Des galipettes entre les lignes

Chroniques littéraires.

11 mars 2016

Le tour du monde en quatre-vingts jours

Roman de Jules Verne. Le calme et impénétrable Phileas Fogg prend le pari, face à ses camarades du Reform-Club de Londres, de réussir à faire le tour du monde en quatre-vingt jours, ainsi que l’a calculé le Morning Chronicle. Suivi de Passepartout, son domestique français tout juste embauché, il entame son périple avec un sac de voyage et vingt mille livres en bank-notes, bien décidé à respecter le délai qu’il s’est imposé. « Mais pour ne pas le dépasser, il faut sauter systématiquement des railways dans les paquebots et des... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:13 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

10 mars 2016

Perrette et les oiseaux

Conte de Zemanel d’après Jean de La Fontaine. Illustrations de Pauline Duhamel. Guillerette, Perrette se rend en ville pour vendre du lait. « Vendre du lait, mais pour quoi ? / Faire de l’argent et voyager ! […] Plus il y a de sous, plus le voyage est grand. » Perrette la jolie fermière rêve d’aller plus loin que son pré, plus loin que la ville, partout dans le monde. En route, elle croise de gentils oiseaux qui accompagnent de leurs voix flûtées son chant d’espoir. Avec l’argent du lait, elle achètera des lapins,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
09 mars 2016

Gracie Lindsay

Roman d’Archibald Joseph Cronin. Au début des années 1910, Gracie Lindsay rentre à Levenferd, petit village écossais que des circonstances troubles lui avaient fait quitter quelques années auparavant. Désormais veuve, elle espère pouvoir jouir de sa liberté et de sa jeune existence. Mais le village n’a pas oublié un certain scandale et ne lui pardonne pas sa conduite trop légère et sa beauté étourdissante. Son oncle, Daniel Nimmo, le photographe du village, est heureux de retrouver celle qu’il a toujours chérie. « Gracie,... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 mars 2016

Cher amour

Texte de Bernard Giraudeau. Le narrateur, comédien et voyageur, s’adresse à Madame T., une femme imaginée et sublimée. Il lui fait le récit de ses voyages, de ses expériences sur scène et dans le monde et de ses réflexions. « Je vous aime depuis si longtemps, depuis avant le début, voyez-vous. Les récits sont des voyages au pays des hommes. Voyager, on n’en revient jamais. Je vous écris pour prolonger l’instant, en garder une trace, tordre le cou à la fugacité, à l’oubli, à l’impermanence, ceci sans succès bien sûr puisque... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
05 mars 2016

Yoshe le fou

Roman d’Israël Joshua Singer. C’est l’effervescence dans la communauté hassidique de Nyesheve : le Rabbi Melech marie sa plus jeune fille, Sourele, avec Nahum, le fils d’un autre Rabbi. Mais le fiancé a à peine quinze ans et il n’éprouve aucune attirance pour sa lourde et lente promise. Le mariage n’est pas heureux et Nahum se consacre entièrement à l’étude du Talmud. Un jour, il croise le regard de braise de Malka, la très jeune et très jolie troisième épouse de son beau-père. Pauvre Rabbi Melech ! « Que lui... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
04 mars 2016

Le vol du vampire, notes de lecture

Recueil de textes de Michel Tournier. Chaque livre est un vampire qui se nourrit de ses lecteurs. « Si je savais ne pouvoir être publié, je n’écrirais rien. […] Oui, la vocation naturelle, irrépressible, du livre est centrifuge. Il est fait pour être publié, diffusé, lancé, acheté, lu. La fameuse tour d’ivoire de l’écrivain est en vérité une tour de lancement. On en revient toujours au lecteur, comme à l’indispensable collaborateur de l’écrivain. […] Un livre écrit, mais non lu, n’existe pas pleinement. » (p. 12)... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

01 mars 2016

La mort à Venise - Tristan

Romans de Thomas Mann. La mort à Venise – Gustav d’Aschenbach est un écrivain renommé à la réputation sans tache. Il est soudain pris de lassitude envers Munich et d’une folle envie de voyager, « mais à vrai dire une envie passionnée, le prenant en coup de foudre, et s’exaltant jusqu’à l’hallucination. » (p. 38) Il décide de revoir Venise, une ville qui l’a toujours séduit et réjoui, bien qu’il n’en ait jamais supporté le climat. Mais il n’a que la cité lacustre à l’esprit : c’est là que son besoin de... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
23 février 2016

Moi, Charlemagne, empereur chrétien

Texte de Max Gallo. Charlemagne a 72 ans. La fièvre et la fatigue tiennent son corps. Il le sent : sa fin est proche. Avant de rejoindre son créateur, il veut lui rendre un dernier hommage en racontant sa vie et ses 46 ans de règne, une existence dévouée à l’Église. Humblement, le roi des Francs et des Lombards, couronné empereur à Rome, se raconte et se confesse. Ses propos nocturnes sont saisis au vol par la plume d’Eginhard. Son destin royal, Charlemagne en a hérité. « Comment aurais-je pu avoir des nuits paisibles... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
19 février 2016

Ce chien, ton serviteur

Roman de Rudyard Kipling. Illustrations de Madeleine Charléty. Botte est un fox terrier heureux auprès de son propriétaire qui est l’être le plus important de son existence. « J’ai Mon Dieu qui s’appelle Le Maître. » (p. 8) Avec Savate, le chien de La Maîtresse, Botte vit de belles années dans le domaine de son propriétaire. Il raconte les Moments qui ont marqué son existence, comme l’absence inexpliqué des Maîtres, l’arrivée du Tout-Petit ou la rencontre avec Frange le renard et Ravageur, chien de chasse du domaine... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
16 février 2016

Histoire de Lisey

Roman de Stephen King. Deux ans après le décès de son cher époux, Scott Landon, un romancier à succès et à l’esprit complexe, Lisey trouve enfin le courage de vider son bureau et de trier ses papiers. « Elle reste longuement sur le lit, […] à songer – pas pour la première fois – qu’être seule après avoir été deux si longtemps était une bien étrange merde, en vérité. » (p. 30) Dans le même temps, elle doit surveiller sa sœur, Amanda, dont les tendances d’autodestruction semblent prendre le dessus. Lisey doit également... [Lire la suite]
Posté par Lili Galipette à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]