendeuse au royaume des accessoires en tout genre, du lubrifiant, des DVD érotico-pornographiques. Vendeuse seulement ? Oh non, elle est aussi baby-sitter, pet-sitter, secouriste, psychologue, guerrier jedi, conseillère hors pair. « Les vendeurs sont là pour examiner vos symptômes, faire un diagnostic et vous donner... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
12 juillet 2017

Frères et soeurs - Histoire d'un lien

Essai de Didier Lett. Quatrième de couverture – La relation fraternelle est au centre des systèmes de parenté en Occident. Brassant toutes les sources disponibles - mythes, contes, romans, journaux intimes, codes de lois, chroniques, récits de miracles, fabliaux, testaments, images -, ce livre est le premier à proposer une synthèse sur l'histoire du lien très particulier qui unit frères et sœurs, depuis les fondements mythologiques jusqu'au début du XXIe siècle, à travers certains thèmes cruciaux qui se retrouvent à toutes les... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
10 juillet 2017

L'oeil le plus bleu

Roman de Toni Morrison. Si elle avait de jolis yeux bleus, Pecola est persuadée que ses parents ne se battraient plus et qu’elle serait plus heureuse. « Une petite fille noire qui brûle d’avoir les yeux bleus d’une petite fille blanche, et l’horreur au cœur de son destin n’a d’égal que le mal de son accomplissement. » (p. 141) Pauvre Pecola, son rêve reste inaccompli et sa jeune existence est marquée par l’indicible. Claudia, dont les parents ont un temps hébergé la gamine, raconte cette histoire où violence et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 juillet 2017

Ça

Roman de Stephen King. À Derry, dans le Maine, il y a tous les 27 ou 28 ans une vague de disparitions et de mutilations d’enfants. « Qu’est-ce qui vient se nourrir à Derry ? Qu’est-ce qui se nourrit de Derry ? » (p. 148) En 1958, tout commence avec l’atroce assassinat du petit George. Le coupable est Grippe-Sou, clown terrifiant tapi dans les égouts. Suivent d’autres morts tout aussi révoltantes et sanglantes. Jusqu’à ce qu’une bande de gamins décident de combattre le monstre qui a fait de Derry son... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :