Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

30 juin 2021

Chez toi

Bande dessinée de Sandrine Martin. Mona est syrienne. Avec son époux, elle a quitté son pays pour échapper aux bombes qui déchiraient le quotidien. Après un voyage dangereux et terrifiant, ils sont arrivés en Grèce. Leur espoir est désormais de rejoindre l’Allemagne et la famille de Mona, surtout pour que leur enfant naisse là-bas. Pour la future mère déracinée, la grossesse en terre et en langue inconnues est un nouveau parcours du combattant. Sa rencontre avec Monika, sage-femme grecque qui travaille pour Médecins du monde,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juin 2021

Notre humanité

Textes choisis d’Ai Weiwei. L’auteur/artiste est un opposant de longue date du régime chinois. Résolument engagé dans la lutte contre la crise mondiale des réfugiés et des migrants (politiques, climatiques, économiques), il a voyagé dans 23 pays et recueilli des dizaines de témoignages. « Laisser les frontières façonner notre pensée est incompatible avec les temps modernes. » (p. 36) Dénonçant l’indifférence des dirigeants et du grand public, il en appelle à la responsabilité de tous, rappelant que tout homme doit... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juin 2021

Les ponts

Roman de Tarjei Vesaas. Les longs et indolents congés d’été sont sur le point de s’achever. Torvil et Aud, amis depuis l’enfance, passent leurs journées à réviser leur examen d’entrée scolaire et à se promener dans les bois tous proches de leurs maisons jumelées. « Aud et Torvil partageaient une amitié qu’ils craignaient de voir détraquée par des intrus. Une amitié où, presque toujours, on se sentait en sécurité. » (p. 11) Les parents des adolescents rêvent d’une union qui scellerait encore plus cette relation criante... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2021

L'iconographe - 50 livres rêvés par 50 illustrateurs

Ouvrage collectif. « Demander à des illustrateurs de réaliser la couverture de leur choix. Pas n’importe quel livre : celui qu’ils ont toujours rêvé d’illustrer. » Voici donc le contenu de ce beau-livre : des premières de couverture réinterprétée par des artistes et accompagnée d’une courte explication. Et c’est un festival de beauté, un monde ouvert à l’imagination ! J’ai fondu d’amour devant la vision de Jane Eyre par Lucia Calfapietra et Nicolo Giaconin. Et maintenant, je rêve d’avoir une édition de ce... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 juin 2021

Dieu, le point médian et moi

Essai d’Anne Robatel. Qualifiée de péril mortel par l’Académie française, l’écriture inclusive fait débat. Et pourquoi ? Parce qu’elle massacre la langue française ? Parce qu’elle rend tout discours illisible ou inintelligible ? Rappelons avant tout que l’écriture inclusive, ça commence par des formules comme « Mesdames et Messieurs »… C’est donc bien le point médian qui cristallise le débat et échauffe les esprits… C’est fou comme un signe aussi anodin peut déchaîner les fureurs ! « En tant que... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2021

Le mariage des lapins

Album de Garth Williams. Un petit lapin noir et un petit blanc jouent dans les marguerites, sous les hautes herbes et derrière les troncs tendres de la forêt. Mais le premier semble triste, presque inquiet. « Je souhaiterais simplement rester avec toi pour toujours. » La solution est évidente : les deux charmants lapins se promettent une vie commune. Et c’est sous l’œil des autres occupants des bois que le couple aux longues oreilles s’engage dans une complicité éternelle. Voilà une histoire simple. Mais forte !... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2021

Tante Chinoises et les autres

Ouvrage de Nathalie Jungerman. Née en 1882 et décédée à 21 ans de la tuberculose, Marguerite Bonnevay aurait pu, à n’en pas douter, être une percusseuse de la bande dessinée française. L’été de ses 12 ans, en vacances avec ses parents dans un petit village du Var, elle a croqué les habitants et les scènes, donnant naissance à des personnages hauts en couleur. Ses illustrations dynamiques et très colorées rappellent des images d’Épinal, mais augmentées de l’humour féroce d’une très jeune fille. « Conférence célèbre et... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2021

Usagi Yojimbo - 14

Bande dessinée de Stan Sakai. Miyamoto poursuit son chemin. Il passe la nuit dans une auberge cernée par des obakémono. « On a tous les démons possibles et imaginables… Renards, têtes volantes, ogres, démons, gobelins au long nez, mille-pattes géants, gobelins corbeaux… À votre guise ! »  (p. 13) Plus loin, il affronte un démon masqué qui s’en prend uniquement aux ronins, samouraïs sans maître qui vendent leurs services à qui les demande. Il croise aussi d’affreuses araignées bien plus grosses que lui : si... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juin 2021

Usagi Yojimbo - 13

Bande dessinée de Stan Sakai. Miyamoto et Gen se remettent de leurs blessures sous la surveillance attentive du prêtre Sanshobo. Dès qu’il se sent suffisamment remis, le ronin décide de partir en reconnaissance du trajet jusqu’au temple d’Atsuna où lui et Sanshobo prévoient de dissimuler la faucheuse d’herbe, cette épée qui menace la paix du pays. Une nouvelle fois, le chemin du brave guerrier est loin d’être de tout repos ! Il croise des démons, des fantômes ou encore le son étrange d’une flûte maléfique. Il se montre toujours... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 juin 2021

La cuisine de Marguerite

Recueil de recettes de Marguerite Duras. « Je ne suis pas très expansive, mais les gens ne se trompent pas là-dessus parce que je leur donne à manger… Je ne leur dis pas que je les aime, je ne les embrasse pas, je ne suis pas quelqu’un de tendre, alors je fais à manger pour les autres. » (p. 46) Marguerite Duras aimait recevoir ses proches dans sa grande maison de Neauphle-le-Château. Pour les nourrir, elle privilégiait les recettes simples, conviviales et roboratives. L’ouvrage compile certaines de ses recettes et des... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]